Accueil Ugo Lemarchand en concert
Vendredi 7 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Saxophoniste, flûtiste, clarinettiste.

Site

Ugo Lemarchand en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Ugo Lemarchand : l'historique des concerts

Ve.

09

Oct.

2020

Cathy Heiting en concert
Soul Time Trio feat. Ugo Lemarchand Cathy Heiting | Samuel Bobin | Ugo Lemarchand
Jazz Fola - Luynes (13)

Ma.

13

Mai

2014

Ma.

29

Avril

2014

Ve.

28

Mars

2014

Sam Favreau en concert
JazzMood Trio Sam Favreau | Ugo Lemarchand | Christophe Castan
Le Sud - La Ciotat (13)

Me.

05

Mars

2014

Stephane Lopez en concert
Aïda Diene trio Stephane Lopez | Ugo Lemarchand | Aïda Diène
La Caravelle - Marseille (13)

Ve.

07

Fév.

2014

Ve.

06

Déc.

2013

Ugo Lemarchand : les dernières chroniques concerts 12 avis

Ugo Lemarchand trio/quartet

Critique écrite le 31 janvier 2013, par Pirlouiiiit

squat le Tableau Noir - Marseille 27 janvier 2013

Ugo Lemarchand trio/quartet en concert

A quoi ressemble un dimanche classique pour moi ... si je regarde l'année écoulée je dirais réveil pas trop tôt, messe (10h à Notre Dame du Mont ou 10h30 aux Reformés si vraiment trop en retard mais j'essaie d'éviter car celle des Réformés dure plutôt une heure et demi que une heure), déjeuner en famille (comprendre chez mes parents) ou restau avec potes (genre brunch du Lonchamp Palace, Marengo ou autre), sieste et le soir concert, dvd ou paperasse ... Ce dimanche alors que nous revenons du Roi du Poulet (après avoir zappé la messe) je ralentis devant le Tableau Noir ... le Tableau noir c'est le nom qu'on donné les occupants du lieu à cette école du milieu de la rue Saint Savournin qui est inoccupée depuis environ 2 ans. Bref ce qu'on appelle communément un squat. Plusieurs fois j'avais failli m'arrêter pour voir un peu ce qu'il s'y passait, attiré par les nombreuses affiches sur les murs de la rue, mais j'avoue que les tags sur la portes, l'affichage sauvage (même si il était destiné aux gens du quartier) ... bref le côté crado du truc dans la rue m'avait jusque là retenu ... Disons qu'il me fallait un sérieux prétexte pour franchir la porte certes souvent ouverte mais devant laquelle il y avait dans ces cas là un groupe de (gens... Lire la suite

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz 5 et 6/6

Critique écrite le 04 août 2012, par Mcyavell

Radisson Blu - Marseille 23-24 juillet 2012

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz 5 et 6/6 en concert

Suite et fin d'une semaine de nuits blanches et bleues au Radisson, son mur aux lettres peintes en hommage à la Camargue... Chronique 3 : soirées des 23 et 24 juillet : Tribute to Miles Nous nous rendons à ces deux dernières soirées avec un fol espoir : Sonny Rollins est à Marseille depuis dimanche, on connaît sa passion, sa générosité et son endurance. Alors pourquoi ne pas rêver à sa participation, aussi infinitésimale soit-elle, à un hommage à Miles Davis, une des nombreuses légendes qu'il a côtoyées ? Une des raisons à son endurance doit être qu'il se couche tôt et notre vœu restera pieux. Mais d'autres surprises nous attendent... Après la pause du dimanche, au in comme au off, et pour cette dernière ligne droite, l'inépuisable Christophe LeLoiL a choisi deux valeurs sures déjà éprouvées les nuits précédentes (Cédrick Bec, batterie et Eric Surmenian, contrebasse) et fait entrer du sang neuf (le Montpelliérain Rémi Ploton à la batterie). Le retour en voiture est embouteillé depuis le Silo et sa trompette sévit déjà à notre arrivée. Sans avoir le même son que celle de son illustre modèle, elle en a cette couleur, ce phrasé qu'on reconnait entre mille. Et Christophe LeLoiL a cette même capacité à lui faire raconter de... Lire la suite

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (3 et 4/6)

Critique écrite le 03 août 2012, par Mcyavell

Radisson Blu - Marseille 20-21 juillet 2012

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (3 et 4/6) en concert

De retour au Solaris, le bar du Radisson Blu, son étrange papier peint, ses Aftersjazz animés jusqu'au bout de la nuit par Christophe LeLoiL. Chronique 2 : soirées des 20 et 21 juillet : Cool Stuff Ces deux soirées qui présentaient le même programme se sont révélées à l'arrivée très différentes. Le vendredi, on était déjà dans l'ambiance "cool stuff" dès le Parc Longchamp. En effet, les prestations de Térez Montcalm et Stacey Kent n'étaient pas les plus endiablées de la semaine. Et le festivalier en ressortait détendu - sauf ceux horrifiés par leurs reprises respectives de C'Est Extra (avec une pauvre guitare en lieu et place des violons !) et Ces Petits Riens (avec oubli de la césure entre "Faut être à moi" et "tié fou" !!) Le puriste psychopate qui est en moi avait besoin de se calmer. Et l'after y contribua grandement. Si Ferré et Gainsbourg se sont retournés dans leur tombe, ici, ni Miles, ni Duke, ni Thelonious n'en a fait de même. Pour ces deux soirées, le quartet a changé avec le programme : Christophe LeLoiL est toujours là bien sûr. Mais la rythmique est le premier soir assurée - c'est le mot qui convient - par Benoit Paillard (piano), Eric Surmenian (contrebasse) et Thierry Larosa (batterie). Et comme Thomas... Lire la suite

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (1 et 2/6)

Critique écrite le 02 août 2012, par Mcyavell

Radisson Blu - Marseille 18-19 juillet 2012

Jazz des Cinq Continents (FJ5C 2012) : Aftersjazz (1 et 2/6) en concert

En 2011, les Aftersjazz du FJ5C avaient été confiés à Cyril Benhamou. Frustré que j'avais été d'apprendre que Marcus Miller (entre autres) y avait fait le bœuf, je me suis promis de n'en rien rater cette année. D'autant que pour l'édition 2012, c'est Christophe LeLoiL, trompettiste toujours inspiré, qui anime les six soirées nuits au Radisson Blu avec trois programmes différents : Chronique 1 : soirées des 18 et 19 juillet : Hommage à Gerry Mulligan Sur scène, les deux tiers de son merveilleux sextet E.C.H.O.E.S. Pour la rythmique, ne manque que la légèreté pianistique de Carine Bonnefoy. Mais la complicité naturelle entre Simon Tailleu et Cédrick Bec va se faire encore jour et la charpente sera d'une belle efficacité. Pour les souffleurs, ne fait défaut que l'inventivité débordante de Raphaël Imbert. Mais un duo de choc subsiste, lui aussi complémentaire : la trompette de Christophe LeLoiL et le sax baryton de Thomas Savy qui assumera brillamment la lourde responsabilité qui était la sienne : rendre hommage à celui de Gerry Mulligan. Des variations de toute beauté sur l'appropriation qu'ils se font de Line For Lyons sont les premières notes que nous entendons. Elles augurent de bien belles fins de soirées. Des... Lire la suite