Accueil Philippe Jardin en concert
Lundi 25 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Philippe Jardin en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Philippe Jardin : l'historique des concerts

Je.

27

Oct.

2016

Eric Surmenian en concert
Marc Campo Group Marc Campo | Eric Surmenian | Philippe Jardin
Le Korigan - Luynes (13)

Sa.

31

Oct.

2015

Sam Favreau en concert
Sinatra Project Sam Favreau | Philippe Jardin
Living Art's - Marseille (13)

Sa.

19

Avril

2014

Vincent Strazzieri en concert
Marc Campo Trio invite Vincent Strazzieri Marc Campo | Vincent Strazzieri | Sam Favreau | Philippe Jardin
Église Haute - Banon (04)

Je.

20

Mars

2014

Me.

27

Nov.

2013

Pascal Versini en concert
Mariannick Saint-Ceran Trio Pascal Versini | Mariannick Saint-Ceran | Philippe Jardin
Théâtre Comoedia - Aubagne (13)

Sa.

09

Nov.

2013

Sa.

03

Août

2013

Philippe Jardin : les dernières chroniques concerts 6 avis

Carte Blanche à Hakim Hamadouche : Oriental Fusion,Philippe Forcioli, Ahmad Compaoré, Francis Livon, Ed Hosdikian, Philippe Jardin, Dominique Brunier, Bencha Abbas, Edouard Thommoret, Christian Zagaria, Bernard Abeille

Critique écrite le 30 janvier 2016, par pirlouiiiit

le Jam - Marseille 21 janvier 2016

Carte Blanche à Hakim Hamadouche : Oriental Fusion,Philippe Forcioli, Ahmad Compaoré, Francis Livon, Ed Hosdikian, Philippe Jardin, Dominique Brunier, Bencha Abbas, Edouard Thommoret, Christian Zagaria, Bernard Abeille  en concert

(Le) Dimanche (précédent ce concert) je me suis retrouvé exceptionnellement un dimanche soir au Bar de la Plaine pour boire un coup. Soir de match il y avait pas mal d'habitués parmi lesquels j'ai reconnu Toko Blaze mais aussi plus surprenant Hakim Hamadouche. Surprenant non pas parce qu'il était à fond dans le match (que l'OM a gagné, ça faisait longtemps) mais parce qu'aux dernières nouvelles il n'habitait plus à Marseille. En voyant rentrer Ahmad Compaoré dont la présence pour le coup m'aurait surpris car je l'imagine mal devant un match de foot, si je ne l'avais pas vu juste venir dire un mot à Hakim. D'un coup ça a fait tilt ! La double Carte Blanche au JAM de cette semaine ... Comme l'avait fait La Meson quelques années plus tôt, le JAM a eu la bonne idée de donner deux carte blanche au plus célèbre mandoluthiste de Marseille si ce n'est de France. Il y a deux raisons pour lesquels j'ai choisi de venir jeudi plutôt que vendredi. D'une part parce que vendredi j'ai plutôt prévu de passer la soirée en famille (en commençant par le showcase des Bootleggers au Lollipop) et aussi parce que depuis ce concert de Nick Cave au Hammerstein Ballroom où celui ci n'avait pas joué Babe I'm on fire alors qu'il l'avait fait la veille, ou ce... Lire la suite

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (3 et 4/6)

Critique écrite le 03 août 2012, par Mcyavell

Radisson Blu - Marseille 20-21 juillet 2012

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (3 et 4/6) en concert

De retour au Solaris, le bar du Radisson Blu, son étrange papier peint, ses Aftersjazz animés jusqu'au bout de la nuit par Christophe LeLoiL. Chronique 2 : soirées des 20 et 21 juillet : Cool Stuff Ces deux soirées qui présentaient le même programme se sont révélées à l'arrivée très différentes. Le vendredi, on était déjà dans l'ambiance "cool stuff" dès le Parc Longchamp. En effet, les prestations de Térez Montcalm et Stacey Kent n'étaient pas les plus endiablées de la semaine. Et le festivalier en ressortait détendu - sauf ceux horrifiés par leurs reprises respectives de C'Est Extra (avec une pauvre guitare en lieu et place des violons !) et Ces Petits Riens (avec oubli de la césure entre "Faut être à moi" et "tié fou" !!) Le puriste psychopate qui est en moi avait besoin de se calmer. Et l'after y contribua grandement. Si Ferré et Gainsbourg se sont retournés dans leur tombe, ici, ni Miles, ni Duke, ni Thelonious n'en a fait de même. Pour ces deux soirées, le quartet a changé avec le programme : Christophe LeLoiL est toujours là bien sûr. Mais la rythmique est le premier soir assurée - c'est le mot qui convient - par Benoit Paillard (piano), Eric Surmenian (contrebasse) et Thierry Larosa (batterie). Et comme Thomas... Lire la suite

Jazz Ensemble (Nonet du C.N.R.R.) et Jazz Groupe D6

Critique écrite le 07 juillet 2011, par Mardal

Conservatoire National - Marseille 6 juillet 2011

Jazz Ensemble (Nonet du C.N.R.R.) et Jazz Groupe D6 en concert

Le Conservatoire National de Jazz -à rayonnement régional- comme le précise le tromboniste Philippe Renault, présentateur de la soirée, offre régulièrement des concerts. Précisons à notre tour qu'il s'agit de musique de très haut niveau, autant pour la première partie menée par de jeunes et talentueux élèves, que pour la seconde, celle des professeurs grisonnants et chenus (dixit Philippe Renault), mais non moins talentueux. Dans un cadre superbe, celui de la cour intérieure du Conservatoire, place Carli, ornée de palmiers exotiques et du noble séant du David de Michel-Ange (taille originelle, le même que sur la Corniche !), les nombreux auditeurs confortablement installés à la fraîche en ont eu pour l'argent qu'ils n'ont pas versé. Nous avons pu écouter un jazz d'une grande finesse, arrangé et adapté par Philippe Renault dans la première partie, dans le style West Coast des années 50, tout en souplesse, en puissance et retenue alternées. En plus de la virtuosité de chacun, de nombreux passages attestent de la maîtrise technique de groupe. La gestuelle du chef, Philippe Renault souligne constamment ce souci de performance : réglage en volume des pianos, crescendos, decrescendos, notes piquées de plusieurs cuivres ensembles d'une... Lire la suite

Festival Rhythm'N'Funk 2/4 : S.F. Funkestra + Trio Non Tempéré (+ Master Class de Djembé par Adama Dramé)

Critique écrite le 28 novembre 2009, par Mcyavell

Espace de l'Huveaune - La Penne-Sur-Huveaune 27 novembre 2009

Festival Rhythm'N'Funk 2/4 : S.F. Funkestra + Trio Non Tempéré (+ Master Class de Djembé par Adama Dramé) en concert

L'absence de subventions (rien du Conseil Général, rien de la Région !) et la désaffection du public le premier soir auraient de quoi décourager plus d'un organisateur de festival. Pierre Bedouk, lui, garde le moral en cette deuxième soirée du Rhythm'N'Funk Festival. L'affluence est déjà bien meilleure qu'hier soir et les mines dans le public sont réjouies, c'est bien là l'essentiel pour lui. Depuis un soir d'août 2008 et ma découverte de ce bassiste dans un autre festival monté par des musiciens passionnés, j'ai revu plusieurs fois Sam Favreau. Ses participations à différents groupes sont multiples. Au niveau local, il devrait faire un concours avec Pierre Fénichel pour le nombre d'apparitions dans des projets différents. Là, c'est son projet à lui qu'il présente, débuté voilà un an, le S.F. Funkestra. Il propose ses propres compositions dont vous pouvez écouter un échantillon ici. Pas besoin d'avoir fait St-Cyr pour deviner le pourquoi de l'appellation Funkestra : c'est un orchestre - 6 musiciens, c'est plutôt rare par les temps qui courent - qui joue du funk. Se sont-ils aperçus que je viens d'enlever mes chaussures ? Ils débutent en tout cas par Put On Your Shoes avec le plus beau solo de la soirée, celui de... Lire la suite