Accueil No Jazz Quartet en concert
Mardi 23 juillet 2024 : 6602 concerts, 27139 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.


Une seule info pour le moment : Un des meilleurs combo depuis The Sugarhill Gang ! (Avec notamment "Sonic Polo" & "Cédric Trolux" dedans...

No Jazz Quartet en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

No Jazz Quartet : l'historique des concerts

Ve.

17

Mai

2024

No Jazz Quartet + Shep Shep | No Jazz Quartet
Maison Hantée - Marseille (13)

Sa.

13

Avril

2024

Ardan + No jazz quartet + Délicieux Enfant No Jazz Quartet | Ardan | Delicieux Enfant
Intermediaire - Marseille (13)

Ve.

01

Déc.

2023

No Jazz Quartet + BelphegorZ No Jazz Quartet | BelpheGorZ
Lam - Leda Atomica - Marseille (13)

Je.

12

Oct.

2023

Elastocat + No Jazz Quartet No Jazz Quartet | Elastocat
L'Intermédiaire - Marseille (13)

Ve.

22

Sept.

2023

No Jazz Quartet Lollipop Music Store (13)

Ve.

30

Juin

2023

Catalogue en concert
Catalogue + No Jazz Quartet No Jazz Quartet | Catalogue
Leda Atomica - Marseille (13)

Je.

01

Juin

2023

The Parade en concert
No Jazz Quartet + Jules Henriel & Half Parade The Parade | Jules Henriel | No Jazz Quartet
Intermédiaire (13)

Me.

16

Nov.

2022

Abstact Puppet + No Jazz Quartet Intermédiaire (13)

No Jazz Quartet : les dernières chroniques concerts 12 avis

No Jazz Quartet (répétition publique)

Critique écrite le 22 juin 2024, par odliz

Lollipop Music Store, Marseille 20 juin 2024

No Jazz Quartet (répétition publique) en concert

Une fois n'est pas coutume, rendez-vous ce jeudi à Lollipop pour un showcase de No Jazz Quartet sous forme de répétition ouverte devant un public déjà acquis à la cause de leur rock high energy.Traversé de lutte des classes et d'accords toltèques, courants électriques ascensionnels en pleine touffeur tropicale sous un ciel plein à crever de chaleur, électricités palpables. Demain fête la musique mais nous prenons de l'avance dans l'oeil du cyclone phocéen, court-circuités par les klaxons frénétiques et la trépidation immobile. Laissons la folie loin derrière la porte ouverte pour ne conserver que la fureur cathartique. Ici, les animaux totems côtoient les crashs de bagnole, la rage sociale infuse les marécages saturés dans une atmosphère de polar. Leur bayou s'étend de la Sainte Victoire à la cordillère australienne en passant par l'archipel tourbé des Orcades. Les voix et les cordes se répondent en écho, dans le cri, l'échappée mélodique, l'émotion contenue. Les paroles puisent dans leurs mines secrètes, en français ou en anglais, comme ça sort, avec la morgue nécessaire. La basse tisse sa toile comme le bruit sourd d'un coeur fébrile. La batterie scande, égrène, pouls en suspens, ou soulève les fibres des corps avec son beat disco. Le... Lire la suite

Old Shep + No Jazz Quartet

Critique écrite le 18 mai 2024, par Philippe

La Maison Hantée, Marseille 17 mai 2024

Old Shep + No Jazz Quartet en concert

Passé un certain âge, les vendredis soirs sont un horizon terrifiant. Et les pires d'entre eux sont peut-être ceux où, comme ce 17 mai 2024, on a personne avec soi à la maison... Car on se retrouve alors à affronter seul la terrifiante hydre, cette vile créature qui habite notre propre salon : "Nyhamn" de son petit nom ! Autrement dit, un canapé convertible suédois qui déploie une force d'aspiration irrésistible et nous a déjà souvent privé de concert... C'est donc au prix d'un gros effort, après avoir déjà presque tourné de l'oeil, qu'on est parvenu à s'arracher à ses tentacules, pour cette belle affiche à l'irremplaçable Maison Hantée.On arrive pendant le set de Shep Gunz, couteau le plus affuté du (déjà très bon) tiroir Lodi Gunz ! Habillé sur son 31 ce soir (chemise et pantalon sobres, aucun motif léopard ou tatouage apparent !), le grand moustachu nous rappelle vite qu'on l'a déjà écouté avec plaisir sous cette forme solo/folk il y a quelques mois à Lollipop - mis à part qu'il est vraiment seul ce soir.Moins simple qu'il n'y paraît, et de très bon goût, son set nous régale de sa belle voix, qui peut à l'occasion s'arracher joliment dans la gorge et/ou partir loin dans le nez (qu'il a idéalement long). Alors certes la Maison n'est pas... Lire la suite

No Jazz Quartet + Delicieux Enfant + Ardan

Critique écrite le 14 avril 2024, par Pirlouiiiit

Intermédiaire, Marseille 13 avril 2024

No Jazz Quartet + Delicieux Enfant + Ardan  en concert

Aujourd'hui encore j'ai dû revoir mes ambitions à la baisse. En effet j'avais prévu d'aller voir John & Jon trio au Roll'Studio, salle (et groupe) que j'aime beaucoup, mais entre le (2ème) rhume de hanche de Alice, les mauvaises herbes, le week-end capoeira de Cyril et le SuperU ça n'est pas rentré. Et j'ai même cru que nous serions en retard pour le set de No Jazz Quartet qui ouvrait le bal ce soir à l'Inter.Arrivé sur place (en vélo pour gratter quelques minutes) nous arrivons avant le début du concert. Chouette Fredo et Pascale sont là. Nous tapons un peu la discut' qui prend fin au premier riff de guitare. Je me cale assez vite devant. D'abord devant Pierre qui cette fois est au milieu de la scène, un peu à gauche de Manu. De part et d'autre de la scène, Sonic Polo et James McClellan. Regardant assez souvent les pieds des musiciens je constate qu'en dehors de Pierre tout le monde semble avoir opté pour le confort de sneakers. Les deux premiers morceaux passent vite et donnent le ton. Ce double chant, ces arrangements sophistiqués, cette présence de chacun. La sensualité de Cédric, la rage (il ferait presque peur) de Polo, la précision de Manu et le cool de Pierre.Puis ce sera Flower on the wall et son compte a rebours, Dark wind qui me... Lire la suite

No Jazz Quartet + Elastocat

Critique écrite le 23 octobre 2023, par Pirlouiiiit

Intermédiaire, Marseille 12 octobre 2023

No Jazz Quartet + Elastocat en concert

Plus en plus de mal à aller à des concerts d'autres soirs que le week end, mais la semaine dernière, ah non la précédente, je suis quand même allé à l'Intermédiare car non seulement No Jazz Quartet était là pour continuer à fêter leur album avec un vrai concert (par opposition au showcase donné il y a peu au Lollipop - voir chronique par ici), mais en plus on m'avait dit le plus grand bien du groupe qui ouvrait la soirée : Elastocat.Comme d'habitude dans ces cas là je demande à quelqu'un de me prévenir quand ça attaque. Le message n'arrivant pas je finis par me mettre en chemin, sur lequel je croise l'ami Vince rentrant chez lui qui me dit que ça vient d'attaquer. Svet qui revient d'un séjour aux USA me rejoindra un peu plus tard. Il est 21h45 quand je rentre dans la salle et là surprise : l'Intermédiaire s'est transformé en véritable salle de concert.J'avais ouï dire qu'ils avaient fait des travaux pendant l'été et agrandit la salle mais je n'y étais pas encore passé. La scène occupe désormais toute la largeur de la pièce (condamnant les toilettes) et il n'y a au passage plus de trace de ces couleurs vert et rouge qui ont longtemps été la signature du lieu. Pas la grosse foule ce soir mais la partie salle étant beaucoup plus spacieuse... Lire la suite