Accueil Parade / (Welcome to the) en concert
Mercredi 27 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Post-Pop épique et parfois plus, from Joy Division to the Stooges...
Un chant survolté à la foi urgent et inquiet, sur des textes où les métaphores engagées révèlent une sensibilité à fleur de peau, et l'envie folle d'en découdre avec la musique. Guitares vrillantes, batterie claquante d'un ex-Quetzal Snakes - à découvrir ASAP !

Site

Parade / (Welcome to the) : l'historique des concerts

Me.

04

Mars

2020

Skip The Use en concert
Skip The Use + the Parade Parade / (Welcome to the) | Skip The Use
Espace Julien - Marseille (13)

Ve.

31

Janv.

2020

Virago + Feli Xita + Play Out + Parade + 237 Undersea Le Moulin - Marseille (13)

Ve.

17

Janv.

2020

Sa.

14

Déc.

2019

Pleasures en concert
Pleasures + Claude Fernand + (Half) Parade + DJ Maki Parade / (Welcome to the) | Pleasures | Dj Maki | Claude Fernand
Makeda (13)

Ve.

29

Nov.

2019

Nicolas Dick en concert
The Parade + Ooh Wee! + De la Crau + Neurotic Swingers Ooh Wee | Parade / (Welcome to the) | Nicolas Dick | Neurotic Swingers | Sam Karpienia - De La Crau
Makeda (13)

Di.

06

Oct.

2019

Scott Yoder + (Half of) Parade Intermediaire - Marseille (13)

Di.

29

Sept.

2019

La Rue Du Rock en concert
Rue du Rock : Spinabifida, Ferraj, Silver Gallery, Pogy et les Kéfars, Velvetine, De la Crau, Meteoclub, Revolver Klub, Yarostan, Karim Tobbi duo, Grrzzz, Parade, Gériatrie ... La Rue Du Rock | Meteoclub | Pogy et les Kéfars | Gériatrie | Yarostan | No Jazz Quartet | Dead Cats Division | Claude Fernand | Stef and the Maïronnettes | Silver Gallery | Parade / (Welcome to the) | Velvetine | Karim Tobbi | Johnny Marre | rue du rock | Nebraska | Andreas | Bônhom | Ferraj | Blmr | GRZZZ | Sam Karpienia - De La Crau | xInquisitionx | Revolver Klub | Spinabifida
rue consolat - Marseille (13)

Sa.

21

Sept.

2019

Parade / (Welcome to the) : les dernières chroniques concerts 13 avis

Skip The Use + Parade

Critique écrite le 09 mars 2020, par Zulone

Espace Julien, Marseille 4 mars 2020

Skip The Use + Parade en concert

Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de 25 ans d'existence et toujours les mêmes valeurs et engagements. Ça faisait un moment qu'il n'était pas repassé par Marseille et qui mieux que des Marseillais pour ouvrir le bal de cette folle soirée rock ? Parade C'est le quatuor pop rock marseillais Parade qui ouvrent la soirée. Très bonne découverte, un rock aux consonances anglaises. Leur set est passé bien trop vite ! Ça fait plaisir à entendre, surtout qu'ils viennent... Lire la suite

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy

Critique écrite le 02 décembre 2019, par odliz

Le Makeda, Marseille 29-30 novembre 2019

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy en concert

Deux mois après la Rue du Rock, Phocea Rocks remet le couvert, sauf que cette fois-ci, on laisse la sono branchée le temps d'un week-end dédié au rock immortel. Histoire de célébrer trente-huit années de rock marseillais narrés par le punk griot Pascal Escobar et édités chez Le Mot et le Reste . Prétexte en or de contrebande pour raviver le larsen. Et c'est en Marseille éthiopique, au Makeda que se déroulent les festivités, comme une logique continuité du Poste à Galène qui avait accueilli l'année passée la release party du volume 1 dans lequel Robert Rossi célébrait les vingt années précédentes, l'enfance trouble et l'adolescence difficile du rock sous Gaston Deferre. Vendredi 20h15 pétantes, ouverture des portes quelques minutes après le soundcheck-catering et l'effervescence programmée. La rue Ferrari se déverse par à-coups dans le sas, puis dans la salle. De la Crau au grand complet – cordes mélodiques, rythme ciselé, voix ardente – donnent le ton d'une histoire occitane, de ce grand voyage nomade à fleur de corde où tout est en suspens, secondé par Nicolas Dick aux machines sous son regard aiguisé, comme une incursion anachronique mais pertinente, prolongeant la transe. Le voyage se poursuit... Lire la suite

Histoire du rock à Marseille 1980-2019 (Concerts pour la sortie du livre 1/2) : De la Crau, Screaming Jungle, Oh Wee, Neurotic Swingers, Parade

Critique écrite le 01 décembre 2019, par Philippe

Le Makeda, Marseille 30 novembre 2019

 Histoire du rock à Marseille 1980-2019 (Concerts pour la sortie du livre 1/2) : De la Crau, Screaming Jungle, Oh Wee, Neurotic Swingers, Parade en concert

Pour la sortie officielle du beau livre Histoire du rock à Marseille 1980-2019, l'éditeur Le Mot et le Reste a fait les choses en grand, et s'est associé à Phocea Rocks pour programmer deux belles soirées de concert au Makeda, de groupes passés et présents, dont au moins un avec de vrais morceaux de l'auteur du livre dedans. Une première séance de présentation a été faite ici il y a peu, et qui semble avoir été légèrement pénible (avec quelques déçus/râleurs en goguette, venus descendre ce travail que personne n'avait pourtant jamais entrepris avant...), alors cette fois-ci on va juste lui faire sa fête, à cette histoire du rock à Marseille, ah mais ! Première belle surprise, la salle (où je n'avais pas encore pu revenir) n'a pas perdu son âme (ça peut arriver, en changeant de proprio...) : on dirait toujours le Poste à Galène, à peine rafraîchi - ça me va très bien ! L'équipe féminine qui tient la boutique semble vaillante et sympa, un peu dépassée au bar parfois mais mouillant le maillot, elles ne démériteront pas devant nos bataillons assoiffés ! Si j'ai parfois des envies de meurtre devant des ectoplasmes au ralenti derrière un comptoir (Espace Julien, si tu me lis...), je peux tout pardonner à des gens qui manifestement, se... Lire la suite

the Parade

Critique écrite le 20 octobre 2019, par catherine B

La Baronne, Marseille 18 octobre 2019

the Parade en concert

... Et hier soir... il s'est enfin produit ce que j'ai tant attendu et depuis si longtemps. Du très près. Du très sombre... Le monde est regroupé autour de The Parade. Confinement. Les mots viennent. Temps arrêté. Jet de passion et jeu fou. Le gris et le pourpre. Jeunesse et puissance. Imprégnation. Hurlements... Mélodieux. Paradoxe et déchainement.... Lire la suite