Accueil Dog Eat Dog en concert
Vendredi 24 mai 2024 : 6082 concerts, 27094 chroniques de concert, 5413 critiques d'album.


L'un des groupes pionniers en matière de la fusion hardcore

Dog Eat Dog en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Dog Eat Dog : l'historique des concerts

Sa.

19

Août

2023

Motocultor en concert
Motocultor Festival 2023 : Amenra - Birds in Row - Bleed From Within - Brutus - Dog Eat Dog - Frog Leap - Gatecreeper - Russian Circles - The Acacia Strain - Washington Dead Cats - Watain + TBA Motocultor | Watain | Birds In Row | Russian Circles | Washington Dead Cats | Dog Eat Dog | Brutus | Brutus | Amenra
Site de Kerampuilh - Carhaix-Plouguer (29)

Je.

17

Août

2023

Motocultor en concert
Motocultor Festival 2023 - Forfait 4 Jours : Bullet For My Valentine, Wolfmother, 1914, Abbath, Archspire, Biohazard, Carpenter Brut, Dying Fetus, Deafheaven, Kadavar, Steve'n'seagulls, Carcass, Crisix, Deicide, Motocultor | Birds In Row | Dog Eat Dog | Dying Fetus | Biohazard | Deafheaven | Deicide | Brutus | Wolfmother | Bullet For My Valentine | Carpenter Brut | Steve'N'Seagulls | Amenra | Grade 2 | Kadavar
Site de Kerampuilh - Carhaix-Plouguer (29)

Je.

26

Sept.

2019

Dog Eat Dog + Waltari + Slimboy Warm Audio - Décines (69)

Di.

22

Sept.

2019

Sa.

21

Sept.

2019

Ve.

18

Août

2017

Les Cheminées du Rock en concert
Les Cheminees Du Rock - Pass 1 Jour : Tagada Jones + Psykup + Alea Jacta Est + Insanity Alert + Dog Eat Dog Les Cheminées du Rock | Aléa Jacta Est | Dog Eat Dog | Tagada Jones | Psykup
Salle des Fêtes - Saillat-sur-Vienne (87)

Ve.

14

Avril

2017

Dog Eat Dog Reflektor - Liege

Je.

13

Avril

2017

Dog Eat Dog : les dernières chroniques concerts 3 avis

(mon) Hellfest 2022, 1-3 : Frank Carter, Necrophobic, Opeth, Offspring, Mastodon, Dog Eat Dog, Dropkick Murphys, Baroness (+ Abbath, Deftones, Electric wizard, Mayhem)

Critique écrite le 21 juin 2022, par Philippe

Site du Hellfest, Clisson 17 juin 2022

(mon) Hellfest 2022, 1-3 : Frank Carter, Necrophobic, Opeth, Offspring, Mastodon, Dog Eat Dog, Dropkick Murphys, Baroness (+ Abbath, Deftones, Electric wizard, Mayhem) en concert

"We'll be back, someday, motherfuckers !" - ce que l'on peut évidemment traduire par "Nous reviendrons, un jour, les petits chatons !" : ainsi se terminaient les chroniques de notre toute première venue au Hellfest (2018) et, non de Lemmy, on l'espérait bien en l'écrivant ! 4 ans après (mais avec le COVID, on a finalement raté qu'une édition, en 2019...), nous revoici donc dans ce merveilleux endroit, les patates au fond du sac tellement on a attendu ce moment ! Sans les copains (pour cette fois) mais avec notre Amoureuse, ce qui est très bien aussi. Les 85 minutes un peu pénibles passées devant un écran d'attente pour accéder au précieux Pass 3 jours, en octobre 2019 (!), ne sont plus qu'un lointain souvenir, on en a même eu le temps d'oublier le prix payé ! Alors bien sûr, même en arrivant le vendredi, 9 heures après s'être levé (ouch) mais après la bataille (festival déjà commencé depuis la veille au soir), l'entrée doit encore se mériter, hélas. Après 8 heures de train (en passant par Disneyland !), on a marché de bon coeur pour traverser la belle cité de Clisson, avant de se prendre une belle attente d'une petite heure (ponctuée d'arrosage à la lance incendie par un pompier, et de quelques malaises autour). Quelques paperasses à... Lire la suite

Dour Festival : General Elektriks + High Tone + Fun Lovin' Criminals + Atari Teenage Riot + Melissa Auf Der Maur + The Sonics + Monotonix

Critique écrite le 15 août 2010, par Odliz

Dour - Belgique 15-18 Juillet 2010

Dour Festival : General Elektriks + High Tone + Fun Lovin' Criminals + Atari Teenage Riot + Melissa Auf Der Maur + The Sonics + Monotonix en concert

Dour, c'est fantastique. Surtout son fléchage. Après avoir donc suivi le fléchage vert à travers toute la ville, le comté et la campagne avoisinante, déniché le stade local où étaient distribués les précieux sésames par du personnel local serré contre un aquarium rempli de billets de banque ( !), nous trouvons par miracle notre parking plus ou moins attribué, en mode tranchée de teknival. Shit, on a loupé Peter Pan Speedrock . C'est parti pour des heures de randonnée entre les différents postes de douane, bip-bip, un coup d'œil sur le terril en haut à droite, bip-bip, une première cantine Jupiler, bip-bip ; enfin le site du festival et ses kilomètres carrés, ses innombrables stands de hippie genre "Au bonheur des bolas" ou "la ganja c'est sympa", ses 5 chapiteaux auréolés de sponsors liquides pour tous les styles de soif (Jupiler, Bacardi, Coca Cola et Jack Daniel's), son Carrefour market, ses jeux de piste. L'espace presse, joli living cosy, vaguement décalé (lino aquatique et bibelots peints en bleu) est périodiquement assailli par des concurrents au m'as-tu-vu, regarde mon objectif comme il est gros, attend faut que j'i-phone mon boss, tout ça. Nous on nous a un peu regardé comme des ovnis avec notre petit numérique et nos naïves... Lire la suite

(mes) Eurockéennes anciennes - Quelques concerts marquants 1/3 (1994-1996) : /1994 : Helmet, Therapy?, Rage Against the Machine, Spin Doctors , ZZ Top / 1995 : Body Count, Senser, Jamiroquai, Supergrass, Alliance Ethnik, Edwyn Collins, Sheryl Crow, The Cure, Blur, Oasis, Terence Trent d Arby, Page & Plant, Renaud, Jeff Buckley / 1996 : Dog Eat Dog, Fun Lovin Criminals, Skunk Anansie, Foo Fighters

Critique écrite le 21 septembre 2007, par philippe

Presqu'Ile du Malsaucy, Evette Salbert

(mes) Eurockéennes anciennes - Quelques concerts marquants 1/3 (1994-1996) : /1994 : Helmet, Therapy?, Rage Against the Machine, Spin Doctors , ZZ Top / 1995 : Body Count, Senser, Jamiroquai, Supergrass, Alliance Ethnik, Edwyn Collins, Sheryl Crow, The Cure, Blur, Oasis, Terence Trent d Arby, Page & Plant, Renaud, Jeff Buckley / 1996 : Dog Eat Dog, Fun Lovin Criminals, Skunk Anansie, Foo Fighters   en concert

Pourquoi une telle chronique commmencée en 2007, finie en 2009 ? D'abord parce que c'est depuis toujours le plus beau et souvent le plus grand festival de rock français et qu'il mérite bien ça. Parce que par la force des choses, il n'y a pas de chronique correcte sur ce site des Eurockéennes de Belfort avant 2003, alors que des dizaines de concerts mythiques s'y sont évidemment déroulés avant, dont certains auxquels j'ai eu la chance d'assister. Parce que même le très exhaustif W-Fenec.org ne remonte que jusqu'en 1996 ... Parce que même s'il ne reste pas beaucoup de souvenirs d'un concert 5, 10 ou ... 15 ans après, son évocation peut très bien donner du plaisir ou un souvenir attendri à un lecteur qui, lui aussi, y aurait été à cette époque - ou un peu d'évasion à quelqu'un qui aurait voulu y être. Et enfin parce que j'en ai envie. A chacun d'y ajouter s'il le veut sa propre version des faits, surtout pour les années à peine effleurées (pour cause de jours de festival ratés), et même si possible de commenter les années 1989 à 1993 ? 1994 Petite apparition en cette première année pour nous, probablement une seule journée qui comportait tout ce que nous voulions voir, et en ayant a priori coupé au terrible camping du... Lire la suite