Accueil Claude Fernand en concert
Lundi 10 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Claude Fernand : l'historique des concerts

Sa.

07

Mars

2020

Ve.

07

Fév.

2020

Claude Fernand + Avee Mana Café du Cours - Reillanne (04)

Sa.

14

Déc.

2019

Dj Maki en concert
Pleasures + Claude Fernand + (Half) Parade + DJ Maki Dj Maki | Claude Fernand | Parade / (Welcome to the) | Pleasures
Makeda (13)

Di.

29

Sept.

2019

La Rue Du Rock en concert
Rue du Rock : Spinabifida, Ferraj, Silver Gallery, Pogy et les Kéfars, Velvetine, De la Crau, Meteoclub, Revolver Klub, Yarostan, Karim Tobbi duo, Grrzzz, Parade, Gériatrie ... La Rue Du Rock | GRZZZ | Sam Karpienia - De La Crau | xInquisitionx | Revolver Klub | Spinabifida | rue du rock | Nebraska | Andreas | Bônhom | Ferraj | Blmr | Silver Gallery | Parade / (Welcome to the) | Velvetine | Karim Tobbi | Johnny Marre | Meteoclub | Pogy et les Kéfars | Gériatrie | Yarostan | No Jazz Quartet | Dead Cats Division | Claude Fernand | Stef and the Maïronnettes
rue consolat - Marseille (13)

Claude Fernand : les dernières chroniques concerts 2 avis

Mars Red Sky + Avee Mana + Claude Fernand

Critique écrite le 10 mars 2020, par Pipoulem

Leda Atomica Musique (L.A.M) puis Molotov, Marseille 07/03/2020

Mars Red Sky + Avee Mana + Claude Fernand en concert

Samedi soir, il y a beaucoup de concerts, difficile de faire un choix mais il faut bien. Soirée pleine de contrastes. Claude Fernand Je commence par le LAM, avec Claude Fernand. Le décalage entre le nom du groupe et le duo féminin qui se produit sur scène porte à confusion. A la fois très frais et très sombre. Le duo frappe fort surtout à la batterie, des riffs de basse bien saturés et un chant doux et énergique. Des cris, des hurlements, de la bonne humeur, mais quelles voix ! Une sorte de stoner punk décalé. Du tout bon pour commencer la soirée, seule déception une salle pas assez remplie mais une très belle ambiance malgré tout. Avee Mana Ensuite direction le Molotov dans le vent et le froid. Je rentre dans la salle déjà bien remplie où il fait bien chaud et moite. Le public massé devant le premier groupe, Avee Mana, qui commence. Un rock psyché assez tranquille mais bien agréable à écouter avec des rythmes entrainant et solos avec réverb. On a aussi droit à une chanson en français "Ophélie" qui reste dans la tête. Rémi, Julien, Franky Jones, Sylou, quatre garçons dans le vent à suivre. Et pour terminer le set, Romain de Sirius Void nous fait l'honneur de monter sur scène pour les accompagner à la flûte... Lire la suite

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie, No Jazz Quartet, Parade

Critique écrite le 30 septembre 2019, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 29 septembre 2019

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie,  No Jazz Quartet, Parade en concert

Alors celle-là, d'édition de La Rue du Rock, on pourrait l'appeler "la Miraculée" ! Parce que 15 jours avant, ça tanguait pas mal : un beau trou dans notre (pourtant modeste) trésorerie, la menace (mise à exécution) de déplacer le "Dimanche Canebière" dont la logistique est pourtant bien pratique pour nous, et surtout, toujours pas d'autorisation (donc pas de barrières, de blocs béton, de fourrière, etc). Ca nous a quand même forcé à organiser un barbecue d'urgence, c'est dire si on a souffert le martyre ! Après avoir un peu houspillé qui de droit (ça fait quand même déjà 6 événements sans problèmes, on devrait nous connaître un peu, non ?), tout est heureusement rentré dans l'ordre la semaine dernière. Mais gardons bien à l'esprit que rien n'est jamais acquis à Marseille, oui, même quand ça ne coûte pratiquement rien et que ça fait plaisir à des milliers de personnes ... Arrivés au matin, divine surprise, nos tractages/affichages/rubalisages forcenés ont convaincu les riverains de la rue Consolat - une seule voiture à faire enlever, record battu ! J'ai quand même du lutter pour garder ma petite mission perso, ô combien enviée, d'acheteur/porteur d'eau, pour laquelle j'ai même pu faire travailler des enfants mineurs, un dimanche, ah... Lire la suite