Accueil Nebraska en concert
Mercredi 28 septembre 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Nebraska en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Nebraska : l'historique des concerts

Di.

24

Avril

2022

Babylon Pression en concert
Monkey Dust + Aurore + Salvation + Cocard + Cheat Death + Rats Don't Sink + Nebraska + Wake The Dead + Babylon Pression Babylon Pression | Nebraska | Wake the dead
Molotov (13)

Di.

29

Sept.

2019

La Rue Du Rock en concert
Rue du Rock : Spinabifida, Ferraj, Silver Gallery, Pogy et les Kéfars, Velvetine, De la Crau, Meteoclub, Revolver Klub, Yarostan, Karim Tobbi duo, Grrzzz, Parade, Gériatrie ... La Rue Du Rock | Silver Gallery | The Parade | Velvetine | Karim Tobbi | Johnny Marre | Meteoclub | Pogy et les Kéfars | Gériatrie | Yarostan | No Jazz Quartet | Dead Cats Division | Claude Fernand | Stef and the Maïronnettes | GRZZZ | Sam Karpienia - De La Crau | xInquisitionx | Revolver Klub | Spinabifida | rue du rock | Nebraska | Andreas | Bônhom | Ferraj | Blmr
rue consolat - Marseille (13)

Nebraska : les dernières chroniques concerts 2 avis

Monkey Dust + Rats Don t Sink + Coquard + Odd Beast + Nebraska (Massilia Punk with Ukraine)

Critique écrite le 28 avril 2022, par Pirlouiiiit

Molotov, Marseille 24 avril 2022

Monkey Dust + Rats Don t Sink + Coquard + Odd Beast + Nebraska (Massilia Punk with Ukraine) en concert

En ce dimanche milieu d'après midi je suis loin d'avoir fini mon boulot. Néanmoins hors de question que je rate le concert Massilia Punx with Ukraine qui a lieu au Molotov à partir de 16h. Cela fait une éternité que je ne suis pas aller au Molotov ... plus de 2 ans ! (la honte) alors que la prog y est au moins aussi bonne que dans les autres salles où je me rends plus fréquemment. Et en plus j'ai failli arriver en retard quand je me suis arrêté devant une poubelle ou quelqu'un(e) avait jeter tout un tas d'étagère compatibles avec celles que j'ai à la maison (je me suis donc arrêter pour les mettre de côté le temps que Svet et son père passent les récupérer). Dès que Guillaume qui était déjà là bas m'a dit que le premier groupe attaquait je les ai en effet abandonnés pour me rendre au Molotov ... Il est en effet 16h30 passée lorsque je rentre dans la salle. Allégé d'un billet et gribouillé d'une croix sur la main je découvre le premier groupe de la soirée : Monkey Dusk : Fred (qui est à l'initiative de cette belle soirée) à la basse que je connais par ailleurs, Ben (Ed Mudshi and co) à la batterie, une guitariste et une chanteur. J'ai la bonne surprise (je pensais qu'ils faisaient du hardcore) de constater qu'ils font du... Lire la suite

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie, No Jazz Quartet, Parade

Critique écrite le 30 septembre 2019, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 29 septembre 2019

(ma) Rue du Rock #7 (Festival Phocea Rocks) : Johnny Marre, Nebraska, Meteoclub, Karim Tobbi & Michel Basly, Stef & the Maïronnettes, Silver Gallery, Grzzzzzz, Claude Fernand, Spinabifida, De la Crau, Gériatrie,  No Jazz Quartet, Parade en concert

Alors celle-là, d'édition de La Rue du Rock, on pourrait l'appeler "la Miraculée" ! Parce que 15 jours avant, ça tanguait pas mal : un beau trou dans notre (pourtant modeste) trésorerie, la menace (mise à exécution) de déplacer le "Dimanche Canebière" dont la logistique est pourtant bien pratique pour nous, et surtout, toujours pas d'autorisation (donc pas de barrières, de blocs béton, de fourrière, etc). Ca nous a quand même forcé à organiser un barbecue d'urgence, c'est dire si on a souffert le martyre ! Après avoir un peu houspillé qui de droit (ça fait quand même déjà 6 événements sans problèmes, on devrait nous connaître un peu, non ?), tout est heureusement rentré dans l'ordre la semaine dernière. Mais gardons bien à l'esprit que rien n'est jamais acquis à Marseille, oui, même quand ça ne coûte pratiquement rien et que ça fait plaisir à des milliers de personnes ... Arrivés au matin, divine surprise, nos tractages/affichages/rubalisages forcenés ont convaincu les riverains de la rue Consolat - une seule voiture à faire enlever, record battu ! J'ai quand même du lutter pour garder ma petite mission perso, ô combien enviée, d'acheteur/porteur d'eau, pour laquelle j'ai même pu faire travailler des enfants mineurs, un dimanche, ah... Lire la suite