Accueil Quartiers Nord en concert
Vendredi 2 décembre 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Groupe rock 100% marseillais qui n'hésite pas à donner dans l'opérette rock.

Quartiers Nord : vos chroniques d'albums
Site

Quartiers Nord : l'historique des concerts

Ve.

18

Nov.

2022

Quartiers Nord Gymnase du Rove - Le Rove (13)

Ma.

18

Oct.

2022

Ve.

14

Oct.

2022

Sa.

01

Oct.

2022

Quartiers Nord Jouques - Gardanne (13)

Sa.

24

Sept.

2022

Je.

22

Sept.

2022

Ve.

29

Avril

2022

Quartiers Nord 6Mic - Marseille (13)

Je.

17

Mars

2022

Quartiers Nord Café Julien (13)

Quartiers Nord : les dernières chroniques concerts 10 avis

Quartiers Nord

Critique écrite le 10 mai 2022, par G Borgogno

6MIC, Aix-en-Provence 29 avril 2022

Quartiers Nord en concert

Q.N COMME HEAVY.METAL. Nous avions laissé Quartier Nord en version "opérette" avec "Le Conte de ta Mer". Un très bon spectacle au demeurant... Entretemps, nous avions appris, médusés, l'existence d'un Quartiers Nord, alternatif. Pas rival, mais parallèle : UN DEUXIEME Quartiers Nord quoi. Pas celui, momentané, avec l'Oise qui reprenait les premier et second albums pour quelques concerts, fantastiques, il faut le dire (en tout cas ceux du Cherry et du Merlan auxquels nous avions assisté). Non, bel et bien, un autre et nouveau QN, pérenne, avec d'autres musiciens dont Patrice Baud dit "Boule", croisé sur la route de Quartiers Nord "A l'Est de L'Estaque" et adepte du "Basilic Instinct" ou Etienne Jesel, bassiste attitré depuis des années, toutes formules confondue, opérette ou métallique. Ce diable d'homme de Robert Rossi a remis le cuir et les côtelettes pileuses de "Rock" aka "Le Demeuré du Rock'n'Roll", ils l'ont jouée celle-là mais n'anticipons pas... Le second groupe donc, le QN qui a sorti un album métal "Full Metal Marseille" dont nous vous avions dit, ici-même, le plus grand bien. Nous avions raté leur premier concert de l'Espace Julien. Tristounets. C'est cette formation le QN "Metal" live dont il sera question, ici,... Lire la suite

Quartiers Nord

Critique écrite le 22 octobre 2018, par G Borgogno

Le Cherrydon, La Penne / Huveaune 12 octobre 2018

Quartiers Nord en concert

ENGATSES COMME AU BON VIEUX TEMPS L'affiche le programmait CRANEMENT " Quartiers Nord. Les Impérissables des Trois Premiers Albums ". Traduction : QN met de côté les opérettes et les bluettes " récentes " et choisit l'option " filade " de ses glorieux débuts ! Qui correspondent à l'éponyme "Quartiers Nord " (1980) , " Suspect " (1981) et "Bancal " (1983), soit les trois premiers opus ! Hard-Roque Quouaaa !!! Quartiers Nord devenant, le temps d'un soir, le " Premier Auto-Tribute-Band " autoproclamé de l'Histoire, selon les mots d'un proche du groupe, membre de la formation " élargie ", poète à ses heures qui introduit QN. Et l'affiche ne mentait pas, ils ont joué (presque) que des vieilleries ," Oldies, but Goldies " en quelque sorte. Départ tonitruant avec " On m'appelle Le Gros ", " Incrusté dans un WC ", " Pré-Hu ", " Curé de Peu de Rien "... T'as vu ? C'était sur les trois premiers ! Robert " Rock " Rossi qui semble avoir rajeuni (l'influence du répertoire ?) évoque une usine que " les plus anciens connaissent peut-être... ". Je hurle " MICASAR !!!", qu'ils jouent ! " Micasar ", une sombre histoire d'ouvrier pervers, de Duc de la Corniche et de Comte du Prado... Suit un petit blues particulier appelé " Le Blues du... Lire la suite

Quartiers Nord

Critique écrite le 30 janvier 2018, par Gilles Borgogno

Théatre du Toursky 27 janvier 2018

Quartiers Nord en concert

photo Denis Rocchia QUARTIERS NORD, 40 ANS d'ACTIVISME ROCK... Putain, QUARANTE ANS. Quartiers Nord, alias QN, pour les intimes... J'ai la faiblesse de penser que je le suis un peu, tant leur histoire et la mienne se confondent. Combien de fois les ai-je vus ??? Coucaren (ou coucarin les deux se disent) aurait dit ma grand-mère, qui les avait certainement vus, elle aussi. D'ailleurs dans l'intro du spectacle, un diaporama, qui montre vieillir les membres du groupe : ils ont pris 40 ans dans le bec (ET TOI AUSSI !), une voix-off de minot se pose la question "Quartiers Nord ??? Ils existent encore ???". Force est de reconnaître que "OUI !" et qu'ils pètent le feu, quand une partie du public (pas des jeunots, pas des kids) est percluse d'arthrite. Sacré QN... photo Denis Rocchia LEURS PLUS GRANDS SUCCES (ET PLUS, SI AFFINITES). Autant le dire, d'entrée, le concert fut superbe. On a eu "tous les plus grands succès du groupe (et plus)". "All the hits (and more)" comme disent les Britons, version "avé l'accent"... Mais n'anticipons pas... Il n'arrive pas tout de suite le concert. Un court retour en arrière (de 40 ans tout de même) s'impose pour les jeunes générations... Et pour les souvenirs... Je vais devoir, un peu, vous... Lire la suite

Quartiers Nord

Critique écrite le 08 janvier 2012, par Mardal

Théâtre Toursky - Marseille 6 janvier 2012

Quartiers Nord en concert

Hier soir, je suis allé voir Quartiers Nord. Y sont toujours pas morts. Et ils s'offrent le Toursky pour leur nouveau show One Again A Fly, une expression que je n'avais plus entendue depuis a peu près 30 ans et qui ressurgit de mon adolescence, façon madeleine de Proust (à chacun son référent !). A cette occasion la belle et bonne populace Marseillaise se serre les coudes et s'apostrophe dans le hall : "Oooh putain, tié là ! Eeeeh bin' sûre". Ça change un peu du public habituel. Ça rafraîchit. Richard Martin, le directeur du théâtre fait une brève apparition pour saluer le public, formuler ses vœux et rappeler en sous-entendu son engagement et son combat (l'année passée a été rude pour le Toursky). Et les trois Pieds Nickelés marseillais Roberto, Alain et Gilbert, font leur entrée sur le mythique et superbe Vespa side-car.... Lire la suite

Quartiers Nord : les chroniques d'albums

Quartiers Nord : Full Métal Marseille

Chronique écrite le 23/12/2021, par Gilles Borgogno

Quartiers Nord : Full Métal Marseille

Après une série d'opérettes marseillaises, Quartiers Nord, a décidé de (re)durcir le ton pour revenir au hard-rock des débuts du groupe. Comme mise en bouche Rock Rossi et Loise avaient rejoué les premiers albums (" Quartiers Nord " et " Suspect ") lors de quelques dates assez fantastiques Certaines déjà narrées en ce site, notamment celle du Cherrydon ... Ce qui donna à " Rock " chanteur et membre historique du groupe l'envie de revenir à des choses plus énergiques, plus " engatsées ". Il en fit part à Loise guitariste originel et tout aussi historique. Mais celui-ci ne se sentant pas l'énergie pour soutenir le projet, lui conseilla de faire logiquement appel à " Boule" qui avait déjà sévi au sein du groupe (sur " Basilic Instinct "). Fabrice Baud dit " Boule " dont le jeu de guitare et le look se marieraient à ravir avec ce retour de tendance métallique. Mais cette option énervée et hard-rockeuse ne signifie pas pour autant la fin du QN version " opérettes" ... Nous nous retrouvons donc avec DEUX Quartiers Nord, celui des opérettes et celui plus engrainé dans l'esprit des débuts. Bien joué ! Nous n'avons pas eu le plaisir de voir la version brute de décoffrage dont les dates furent annulées, mais nous sommes régalés avec L'album de... Lire la suite

Quartiers Nord : L'internationale Massaliote

Chronique écrite le 20/03/2005, par Pirlouiiiit

Quartiers Nord : L'internationale  Massaliote

Quartiers nord formé en 1977 est l'un des, sinon le premier groupe de rock marseillais ... Intéressons nous à leur dernier disque en date : Internationale Massaliote (leur 11ème album !) sorti entre deux opérettes rock 2001 l'Odyssée de l'Estaque (2001) et Les aventuriers du Chichi perdu ou la quête du Gras (2004). N'étant pas spécialement fan de l'accent marseillais à outrance et de farce en général je dois avouer que après les quelques courtes fois où je les ai aperçu en concert (au Webbar ou a la fête de la Marseillaise) j'étais un peu inquiet à l'idée d'écouter un disque entier ... La première écoute a confirmer mes craintes même si certains morceaux passent plutôt bien (pour le style) comme le tube Tombé du camion qui aurait pu tout aussi bien être chanté par le Massilia ou plutôt le Oai Star. Et puis au fil des écoutes on finit par s'habituer à cet accent et ce franc parler... Lire la suite