Accueil The Pharcyde en concert
Jeudi 23 septembre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


The Pharcyde fait du Trip hop et du hip hop...

Site

The Pharcyde en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Pharcyde : l'historique des concerts

Me.

22

Janv.

2020

The Pharcyde + 1ere Partie Fuzz'yon - La Roche sur Yon (85)

Ma.

21

Janv.

2020

Sa.

15

Sept.

2018

Je.

22

Mars

2018

The Pharcyde (bizarre Ride Ii) - Balusk Antipode MJC Cleunay - Rennes (35)

Me.

21

Mars

2018

The Pharcyde feat. FATLIP, Slimkid3, K-Natural & DJ Manwell La Bellevilloise - Paris (75)

Sa.

09

Sept.

2017

Ocean Climax Festival en concert
Climax Festival 2017 : S-crew, Fakear, Morcheeba, The Pharcyde, Bon Entendeur, Part Company, J-silk, Agar Agar, Cracki Records Soundsystem, Amadou & Mariam, Omar Souleyman, Dj Supermarkt Ocean Climax Festival | Amadou & Mariam | Agar Agar | Fakear | Morcheeba | The Pharcyde | S-Crew
Parc Palmer - Cenon (33)

Sa.

09

Sept.

2017

Fakear en concert
Climax Festival - 09/09 - Plein Air : S-crew, Fakear, Morcheeba, The Pharcyde, Bon Entendeur, Part Company, J-silk The Pharcyde | Fakear | Morcheeba | S-Crew
Parc Palmer - Cenon (33)

Ve.

25

Août

2017

Rock en Seine en concert
Rock En Seine 2017-25 Août : At The Drive In, Flume, Franz Ferdinand, Jesus And Mary Chain, Mo, The Shins, The Pretty Reckless, Frank Carter & The Rattlesnkes, Grouplove, Barbagallo, Black Lips, Fkj, Caballero & Jansass, Inuit, Teme Tan, No Money Kids... Rock en Seine | The Pharcyde | Flume | The Jesus And Mary Chain | Grouplove | At The Drive-In | Allah-Las | Frank Carter & The Rattlesnakes | Mo | Cannibale | Franz Ferdinand | Black Lips | The Pretty Reckless | The Shins | Teme Tan | No Money Kids | Barbagallo
Parc de Saint Cloud - St Cloud (75)

The Pharcyde : les dernières chroniques concerts 3 avis

The Pharcyde + Yudimah

Critique écrite le 30 janvier 2020, par Maty

Fuzz'Yon, La Roche sur Yon 22 Janvier 2020

The Pharcyde + Yudimah en concert

La Salle de musiques actuelles du Fuzz'Yon de La Roche Sur Yon affiche complet en ce mercredi soir de janvier. Les connaisseurs sont venus de loin voir The Pharcyde, groupe mythique californien de hip hop des 90's. Yudimah Yudimah assure la 1ère partie. Sa musique prend racine au carrefour d'influences musicales diverses. Le jeune rappeur bordelais dégaine un flow affûté et montre également de réelles qualités de chanteur sur certains refrains. Il fait également preuve d'une très belle aisance scénique. Sa présence naturelle et dynamique donne envie de bouger avec lui. Son Dj enchaîne des instrus efficaces et recherchées alternant les sons modernes (trap) et hip hop old school plutôt influencés West coast. Les sons analogiques allant jusqu'à des influences jazzy se marient à merveille avec les sons numériques épurés jouant sur des basses bien profondes. Le son de la salle du Fuzz'Yon et la qualité de ses techniciens met réellement en valeur la richesse des instrumentaux et le grain de la voix relativement aigüe du rappeur. La salle se remplit rapidement en milieu de set. Le public répond présent quand le rappeur l'appelle à chanter, taper ou lever les mains en l'air. Le Bordelais chante uniquement en anglais et... Lire la suite

Slimkid3 + Dj Nu-Mark + FiKus

Critique écrite le 26 janvier 2015, par Sami

Nomad Café, Marseille 24 Janvier 2015

Slimkid3 + Dj Nu-Mark + FiKus en concert

Marseille ville hip hop, c'est un cliché qui m'a toujours fait tiquer tant les bons concerts du genre sont somme toute assez rares dans le coin. 2015 commence néanmoins sur les chapeaux de roue avec un joli plateau proposé par l'équipe de Funk Is Not Dead qui nous gratifie en outre d'un joli badge à l'entrée. C'est Fikus, producteur prometteur qui se charge d'accueillir les premiers spectateurs à avoir bravé le combo froid glacial / rues encombrées par la grève des éboueurs. Il présente son premier album "Homegrown" fraîchement paru, mixé avec des morceaux rap, electro, soul plus ou moins obscurs du style MF Doom. Écouté un peu distraitement entre deux discussions mais bien apprécié les ambiances distillées. La suite sera un peu plus rentre dedans avec Dj CeeBrown qui harangue le public clairsemé à se rapprocher de la scène avant l'arrivée des têtes d'affiche. Une sélection résolument West Coast (avec les toujours massifs NWA ou Soul Of Mischief) balançant pas mal de classiques des 90's. Arrive ensuite DJ Nu-Mark que je vois pour la première fois ce soir, inconsolable d'avoir raté l'unique passage de Jurassic 5 dans le sud (Pantiero 2005) peu avant leur séparation. Leur récente reformation et le single... Lire la suite

Marsatac 2013 : The Pharcyde + Burning House + The Stepkids + Set & Match + Magnetic Man + St Lo

Critique écrite le 09 octobre 2013, par Sami

Dock des suds, Marseille 27 Septembre 2013

Marsatac 2013 : The Pharcyde + Burning House + The Stepkids + Set & Match + Magnetic Man + St Lo en concert

Ca donne un bon coup derrière la tête mais c'est déjà la dixième édition de Marsatac (qui fète sa 15ème) à laquelle je me rend, cette année pour deux soirs très chargés. Mauvaise nouvelle dans l'après midi, l'annulation de Carbon Airways change l'horaire de passage des Pharcyde qui se retrouvent quasiment en même temps que les Stepkids, impossible donc de voir les deux groupes qui m'intéressaient le plus ce soir. Du coup on ira jeter une oreille à Set & Match qui ouvraient la soirée sur la petite scène RBMA. Public encore chiche mais un parterre de kids visiblement déjà fan des Montpellierains, bonne ambiance. Les textes du trio sont plutôt convenus mais le flow est bon, il y a de la complicité et de l'énergie du début à la fin. Coté son c'est éclectique, des beats un peu old school, d'autre plus modernes façon trap music. Bien aimé leurs titres sur fond de TNGHT ("Higher ground") et Neptunes (l'increvable "Nothin" de N.O.R.E.) et celui où ils malmènent un sample de "Be bop a lula". Leur morceau "Sunset" dans un registre plus laidback m'a bien plu mais fait nettement retomber l'intensité d'un concert somme toute agréable. Akua Naru suit dans la Salle des Sucres, pas détesté mais pas tellement accroché non... Lire la suite