Accueil Hey Gravity ! en concert
Dimanche 17 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Emmenés par la furie Justine Berry, le groupe anglais Hey Gravity ! débarque avec un premier album de punk n' pop remuant, énervé et souvent marquant. De nombreux titres dégagent une belle énergie rock grâce aux couinements sexy de mademoiselle Berry (ex leader de M.A.S.S.) et à des guitares barbelées couplées à des rythmiques ébouriffantes. Hey Gravity ! est un groupe bourré d'énergie et au fort potentiel scénique (à voir sur scène pour vérifier).
En concert, les 27 févr. 2007 ROCK'N ROLL CIRKUS, PARIS, 23 mars LAITERIE, STRASBOURG, 5 avr. LUNE DES PIRATES, AMIENS, 6 avr. ORANGE BLEUE, VITRY LE FRANÇOIS, 7 avr. FESTIVAL GAROROCK, MARMANDE, 11 avr. ROCKSTORE, MONTPELLIER, 12 avr. POSTE À GALÈNE, MARSEILLE, 13 avr. Showcase FNAC, GRENOBLE, 14 avr. MAISON DE LA MUSIQUE, MEYLAN, 27 avr. Showcase FNAC, VALENCIENNES, 27 avr. SPLENDID (avec THE RAKES), LILLE, 28 avr. Showcase FNAC, LILLE, 16 juin SUMMER FESTIVAL, BLAYES LES MINES
Influences:
Debbie Harry, Blondie, Karen O, Yeah Yeah Yeahs, Courtney Love, Chrissie Hynde

Hey Gravity ! : vos chroniques d'albums
Site

Hey Gravity ! en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Hey Gravity ! : l'historique des concerts

Sa.

10

Mai

2008

Aqme en concert
Aqme + Hey Gravity + Smooth + Carabine + Ed Äke Festival Rue des Sens | Aqme | Smooth | Ed-Äke | Hey Gravity !
M.de Quartier Doulon - Nantes (44)

Ve.

09

Nov.

2007

Zenzile en concert
Hey Gravity ! + Zenzile + Dj Zebra Zenzile | Dj Zebra | Hey Gravity !
Salle René Houdart - Lens (62)

Je.

02

Août

2007

Plage de Rock en concert
The Pigeon Detectives + Hey Gravity ! Plage de Rock | Hey Gravity ! | The Pigeon Detectives
Les Prairies de la Mer - Golfe de St Tropez (83)

Ve.

15

Juin

2007

Summer Festival en concert
Birdy Nam Nam + Vive la Fête + Toy Dolls + Hey Gravity + Molly Summer Festival | Vive la Fête | The Toy Dolls | Birdy Nam Nam | Hey Gravity !
Cap Découverte - Blaye les Mines (81)

Je.

07

Juin

2007

Festival Escalator #6 en concert
Eldeberries - Hey Gravity - Sourya Festival Escalator #6 | Sourya | Hey Gravity !
Le Plan - Ris Orangis (91)

Sa.

14

Avril

2007

Nadj en concert
Hey Gravity + Nadj Nadj | Hey Gravity !
Maison de la Musique - Meylan (38)

Je.

12

Avril

2007

Je.

12

Avril

2007

Hey Gravity ! : les dernières chroniques concerts 3 avis

Hey Gravity

Critique écrite le 13 avril 2007, par Pirlouiiiit

Poste à Galène - Marseille 12 avril 2007

Hey Gravity en concert

Jamais entendu parlé de Hey Gravity avant d'apprendre qu'ils passent au Poste. Le descriptif sur la newsletter Liveinmarseille annonce : "Emmenés par la furie Justine Berry, Hey Gravity ! débarque avec un premier album de punk n' pop remuant, énervé. De nombreux titres dégagent une belle énergie rock grâce aux couinements sexy de mademoiselle Berry (ex leader de M.A.S.S.) et à des guitares barbelées couplées à des rythmiques ébouriffantes." Pour cause de pizza avec ma filleule j'arrive en retard, le concert a bien commencé et le groupe s'est bien chauffé si j'en juge par les propos de la chanteuse qui justement dit qu'elle commence à se sentir bien ! Pas grand monde au Poste, malgré le coût moins élevé que d'habitude (10 euros). Plusieurs explications : il pleut et ça à Marseille c'est souvent lourd de conséquences, et en plus je pense que pas grand monde n'a entendu parlé du groupe. Pourtant je dois reconnaître qu'il ne manque pas d'atouts. La chanteuse est très charismatique, on sent et on voit qu'elle a un certains nombres d'heures de concert derrière aile et qu'elle a conservé un plaisir intact à être sur scène. Elle chante, hurle, danse, se trémousse. Par moment elle m'a fait penser à Isa de LO dans sa façon de... Lire la suite

Gomm, Hey gravity, Peplum

Critique écrite le 07 avril 2007, par Bertrand Lasseguette

Orange Bleue, Vitry-le-François 6 avril 2007

La soirée commence sur les chapeaux de roue. Perdu dans ma Twingo, je croise la route de deux jeunes sur leurs scooters. "L'Orange bleue ?" "-Vous n'avez qu'à nous suivre." Et j'arrive ainsi, en toute discrétion, avec deux lascars pour escorte qui m'ouvrent la voie en faisant des roues avant. Sur scène, ça pétarade sec aussi. Peplum, "The sound of the Fion valley", des locaux, jouent du grunge, qu'ils disent. Ils se disent aussi influencés par Sonic Youth. Ca ne saute pas aux oreilles. Peut-être parce que j'ai gardé mes boules quiès. C'était éprouvant comme les premiers enregistrements des Meat Puppets. On souhaite à Peplum de suivre le même chemin que ce groupe américain. Kurt Cobain vénérait les Meat Puppets, il en a même repris plusieurs titres sur l'album acoustique de Nirvana. Pour l'instant, du côté de la vallée du Fion, on n'en est pas encore là. La seule éclaircie fut le dernier morceau. Parce qu'il annonçait la fin du calvaire sonore, bien sûr, mais aussi parce qu' I've got a reason est un morceau presque pop et tout à fait sympathique. Sympathique, attachant, c'est ce qui me vient à l'esprit pour décrire l'ensemble du set de Hey Gravity. Je ne connaissais pas. C'est un quintette anglais conduit par une... Lire la suite

Hey Gravity

Critique écrite le 15 avril 2007, par alain

la lune des pirates Amiens 5 avril 2007

Justine, la chanteuse du groupe, est tout simplement géniale. Les musiciens sont excellents ! L'ensemble distille un rock sublime. Et puis ils m'ont dédicacé leur CD avec énormément de gentillesse !

Hey Gravity ! : les chroniques d'albums

Hey Gravity ! : Risen

Chronique écrite le 23/02/2007, par Pierre Andrieu

Hey Gravity ! : Risen

Emmenés par la furie Justine Berry, le groupe anglais Hey Gravity ! débarque avec un premier album de punk n' pop remuant, énervé, parfois un peu trop putassier mais souvent marquant. De nombreux titres dégagent une belle énergie rock grâce aux couinements sexy de mademoiselle Berry (ex leader de M.A.S.S.) - sorte de croisement entre Debbie Harry de Blondie, Karen O des Yeah Yeah Yeahs, Courtney Love et Chrissie Hynde - et à des guitares barbelées couplées à des rythmiques ébouriffantes. Malheureusement, la production et le mix sont signés par deux apôtres du rock FM, Jeff Saltzman (en partie responsable des atrocités publiées par The Killers) et Mark Plati (un musicien plat, comme son nom l'indique, peut-être le pire guitariste à avoir accompagné David Bowie), ce qui gâche parfois un peu le plaisir sur certains titres. Cela dit, quand les deux tacherons de service... Lire la suite