Accueil Enrico Macias en concert
Mercredi 17 juillet 2024 : 6501 concerts, 27137 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.


Chansons empreintes d'amour, d'humanité, de nostalgie et de fête... Ambassadeur Itinérant auprès de l'ONU, chargé de missions de paix, de Fraternité et d'aide aux Enfants de tous pays.

Enrico Macias : les dernières chroniques concerts 2 avis

Enrico Macias + Noa R.

Critique écrite le 02 avril 2023, par Sami

Cepac Silo, Marseille 30 Mars 2023

Enrico Macias + Noa R. en concert

Le hasard du calendrier des concerts que j'avais proposé à la chronique à Pirlouiiiit, celui de Enrico Macias est quelques jours après le festival Babel Music XP avec des artistes inconnus du grand public. On ne peut plus faire plus populaire comme chanteur et musicien, dont je savais pas qu'il faisait encore des tournées à plus de 84 ans, en pleine crise de la reforme des retraites c'est assez cocasse. Autre surprise ce soir pour la moyenne d'âge du public de ce soir dans un Silo bien rempli, beaucoup plus jeune qu'on aurait imaginé, c'était davantage un repas familial qu'une visite à l'Ephad. D'aucuns diront transgénérationnel, même si dans mon entourage ce sont surtout mes parents qui apprécient, ils l'ont même vu à Marseille en 1978 avec en première partie...Sim. Lorsque les lumières s'éteignent, on entend d'abord la voix de la tête d'affiche qui présente la jeune Noa R. dont il est persuadé qu'elle va devenir une immense star. Avec tout mon respect, c'est un peu exagéré. Les quelques chansons écoutées avec indulgence, ça aurait pu peut être cartonner à l'époque dans les années 2000, à la manière d'une Helene Segara, elle est souriante, pas de musiciens, juste une bande pas très bien mixée, une façon de chanter bien... Lire la suite

Enrico Macias

Critique écrite le 04 avril 2022, par lol

Olympia, Paris 2 avril 2022

Enrico Macias en concert

Enrico (les "vrais" prononcent Anrico !) Macias est une figure connue de tous. Sociétaire des Grosses Têtes, assis sur le canapé rouge de Michel Drucker, en Smoking dans les années 80 sur les plateaux de Champs Elysées, Sacrée Soirée ou de L'école des fans, devisant avec Patrick Sabatier, Guy Lux ou un peu plus tard dans les émissions d'Arthur, au cinéma dans "La vérité si je mens", dans les travées du Parc des Princes ou sur la scène de la concorde le soir de l'élection de Nicolas Sarkozy, Enrico promène son accent, sa gueule et sa générosité de Pied Noir depuis maintenant plus de 6 décennies. Il fait tellement partie du paysage que l'on en oublierait presque qu'il est musicien et chanteur. D'ailleurs combien d'entre nous (et moi le premier) sont en mesure de citer ne serait-ce qu'une seule de ses chansons en dehors des "Filles de mon pays", "Le mendiant de l'amour" ou "Enfants de tous pays" ? Vous l'aurez donc compris, c'est donc un peu par hasard que je me suis retrouvé assis dans la mezzanine de l'Olympia pour ce concert célébrant les 60 ans de carrière de l'enfant de Constantine. Je ne savais absolument pas à quoi m'attendre : une kitcherie absolue, un tour de chant en mode variétés à l'ancienne, un concert relevé des compteurs... Je... Lire la suite