Accueil Chronique de concert (mon) Hellfest 2022, 1-3 : Frank Carter, Necrophobic, Opeth, Offspring, Mastodon, Dog Eat Dog, Dropkick Murphys, Baroness (+ Abbath, Deftones, Electric wizard, Mayhem)
Samedi 13 août 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

(mon) Hellfest 2022, 1-3 : Frank Carter, Necrophobic, Opeth, Offspring, Mastodon, Dog Eat Dog, Dropkick Murphys, Baroness (+ Abbath, Deftones, Electric wizard, Mayhem)

(mon) Hellfest 2022, 1-3 : Frank Carter, Necrophobic, Opeth, Offspring, Mastodon, Dog Eat Dog, Dropkick Murphys, Baroness (+ Abbath, Deftones, Electric wizard, Mayhem) en concert

Site du Hellfest, Clisson 17 juin 2022

Critique écrite le par


"We'll be back, someday, motherfuckers !" - ce que l'on peut évidemment traduire par "Nous reviendrons, un jour, les petits chatons !" : ainsi se terminaient les chroniques de notre toute première venue au Hellfest (2018) et, non de Lemmy, on l'espérait bien en l'écrivant ! 4 ans après (mais avec le COVID, on a finalement raté qu'une édition, en 2019...), nous revoici donc dans ce merveilleux endroit, les patates au fond du sac tellement on a attendu ce moment ! Sans les copains (pour cette fois) mais avec notre Amoureuse, ce qui est très bien aussi. Les 85 minutes un peu pénibles passées devant un écran d'attente pour accéder au précieux Pass 3 jours, en octobre 2019 (!), ne sont plus qu'un lointain souvenir, on en a même eu le temps d'oublier le prix payé !


Alors bien sûr, même en arrivant le vendredi, 9 heures après s'être levé (ouch) mais après la bataille (festival déjà commencé depuis la veille au soir), l'entrée doit encore se mériter, hélas. Après 8 heures de train (en passant par Disneyland !), on a marché de bon coeur pour traverser la belle cité de Clisson, avant de se prendre une belle attente d'une petite heure (ponctuée d'arrosage à la lance incendie par un pompier, et de quelques malaises autour). Quelques paperasses à régler pour rentrer en Enfer, c'est bien normal : obtention du bracelet, Cashless et enfin... formalités d'installation au Easycamp, a.k.a. le "camping pour les vieux" ou "pour les bobos", selon les gens et leur degré de mépris pour cet endroit.


Reste que quand votre âge commence par un 4 (et plus pour si longtemps que ça, d'ailleurs), que vous avez eu 3 trains à prendre dont un Ouigo-mon-c... (bagages ultra-limités donc !), que votre amoureuse (certes badass) pèse largement moins de 60 kilos, cette solution est fort pratique, en diminuant vos bagages d'une bonne moitié en poids, et de 2/3 en volume ! Accueil très sympa des bénévoles, jolie petite tente en carton comme prévu, lit de camp/duvet/kit hygiène/chaises pliantes/lampe fournis, on sent qu'on va être très bien ici... puisqu'en plus, c'est connu, à ce jour il n'a jamais vraiment plu au Hellfest !


C'est finalement au son punk rauque du toujours efficace Frank Carter qu'on prend enfin pied dans l'Enferstival... Pendant que la fausse petite teigne rouquine (en fait il est super sympa et attentionné en live, on l'a souvent constaté même du temps de Gallows), organise un mosh-pit spécial uniquement réservé aux filles (...CQFD !), on fait découvrir le grand et magnifique site, peu changé, à la Souris (un peu impressionnée) qui nous accompagne. En particulier la belle WARZONE où il n'y a pas de concert. Horreur et consternation, pensons-nous d'abord en arrivant, ils ont changé notre statue de Lemmy ! Mais au vrai celle-ci, inoxydable et a priori définitive, est bien plus visible et même plus ressemblante (et quand vous lirez ceci, elle contiendra une partie des cendres du Godfather, si si !). On s'y habituera vite, même si on voudrait bien savoir quel est l'heureux VIP qui a pu récupérer l'ancienne pour décorer son jardin avec...


Au fil de la visite guidée, on passe un moment à Black Mountain (tente VALLEY - celle qui sent parfois le shit !), groupe de revival 70's au son un peu confus et casse-oreille (y compris la voix de la chanteuse, vaguement irritante du coup). Dommage, sinon ça grooverait pas trop mal. Mais pas autant, bien sûr, que Necrophobic, death orthodoxe et très efficace (tente ALTAR bien sûr), fait par des gens maquillés un peu grassouillets (comme nous, hein), et qui auraient donc plus d'impact visuel la nuit ! N'empêche que le death metal et son petit côté plaisir régressif, ça nous a manqué, on en a pas revu depuis 2018 ici-même. On constate avec joie que des gens, même si le sol de la tente a été macadamé, y dorment toujours paisiblement. A se demander pourquoi on fait pas écouter du dèsmétole aux chiards pour les endormir...


Un poil plus ambitieux dans ses intentions, voici le swedish metal prog (on ne rigole pas SVP) d'Opeth, auquel on sait que certains fans (y compris dans notre famille) sont très accros. Mais on comprend vite pourquoi : musique très construite, belle voix avec passages growlés, mais aussi des moments de voix claire et en choeur. C'est varié, plaisant, les mecs sont sympas, certains passages sonnent fantastiquement (la fin notamment), même si d'autres moments ont été plus chelou, va falloir songer à les réécouter... L'occasion aussi d'une première expérience culinaire, le "Homard Frites". A notre petite déception, on y jette finalement pas des homards vivants (pourtant il y en a bien sur le stand ?) directement dans la friteuse. Mais c'est plutôt bon !


De mémoire, le côté jeuniste des skateurs quinquas d'Offspring nous avait pas mal agacé lors de notre dernière rencontre, en 2015 à Paris. Mais curieusement pas cette fois - autre ambiance, autre degré d'éthylisme, ou bien les 38°C qui nous tapent un peu sur la casquette peut-être ? Impossible de résister à leur abattage d'entertainers chevronnés, à leur son claquant et précis, déroulant leur best-of de skate punk, composé notamment des pétaradantes Come out and Play, Pretty Fly ("aha, aha ?") et autres The Kids aren't alright. Self Esteem finit de dérider tout le monde - à la maison ce serait ridicule et daté, mais en live devant 20 000 personnes c'est presque jouissif - impression largement partagée par des gens plus metal-straight que nous... Merci pour la bonne humeur !


"Mais en fait, c'est le paradis, ici ?", réalise donc notre Souris, hilare et plus apeurée du tout, à 18h45... Pourtant le meilleur de ce vendredi reste à venir, à commencer par Mastodon ! Avouons qu'on a un peu perdu d'oreille ce groupe (pourtant pas mal écouté il y a une décennie), un gang de barbudos qui conjuguent certains de nos genres de prédilection (sludge, stoner). Riffs surpuissants, breaks malaisants, voix partagées y compris avec le batteur, très beau caniche sur la grosse caisse, belles vidéos, la recette fonctionne toujours et fascine rapidement. On reconnaîtra d'ailleurs quelques "vieux tubes" comme Black Tongue. Allez, si on est parfaitement honnête, y'a peut-être 20 % de branlette intello dans le mix, mais avec 80 % de pure jouissance par ailleurs, ce sera notre premier grand coup de boule rotatif du week-end !


A la fin du set, confirmant qu'on est bien au paradis indeed, on retrouve nos chers Hellsnacks, toujours servis hyper rapidement dans 3 points différents du site (il y en a toujours un sans concerts, donc !), invention géniale pour les bradyphobes dans mon genre. Et qui plus est, enrichis de propositions veggie pour les amateurs (burger, croquettes ou hot dog aux légumes). Et toujours les délicieusement régressifs burgers boeuf ou poulet avec croquette de patate intégrée, galette-saucisse, rhaâââ... Notre relevé Cashless peut attester qu'on a pas arrêté d'en bouffer pendant 3 jours, des Hellsnacks (tout en goûtant quand même autre chose bien sûr, car les journées sont longues au Hellfest !)


On ira donc digérer au son de Dog Eat Dog, deuxièmes punk-à-roulettes de la journée et qui ont l'air plus vieux encore, et qu'on se souvient bien d'avoir écouté au siècle dernier (le chanteur confirme, 32 ans d'existence !). Ca a assez mal vieilli, il faut bien l'avouer, mais il reste la performance de se produire avec un saxophone au Hellfest (c'est couillu !) et une ou deux madeleines comme No Fronts, pas mal. Après avoir blagué avec notre cousin (croisé sans rendez-vous bien sûr, il n'y a que 60 000 personnes ici !), on rejoint néanmoins les Dropkick Murphys, valeur sûre en festival avec leurs chansons d'irlandais communistes bourrés (3 qualificatifs qui suscitent la sympathie, bien sûr), dont une chouette reprise d'AC/DC et bien sûr leur tube jamais égalé - un de nos vers d'oreille préférés : Shipping up to Boston !


Ayant détesté presque instantanément le putassier metal groove des Five Finger Death Punch, on file à Baroness, sludge recherché, mille fois plus stylé (vus ici en configuration amputée et donc unplugged en 2018). Puissant, fâché mais pas facho comme dirait l'autre, ça arrache du c... avec une voix parfois poignante, un son à la fois lourd et émotionnel, qui finit par vous prendre étonnamment aux tripes alors qu'on les découvre pratiquement en live (ici aussi, sensation partagée par d'autres, après debrief). En outre, très enthousiastes d'être revenus dans de meilleures conditions, super sympathiques. Un peu de growl, un peu de stoner, de l'émotion, que demander de plus ? Grosse claque là-aussi, à réécouter !


A partir de ce point il convient d'avouer que nos notes (comme nos souvenirs) deviennent un peu illisibles - eh oh, on s'est levés il y a 19 heures ... et aussi quelques bières, hein... Et d'ailleurs Mademoiselle nous a lâché, épuisée. N'empêche qu'on est à peu près sûr qu'Abbath était du black metal un peu chiant (comme souvent, mais pas toujours, on y reviendra), qu'on a donc préféré explorer le food court et goûter un ramen (pas mal), que Deftones était toujours aussi faible, d'après nous, en chansons comme en voix (mais quelle purge !)... Qu'Electric Wizard (déjà vu aux Eurocks, de mémoire) parodiait toujours pas trop mal Black Sabbath, mais qu'on y dormait un peu debout (comme d'autres gens autour, d'ailleurs), puis assis (ce qui fonctionne mieux !)...


Et que le tout s'est fini par un passage à Mayhem, le fameux groupe de norvegian black metal sulfureux où tout le monde s'est entretué ou suicidé à une époque. Il faut dire qu'il y a de quoi, quand on a un son aussi médiocre et des compositions aussi nulles. Borborygmes infects, guitares ineptes, scène même pas décorée (ce qui fait pourtant souvent l'intérêt de ces musiques), et en tout cas bien moins belle que certains pissoirs par exemple, tout ceci est proprement hideux.


La seule décision raisonnable, vers 1h30 et après cette journée qui, physiquement, fut une des plus longues et dures de notre année, est donc de rentrer se coucher/faxer dans notre emballage stylé et recyclable. Pas tout ça, mais il faut en garder sous la pédale pour les 2 jours qui suivent !

Le samedi, day two, c'est par ici !

----------------------------------------
De meilleures photos à venir, peut-être. Si notre ami Phil le photographe survit aussi à la 2e session...


Hellfest : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2022 - Dimanche 26 Juin : Metallica, Destruction, Eyehategod, Archgoat, Thou, Terror, Cult of Fire,  Regarde les Hommes Tomber vs Hangmans Chair, Svart Crown, Year Of No Light, Nytt Land en concert

Hellfest 2022 - Dimanche 26 Juin : Metallica, Destruction, Eyehategod, Archgoat, Thou, Terror, Cult of Fire, Regarde les Hommes Tomber vs Hangmans Chair, Svart Crown, Year Of No Light, Nytt Land par Pipoulem
Clisson, le 26/06/2022
Hellfest 2022, deuxième partie, dimanche 26 juin Dernier jour de cette double édition 2022 si particulière du Hellfest. C'est passé tellement vite encore une fois. Il... La suite

Hellfest 2022 - Samedi 25 Juin : Guns n' Roses, Epica, Nightwish, The Exploited, Slift, Hallas, Stereotypical Working Class, Gloryhammer en concert

Hellfest 2022 - Samedi 25 Juin : Guns n' Roses, Epica, Nightwish, The Exploited, Slift, Hallas, Stereotypical Working Class, Gloryhammer par Pipoulem
Clisson, le 25/06/2022
Hellfest 2022 deuxième partie, samedi 25 Juin La fatigue commence à se faire sentir après les 5 premiers jours du Hellfest, mais cela devient comme une routine... La suite

Hellfest 2022 - Vendredi 24 juin : Nine Inch Nails, Decapitated, Stöner, Moonspell, Benighted, Pogo Car Crash Control, Ihsahn, Portrayal Of Guilt, Gaerea, Human Impact en concert

Hellfest 2022 - Vendredi 24 juin : Nine Inch Nails, Decapitated, Stöner, Moonspell, Benighted, Pogo Car Crash Control, Ihsahn, Portrayal Of Guilt, Gaerea, Human Impact par Pipoulem
Clisson, le 24/06/2022
Hellfest 2022, deuxième partie, vendredi 24 Juin Portrayal Of Guilt (Temple) Le vendredi commence déjà, la nuit a été courte, au programme quelques belles choses... La suite

Hellfest 2022 - Jeudi 23 juin : Helloween, Heilung, Warduna, Solstafir, Zeal and Ardor, Phil Campbell and the Bastard Sons, Lili Refrain, Crown, The Ruins Of Beverast, Worst Doubt en concert

Hellfest 2022 - Jeudi 23 juin : Helloween, Heilung, Warduna, Solstafir, Zeal and Ardor, Phil Campbell and the Bastard Sons, Lili Refrain, Crown, The Ruins Of Beverast, Worst Doubt par Pipoulem
Clisson, le 23/06/2022
Hellfest 2022, deuxième partie, 23 juin Après une première partie de festival sous la canicule (voir les live reports de Phil là) grâce à quelle on a les yeux et les... La suite

Baroness : les dernières chroniques concerts

B.B Brunes + Baroness + The Dead Weather + The Black Keys + King Midas Sound + Charlotte Gainsbourg + Jay Z + Infectious Grooves en concert

B.B Brunes + Baroness + The Dead Weather + The Black Keys + King Midas Sound + Charlotte Gainsbourg + Jay Z + Infectious Grooves par Vv
Eurockéennes de Belfort, le 02/07/2010
Bienvenu dans un Vortex. Une spirale violette virevolte dans les espaces infinis de l'univers. Je ne sais pas vraiment comment j'ai flotté jusqu'à lui, et ne suis pas plus sur du... La suite

(mes) Eurockéennes 2010 1/3 : Baroness, The Dead Weather, The Black Keys, Kasabian, Charlotte Gainsbourg, Jay-Z, Infectious Grooves, Hot Chip, The Subs en concert

(mes) Eurockéennes 2010 1/3 : Baroness, The Dead Weather, The Black Keys, Kasabian, Charlotte Gainsbourg, Jay-Z, Infectious Grooves, Hot Chip, The Subs par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 02/07/2010
22 ans déjà que la presqu'Ile du Malsaucy, paisible base nautique, se transforme au début de l'été en un formidable écrin pour amateurs de musique vivantes - de notre petite... La suite

(mon) Hellfest 2018, 3-3 : Orden Ogan, The Good the Bad & the Zugly, The Lords of Altamont, L7, Tombs, Nebula, Les Sheriff, Arch Enemy, Megadeth, Baroness, Alice in Chains, Iron Maiden, Amenra, Carpenter Brut en concert

(mon) Hellfest 2018, 3-3 : Orden Ogan, The Good the Bad & the Zugly, The Lords of Altamont, L7, Tombs, Nebula, Les Sheriff, Arch Enemy, Megadeth, Baroness, Alice in Chains, Iron Maiden, Amenra, Carpenter Brut par Philippe
Hellfest, Clisson, le 24/06/2018
Troisième jour de festival après une nuit un peu courte, la fatigue commence quand même à se faire sentir (et nos chaussures, aussi...), dans ce "Vietnam pour quadras émasculés"... La suite

Dog Eat Dog : les dernières chroniques concerts

Dour Festival : General Elektriks + High Tone + Fun Lovin' Criminals + Atari Teenage Riot + Melissa Auf Der Maur + The Sonics + Monotonix en concert

Dour Festival : General Elektriks + High Tone + Fun Lovin' Criminals + Atari Teenage Riot + Melissa Auf Der Maur + The Sonics + Monotonix par Odliz
Dour - Belgique, le 18/07/2010
Dour, c'est fantastique. Surtout son fléchage. Après avoir donc suivi le fléchage vert à travers toute la ville, le comté et la campagne avoisinante, déniché le stade local où... La suite

Dropkick Murphys : les dernières chroniques concerts

Paléo Festival de Nyon 2022 : -M-, Kiss, Dropkick Murphys, La Femme, Turnstile, Broken Bridge,  Arka'n Asrafokor en concert

Paléo Festival de Nyon 2022 : -M-, Kiss, Dropkick Murphys, La Femme, Turnstile, Broken Bridge, Arka'n Asrafokor par Lionel Degiovanni
Nyon, le 19/07/2022
Pour démarrer ce compte-rendu sur le Paléo Festival de Nyon 2022, il faut parler des quelques nouveautés... Il y a deux nouvelles scènes pour cette édition : la scène Vega, qui... La suite

Hellfest et Knotfest 2019 : Kiss, Slayer, Slipknot, Tool, Rob Zombie, Dropkick Murphys, Slash, Gojira, Sick Of It All, Sabaton, Dagoba, Kvelertak, Sisters of Mercy, Mass Hysteria... en concert

Hellfest et Knotfest 2019 : Kiss, Slayer, Slipknot, Tool, Rob Zombie, Dropkick Murphys, Slash, Gojira, Sick Of It All, Sabaton, Dagoba, Kvelertak, Sisters of Mercy, Mass Hysteria... par Pipoulem
Clisson, le 23/06/2019
Retour sur le plus gros festival metal de France, le Hellfest. Habituellement le festival se déroule sur trois jours vendredi/samedi/dimanche. Mais cette année nous avons... La suite

Dropkick Murphys + The Interrupters en concert

Dropkick Murphys + The Interrupters par Pierre Andrieu
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 22/06/2019
Après avoir enflammé la mainstage du Hellfest la veille à la grande joie d'une immense foule de metalleux, les punks celtiques de Dropkick Murphys ont tout cassé lors de leur... La suite

(mes) Eurockéennes 2017, 1/2 : Thomas Azier, Johnny Mafia, Rei, HMLTD, Killason, Meatbodies, Explosions in the Sky, Dropkick Murphys, Vitalic, Justice en concert

(mes) Eurockéennes 2017, 1/2 : Thomas Azier, Johnny Mafia, Rei, HMLTD, Killason, Meatbodies, Explosions in the Sky, Dropkick Murphys, Vitalic, Justice par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 08/07/2017
Devenir un vieil Eurockéen ? Ce n'est pas être vieux et aller encore au festival, non, c'est juste faire le constat que d'y aller pour la 24 ième p...n d'année d'affilée, donne... La suite

Electric Wizard : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes 2015, 2/2 : Parkway Drive, Slaves, Eagles of Death Metal, Alabama Shakes, Electric Wizard, Sting en concert

(mes) Eurockéennes 2015, 2/2 : Parkway Drive, Slaves, Eagles of Death Metal, Alabama Shakes, Electric Wizard, Sting par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 05/07/2015
Le samedi, c'était par ici ! Deuxième jour pour nous et dernier pour tout le monde, ce dimanche commence en pente douce comme la veille. Il est vrai que personne de sensé ne... La suite

(mon) Graspop Metal Meeting 2011 : Kylesa, Firewind, Triptykon, Black Label Society, Moonspell, Times of Grace, Electric Wizard, Arch Enemy, Monster Magnet, Whitesnake, Pain, Cradle of Filth, Judas Priest en concert

(mon) Graspop Metal Meeting 2011 : Kylesa, Firewind, Triptykon, Black Label Society, Moonspell, Times of Grace, Electric Wizard, Arch Enemy, Monster Magnet, Whitesnake, Pain, Cradle of Filth, Judas Priest par Philippe
Graspop Metal Meeting, Dessel, Belgium, le 25/06/2011
Quand on ne connaît pratiquement que les noms des groupes qu'on y programme, est-il raisonnable d'aller à un festival de metal ? La question peut se poser. En tout cas, avec... La suite

Frank Carter & The Rattlesnakes : les dernières chroniques concerts

Rivals Sons, Liam Gallagher, Frank Carter and the Rattlesnakes (Festival Beauregard 2022)  en concert

Rivals Sons, Liam Gallagher, Frank Carter and the Rattlesnakes (Festival Beauregard 2022) par Lebonair
Domaine de Beauregard, Hérouville-Saint-Clair, le 08/07/2022
La 12ème édition du festival Beauregard a refermé ses portes dans la nuit de dimanche à lundi après un 41ème concert. C'est le célèbre DJ français Martin Solveig qui s'est... La suite

Mass Hystéria + Kate Tempest + Weezer + Jain + Frank Carter and the Rattlesnakes + Angèle (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

Mass Hystéria + Kate Tempest + Weezer + Jain + Frank Carter and the Rattlesnakes + Angèle (Eurockéennes de Belfort 2019) par Lebonair
Presqu'ïle du Malsaucy - Belfort, le 06/07/2019
Dans l'ambiance orageuse, bouillante et poussiéreuse d'un Malsaucy qui a fait le plein ce samedi, ceux sont les filles qui furent à l'honneur lors de cette troisième journée... La suite

(mes) Eurockéennes 2019, 1/2 : Mass Hysteria, Hubert Lenoir, Kate Tempest, Weezer, The Psychotic Monks, Frank Carter & The Rattlesnakes, Mantar en concert

(mes) Eurockéennes 2019, 1/2 : Mass Hysteria, Hubert Lenoir, Kate Tempest, Weezer, The Psychotic Monks, Frank Carter & The Rattlesnakes, Mantar par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 06/07/2019
On aurait bien aimé commencer comme toujours ces chroniques par le petit couplet sur notre 26 ième participation d'affilée, sur les 31 éditions de nos chères Eurockéennes, par la... La suite

Frank Carter & The Rattlesnakes + King Nun en concert

Frank Carter & The Rattlesnakes + King Nun par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 22/03/2019
Un concert tout indiqué pour les jeunes qui aiment le punk : les énervés notoires de Frank Carter & The Rattlesnakes dans le club de La Coopé, bondé, avec en première partie... La suite

Mastodon : les dernières chroniques concerts

(mes) Eurockéennes de Belfort 2012, 1/2 : Mastodon, Thee Oh Sees, Electric Guest, Dropkick Murphys, Kavinsky, The Cure, Wiz Khalifa en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2012, 1/2 : Mastodon, Thee Oh Sees, Electric Guest, Dropkick Murphys, Kavinsky, The Cure, Wiz Khalifa par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert,, le 30/06/2012
Comme chaque année, l'été s'ouvre pour nous avec notre cher festival des Eurockéennes de Belfort (cette année est ma 19ième d'affilée, mon premier billet de 1994 est désormais... La suite

Sonisphere Festival 2011 : Slipknot, Airbourne, Gojira, Mastodon, Dream Theater, Bukowski, Symfonia, Bring Me The Horizon,  en concert

Sonisphere Festival 2011 : Slipknot, Airbourne, Gojira, Mastodon, Dream Theater, Bukowski, Symfonia, Bring Me The Horizon, par Abigail Darktrisha
Snowhall Parc, Amnéville, le 08/07/2011
Après le Hellfest il y a trois semaines, me voici de nouveau sur la route pour un autre festival Français : le fameux festival itinérant Sonisphere dont les affiches varient... La suite

(mes) Eurockéennes de Belfort 2005, 2/3 : Mastodon, Eths, Ghinzu, Nosfell & Ez3kiel, Cali, Bumcello, Garbage... en concert

(mes) Eurockéennes de Belfort 2005, 2/3 : Mastodon, Eths, Ghinzu, Nosfell & Ez3kiel, Cali, Bumcello, Garbage... par Philippe
Presqu'Ile du Malsaucy, Evette-Salbert, le 02/07/2005
Photo : www.eurockeennes.fr Pour le premier jour du festival c'était par là ! Samedi 2 juillet : Moins de pointures mais un instant d'éternité Après une nuit réparatrice,... La suite

Necrophobic : les dernières chroniques concerts

Morbid Angel + Necrophobic + Benighted + Nervecell en concert

Morbid Angel + Necrophobic + Benighted + Nervecell par Gandalf
Le Cabaret Aleatoire - Marseille, le 02/12/2011
En voilà une bien jolie affiche Death Metal dans la cité phocéenne ! Les légendes de Morbid Angel, avec le retour de David Vincent, charismatique leader, ont embarqué avec eux pour... La suite

Opeth : les dernières chroniques concerts

Opeth - Pain of Salvation en concert

Opeth - Pain of Salvation par Ysabel
Rockstore - Montpellier, le 23/11/2011
Le Rockstore est plein à caquer pour ce concert exceptionnel de Opeth à Montpellier (ils ne passent pas si souvent en France ... Et cette tournée ne comprend que peu de date sur... La suite

Opeth en concert

Opeth par lebonair
Le Bataclan - Paris, le 16/11/2011
Je connais depuis longtemps mais uniquement de nom les suédois d'Opeth menés par leur leader chanteur/guitariste Mikael Akerfeldt, le seul membre présent depuis leur début en... La suite

Opeth par zyend
Elysée Montmartre, Paris, le 05/12/2006
Un truc énorme ce concert ! C'est la deuxième fois que je vois Opeth à Paris. L'année dernière nous avions dû nous contenter d'une prestation à la "Loco"... on était mal placés et le son était moyen. Hier, Opeth nous fait l'honneur de jouer à l'Elysée Montmartre Depuis, j'ai écouté quelques un de leurs albums et moi qui fut toujours refractaire... La suite

The Deftones : les dernières chroniques concerts

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) en concert

Download Festival France 2016 (Deftones, Anthrax, Iron Maiden, Ghost, Babymetal, Megadeth, Rammstein) par Vv
Hippodrome Longchamp, Paris, le 12/06/2016
D'un commun accord avec Philippe, le plus LesterBangsien des chroniqueurs musicaux français (il fallait que ce soit dit) nous avions décidé de regrouper nos impressions du... La suite

Deftones - Iron Maiden (Download Festival France 2016) en concert

Deftones - Iron Maiden (Download Festival France 2016) par Lebonair
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 10/06/2016
Deftones Encore un groupe que Concertandco avait interviewé lors de leur précédente tournée, c'était en septembre 2013 lors de leur dernière date parisienne au Zénith... La suite

Entretien avec les Deftones à l'occasion de leur passage en live au Zénith de Paris en septembre 2013 en concert

Entretien avec les Deftones à l'occasion de leur passage en live au Zénith de Paris en septembre 2013 par Lebonair
Le Zénith, Paris, le 20/09/2013
Deux heures avant de monter sur la scène du Zénith de Paris (lire la chronique du concert ici) pour la dernière date de la tournée estivale de Deftones en Europe, Sergio Vega,... La suite

Deftones en concert

Deftones par Lebonair
Le Zénith, Paris, le 06/09/2013
Deftones, le quintet originaire de Sacramento, est revenu jouer à Paris, au Zénith en ce 6 Septembre 2013, quelques mois après les deux Trianon complets et 12 ans après leur... La suite

The Offspring : les dernières chroniques concerts

The Offspring + Eagulls (Nuits de Fourvière 2016) en concert

The Offspring + Eagulls (Nuits de Fourvière 2016) par Cathy Ville
Théâtre Antique de Fourvière à Lyon, le 05/07/2016
Eagulls Ce soir au théâtre de Fourvière, le groupe Eagulls assure la première partie de The Offspring. 21h30 : Eagulls fait son entrée en scène. Originaires de Leeds en Grande... La suite

The Offspring (Festival Rock en Seine 2015) en concert

The Offspring (Festival Rock en Seine 2015) par lol
Domaine national de Saint-Cloud, le 28/08/2015
C'est la troisième fois que je voyais The Offspring. Bizarrement, je les vois d'ailleurs tous les dix ans. La première fois, c'était à l'Elysée Montmartre, en 1995, la... La suite

The Offspring + Royal Republic en concert

The Offspring + Royal Republic par Gerry
Zénith Paris, le 31/08/2011
Bonjour, j'ai cru rêver le 31 août 2011... The Offspring au Zénith de Paris, une salle de concerts pas très grande en plus pour un groupe "si grand" !! Quel pied d'enfer !!!... La suite

Offspring + Shaka Ponk + Kids in glass houses en concert

Offspring + Shaka Ponk + Kids in glass houses par Boby
Arênes Nimes, le 23/08/2011
20h30, sous un soleil de plomb les premiers cris de spectateurs sonnent le début de la récréation pour les Kids. Entre pop électrique et rock paisible, KITGH ne parvient qu'à... La suite

Site du Hellfest, Clisson : les dernières chroniques concerts

Hellfest 2022 - Dimanche 26 Juin : Metallica, Destruction, Eyehategod, Archgoat, Thou, Terror, Cult of Fire,  Regarde les Hommes Tomber vs Hangmans Chair, Svart Crown, Year Of No Light, Nytt Land en concert

Hellfest 2022 - Dimanche 26 Juin : Metallica, Destruction, Eyehategod, Archgoat, Thou, Terror, Cult of Fire, Regarde les Hommes Tomber vs Hangmans Chair, Svart Crown, Year Of No Light, Nytt Land par Pipoulem
Clisson, le 26/06/2022
Hellfest 2022, deuxième partie, dimanche 26 juin Dernier jour de cette double édition 2022 si particulière du Hellfest. C'est passé tellement vite encore une fois. Il... La suite

Hellfest 2022 - Samedi 25 Juin : Guns n' Roses, Epica, Nightwish, The Exploited, Slift, Hallas, Stereotypical Working Class, Gloryhammer en concert

Hellfest 2022 - Samedi 25 Juin : Guns n' Roses, Epica, Nightwish, The Exploited, Slift, Hallas, Stereotypical Working Class, Gloryhammer par Pipoulem
Clisson, le 25/06/2022
Hellfest 2022 deuxième partie, samedi 25 Juin La fatigue commence à se faire sentir après les 5 premiers jours du Hellfest, mais cela devient comme une routine... La suite

Hellfest 2022 - Vendredi 24 juin : Nine Inch Nails, Decapitated, Stöner, Moonspell, Benighted, Pogo Car Crash Control, Ihsahn, Portrayal Of Guilt, Gaerea, Human Impact en concert

Hellfest 2022 - Vendredi 24 juin : Nine Inch Nails, Decapitated, Stöner, Moonspell, Benighted, Pogo Car Crash Control, Ihsahn, Portrayal Of Guilt, Gaerea, Human Impact par Pipoulem
Clisson, le 24/06/2022
Hellfest 2022, deuxième partie, vendredi 24 Juin Portrayal Of Guilt (Temple) Le vendredi commence déjà, la nuit a été courte, au programme quelques belles choses... La suite

Hellfest 2022 - Jeudi 23 juin : Helloween, Heilung, Warduna, Solstafir, Zeal and Ardor, Phil Campbell and the Bastard Sons, Lili Refrain, Crown, The Ruins Of Beverast, Worst Doubt en concert

Hellfest 2022 - Jeudi 23 juin : Helloween, Heilung, Warduna, Solstafir, Zeal and Ardor, Phil Campbell and the Bastard Sons, Lili Refrain, Crown, The Ruins Of Beverast, Worst Doubt par Pipoulem
Clisson, le 23/06/2022
Hellfest 2022, deuxième partie, 23 juin Après une première partie de festival sous la canicule (voir les live reports de Phil là) grâce à quelle on a les yeux et les... La suite