Accueil Watain en concert
Dimanche 14 août 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Watain est un groupe de black Metal suédois... En concert au Hellfest en juin 2014 !

Site

Watain : tous les concerts

Watain : l'historique des concerts

Ve.

16

Août

2019

Motocultor en concert
Motocultor Festival 2019 - Pass 1 Jour : Nofx / Watain / Hypocrisy / Magma / Kadavar / Death Angel / Ange / Soilwork / Tribulation / Gaahl's Wyrd / Iron Regan / Les Ramoneurs De Menhirs / Waking The Cadaver / Au-dessus / Extermination Dismemberment ... Motocultor | Ange | Les Ramoneurs de Menhirs | Magma | Watain | Death Angel | Hypocrisy | NOFX | Soilwork | Kadavar
Site de Kerboulard - Saint Nolff (56)

Ma.

20

Nov.

2018

Di.

18

Nov.

2018

Tyrant Fest - Jour 2 : Watain + Arkhon Infaustus + ... Le 9-9bis / Le Métaphone - Oignies (62)

Sa.

17

Nov.

2018

Tyrant Fest - Pass 2 Jours Le 9-9bis / Le Métaphone - Oignies (62)

Sa.

17

Nov.

2018

Rotting Christ en concert
Watain + Rotting Christ + Profanatica Rotting Christ | Watain
Le Trabendo - Paris (75)

Ve.

16

Nov.

2018

Lu.

12

Nov.

2018

Watain,rotting Christ & Profanatica Grillen - Colmar (68)

Me.

14

Déc.

2016

Mayhem / Watain Mayhem | Watain
Le 106 - Rouen (76)

Watain : les dernières chroniques concerts 1 avis

(mon) Hellfest 2022, 3-3 : Landmvrks, Moscow Death Brigade, Regarde les Hommes Tomber, Jinjer, Red Fang, Maximum The Hormone, Life of Agony, Perturbator, Judas Priest, Alcest, Gojira, Watain (+ Deadly Apples, Vile Creature, Dyscarnate, Korn, Dying Fetus)

Critique écrite le 21 juin 2022, par Philippe

Site du Hellfest, Clisson 19 juin 2022

(mon) Hellfest 2022, 3-3 : Landmvrks, Moscow Death Brigade, Regarde les Hommes Tomber, Jinjer, Red Fang, Maximum The Hormone, Life of Agony, Perturbator, Judas Priest, Alcest, Gojira, Watain (+ Deadly Apples, Vile Creature, Dyscarnate, Korn, Dying Fetus) en concert

Le toujours-difficile-troisième-jour-au-Hellfest, commence sous de bien mauvais auspices. Plus précisément et au risque d'être un peu trivial, on se retrouve en effet à attendre, tombé du lit de camp et bien avant 8 heure du matin, dans la file "toilettes sèches", où l'on est bêtement parti sans pull ni couvre-chef. Mais le ciel n'est pas sec, lui : la canicule s'est absentée (chute d'environ 20 °C) et une vilaine petite pluie arrive, accompagnée d'un vent bien désagréable. Grelottant avec la taupe au guichet, on commence à se demander si on est pas trop vieux pour ce genre de conneries... Le charme de l'Easycamp est un peu dissipé, les bénévoles toujours souriants mais le (nes)café un peu dégueu... tout comme la première bière au Metalcorner qui, c'est un comble, ne passera pas très bien. Ce n'est qu'un peu plus tard que, nos batteries étant un peu rechargées et le soleil revenu, on pourra voir à nouveau l'avenir avec confiance, même si un cruel selfie nous confirme qu'on commence vraiment à avoir des gueules de déterré.e.s ! On arrive hélas vers la fin de Deadly Apples, canadiens attachants avec accent, qui pratiquent un metal indus de bon aloi dans des fumées violettes, et communiquent leur plaisir à rejouer en public. La fin... Lire la suite