Accueil Imbert Imbert en concert
Samedi 5 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Chanson solo & contrebasse pour un univers poétique et révolté. Un style naturellement rock, allié à une poésie spontanée, au bras de sa contrebasse, qui tour à tour râle, gémit, soutient, sa poésie, Imbert Imbert prend toute sa dimension en live.
Ancien des groupes Jim Murple Memorial et De Rien, Imbert Imbert s'est depuis fait une jolie renomée en solo (des Francofolies au Printemps de Bourges), sans jamais perdre son caractère iconoclaste.

Site

Imbert Imbert en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Imbert Imbert : l'historique des concerts

Ve.

08

Mars

2019

Nicolas Jules en concert
Nicolas Jules + Imbert Imbert Nicolas Jules | Imbert Imbert
Inox - Bordeaux (33)

Ve.

23

Nov.

2018

Me.

31

Oct.

2018

Nicolas Jules en concert
Cinq : Imbert Imbert - Valérian Renault - Nicolas Jules - Chloe Lacan - Guilhem Valayé Nicolas Jules | Chloé Lacan | Imbert Imbert | Valérian Renault
Espace Bleu Pluriel - Trégueux (22)

Ve.

16

Mars

2018

Sa.

09

Déc.

2017

Imbert Imbert et Stephen Harrison Le Petit Duc - Aix-en-Provence (13)

Ma.

25

Juillet

2017

Miossec en concert
Miossec + Imbert Imbert Imbert Imbert | Miossec
Théâtre d'Ardoise - Dolus d'Oléron (17)

Ve.

24

Mars

2017

Voix De Fête Festival en concert
Festival Voix De FÊte: Yves Jamait, Imbert Imbert, Saratoga Voix De Fête Festival | Yves Jamait | Imbert Imbert
Casino Théâtre - Genève

Imbert Imbert : les dernières chroniques concerts 3 avis

Chansons Primeurs, Féloche, Amélie Les Crayons, Imbert Imbert, Laura Cahen, Ignatus, ARM, Armelle Pioline, Buridane, Arthur Ely

Critique écrite le 12 mars 2020, par Francisco70

Salle Paul Fort, La Bouche d'Air, Nantes 5 Mars 2020

Chansons Primeurs, Féloche, Amélie Les Crayons, Imbert Imbert, Laura Cahen, Ignatus, ARM, Armelle Pioline, Buridane, Arthur Ely en concert

Artistes estampillés FAIR (1er dispositif de soutien au démarrage de carrière et professionnalisation en Musiques Actuelles), Chansons Primeurs, Féloche, Amélie Les Crayons, Imbert Imbert, Laura Cahen, ARM, Armelle Pioline, Buridane et Arthur Ely, ont été sollicités par Ignatus, qui est à l'origine de ce projet si particulier et original. Pendant trois jours, les artistes sont hébergés dans un moulin et gîte. Ils vont partager mets et musique avec des contraintes d'écriture, et, le quatrième jour, quand ils auront créé un minimum de 12 chansons, ils auront la tache jouissive et stressante de passer sur scène. Le menu de la soirée est alléchant. Ignatus, de son vrai nom Jérôme Rousseaux est le chef d'orchestre et initiateur du projet et de ce concept imaginé il y a huit ans et depuis trois ans dans cette salle. Du lundi 2 au jeudi 5 mars au soir, dix sept chansons ont finalement été créés au Moulin de La Violaye et vont nous être interprétées. La salle est pleine avec 350 spectateurs. Je viens de découvrir un C.D. au titre très étrange e.pok d'Ignatus emprunté à la Médiathèque Benjamin Rabier. Notre présentateur de ce soir est également musicien et chanteur. Le premier duo débute par Féloche au chant et à la contrebasse,... Lire la suite

Arno + Imbert Imbert (festival Avec le Temps)

Critique écrite le 19 mars 2011, par Cabask

Espace Julien - Marseille 12 mars 2011

Arno + Imbert Imbert (festival Avec le Temps) en concert

Le festival Avec le temps propose une affiche des plus alléchantes cette année. Après avoir manqué Arno le rocker flamand lors de son passage à la Fiesta des Suds il y a quelques mois, c'est gonflé à bloc que nous nous présentons à l'Espace Julien en ce samedi soir des plus pluvieux. Un départ trop tardif, une pizza qui se fait attendre un peu trop longtemps au camion et une longue queue pour entrer dans la salle de spectacle nous font arriver pour les remerciements d'Imbert Imbert. Pas d'avis sur la prestation donc, juste des réactions de spectateurs arrivés avant nous, ayant trouvé cela assez intéressant, mais pas des plus gais. (ndP : pour moi ce fut une sacrée claque ... chronique à venir - ma révélation de ce festival pour le moment) Après quelques minutes de préparation, 4 musiciens et une choriste font leur entrée sur scène, pour l'introduction de la jolie valse du dernier album intitulée Mademoiselle. Arno débute donc son tour de chant en crooner, mais enfile sur le morceau suivant God save the kiss sa deuxième casquette, celle du rocker. Il passe d'une facilité déconcertante de l'une à l'autre, posant sa voix éraillée et rocailleuse sur les temps forts. On ne comprend pas toujours exactement les paroles, mais l'énergie... Lire la suite

Imbert Imbert + Yéti

Critique écrite le 22 novembre 2009, par Lionel Degiovanni

Grenier à sons - Cavaillon 20 Novembre 2009

Imbert Imbert + Yéti en concert

J'arrive au grenier à sons à juste 21h, et je suis reconnu par l'équipe des lieux. Pour ne pas perdre de temps, on me tamponne la main avec le petit signe disant " ok, c'est bon, tu peux rentrer". Je rentre dans la salle de concert et je découvre des tables, avec des chaises et dessus, une petite bougie sur chaque table ; l'ambiance est intimiste. Apres quelques minutes d'attente, apparait Yéti ; une femme, avec un accordéon et un tout petit piano. Pour jouer ses chansons, elle utilise aussi une pédale de sample qui permet de mettre en boucle ce qu'elle joue et ainsi créer l'illusion d'être plusieurs sur scène. Son style de musique est dans la pure tradition de la chanson française mélangé avec du jazz, de la guinguette, de très jolis textes. On sent beaucoup d'intensité dans sa voix. Ses chansons racontent souvent des petites histoires, un peu loufoques parfois, et quand on les écoute on rit énormément. Cet artiste sait jouer avec le public .Elle fait ressortir le burlesque, parfois des choses très abstraites. Je dirai même que parfois on tend vers le surréaliste, et ensuite on retombe dans le comique pur et dur. Si on n'avait pas le moral en rentrant dans la salle de concert, on peut être sur... Lire la suite

Les Blérots de Ravel + Imbert Imbert

Critique écrite le 31 mars 2008, par july

La Cigale - Paris 28 MARS 08

Imbert c'est lui et Imbert c'est aussi sa contrebasse. Seul sur scène avec sa belle, malgré un cv du tonnerre, il a du mal à se faire entendre. Les spectateurs sont d'un irrespect total et il s'interrompt quelquefois sans animosité mais avec une pointe de déception je pense. Moi aussi d'ailleurs, je ne comprends plus ce public qui parle comme dans un hall de gare. Et ça arrive tellement souvent....... Bon, après en petit coup de gueule je pourrai aussi parler de ce jeune homme plein de courage qui s'est présenté sur cette scène avec ses textes incisifs comme débat de boue et beaucoup plus léger avec Malgré moi celle que j'ai préféré. Une ode à sa contrebasse bien méritée. Les Blérots arrivent donc en bloc pour nous accueillir avec Dans vos bras chanté par alice. Elle annonce déjà sa... Lire la suite