Accueil Stromae en concert
Lundi 17 juin 2024 : 6053 concerts, 27114 chroniques de concert, 5413 critiques d'album.


Révélation des Trans Musicales de Rennes 2010, Stromae a cartonné ensuite partout dans le monde avec son mélange de Hip Hop, de House, de dance, de R&B et de chanson... Enorme succès avec l'album intitulé Racine carrée en 2013 ! De retour avec un nouveau disque nommé "Multitude" le 4 mars 2022 et des concerts partout en 2022 et 2023...

Stromae : vos chroniques d'albums
Site

Stromae en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Stromae : l'historique des concerts

Je.

29

Juin

2023

Werchter Rock Festival en concert
Stromae (rock Werchter 2023) Werchter Rock Festival | Stromae
Plein Air - Werchter

Sa.

17

Juin

2023

Ve.

16

Juin

2023

Ve.

26

Mai

2023

Je.

25

Mai

2023

Ve.

28

Avril

2023

Je.

27

Avril

2023

Me.

26

Avril

2023

Stromae : les dernières chroniques concerts 12 avis

Stromae

Critique écrite le 13 mars 2023, par Luciiiie

Dome, Marseille 10 mars 2023

Stromae en concert

Ce vendredi soir, je ne vais ni à Lollipop comme certains vendredis, ni à la Meson comme ma famille qui va y voir Accoules Sax, mais au Dôme avec mon parrain qui m'a invité au concert de Stromae. Je ne connaissais aucune chanson de Stromae à part Papaouté et Alors on danse. Du coup, mon papa m'a montré sa troisième chanson la plus connue : Formidable. On a eu vraiment du mal à se garer (on s'est finalement garé à sous le viaduc). On est arrivé au Dôme vers 20h15, je croyais que on avait raté le début du concert mais j'avais oublié qu'il y avait une première partie. Quand on est arrivés, Yamê faisait son dernier morceau, il était seul sur scène avec un piano. Dès qu'il est parti, plusieurs morceaux connus comme Take on me de A-ha. Puis, le morceau s'est arrêté en plein milieu et un silence : tout le monde croyait que Stromae allait enfin commencer son concert mais une autre chanson a pris le relais. Les gens commençaient à... Lire la suite

Stromae, Meute, James BKS, Cimafunk, Julien Granel (Paléo Festival de Nyon 2022)

Critique écrite le 04 août 2022, par Lionel Degiovanni

Nyon 24 juillet 2022

Stromae, Meute, James BKS, Cimafunk, Julien Granel (Paléo Festival de Nyon 2022)	 en concert

Julien Granel Pour finir, voici la chronique du dernier jour du Paléo Festival de Nyon ! Pour démarrer la journée, je découvre un artiste très déjanté que j'adore, il s'agit de Julien Granel, qui joue aujourd'hui au club Tent. Il nous vient de France et il fait de la French Fresh pop de dingo comme ils disent ici. Le gars est carrément habité par son personnage (j'espère que c'est un personnage qu'il joue, sinon, il est vraiment barré !). Julien Granel, soulève les foules avec ses titres à la croisée des genres. Entre sonorités contemporaines et ambiance 80's rétro, on plonge dans l'univers coloré et ultra-dansant de ses états d'âme. Seul sur scène, sans filet et sans pression, il improvise comme un damné, expulse, donne, vit. Sa fougue de musicien passionné embarque son public qui s'électrise à l'écoute de "Danse encore" ou "Défait". Il enflamme le club tent... James BKS Retour sur la grande scène pour un artiste que je ne connaissais pas, James BKS , qui vient de France et est le fils de Manu Dibango. Il fait du Hip-hop avec sa patte si particulière. James BKS est un multi-instrumentiste qui aux Etats-Unis, a composé et produit pour les plus grands rappeurs : Ja Rule, P. Diddy ou Snoop Dogg. De retour en France, il crée... Lire la suite

Aluna Festival 2022 - 16 juin : Stromae, Gael Faye, Sopico

Critique écrite le 14 juillet 2022, par Lionel Degiovanni

Ruoms 16 juin 2022

Aluna Festival 2022 - 16 juin : Stromae, Gael Faye, Sopico en concert

Après 2 ans de silence, retour en Ardèche pour y retrouver l'Aluna Festival ! Aujourd'hui, jeudi 16 juin 2022, c'est spécial car c'est un jour en plus dans la programmation. Boulot fini et hop direction Ruoms pour y retrouver une ambiance très sympathique avec des bénévoles toujours très souriants et des festivaliers sûrement très heureux de retrouver l'ambiance des concerts en live ! Sopico J'arrive tout juste pour voir sur scène un jeune artiste dont j'avais entendu parler et que j'avais aussi vu lors d'une émission TV. Il s'agit de Sopico. Je le découvre sur scène. Il fait une sorte de rap, sur des musiques plutôt rock. Je vois que ce jeune artiste a grandi en autodidacte au sein d'une famille de musiciens. Ses textes sont très incisifs, on sent bien que le jeune homme a fait quelques études en cinéma car ses textes sont très imagés. Tout au long de son concert, Sopico nous montrera qu'il maitrise aussi plusieurs styles de musique. Il a un bon flow et il sait faire monter l'ambiance avec cela. Je constate que pas mal de festivaliers connaissent les paroles de plusieurs de ses chansons, (perso je n'en connais aucune, mais il n'est jamais trop tard pour découvrir tout cela !). Cet artiste est à découvrir pour ceux qui sont... Lire la suite

Stromae + Gabriel Rios + Cherub (Festival de Nîmes 2014)

Critique écrite le 29 juillet 2014, par alilix

Arènes de Nïmes 24 juillet 2014

Stromae + Gabriel Rios + Cherub (Festival de Nîmes 2014) en concert

Ce soir-là aux Arènes de Nîmes, le temps est à l'orage. Le lieu est mythique, chargé, beau, somptueux et pourtant, alors que la pluie s'abat sur nous, on s'engouffre par centaines dans le ventre des arènes. Fuyant comme le taureau, on se dit alors que ça risque d'être compliqué. Et pourtant... Des rangées de parapluies, de sacs poubelle humains pour se protéger, des centaines de pieds mouillés, on a tous perdu de notre superbe mais allez on y croit ! Ce soir la tête d'affiche c'est le grand Stromae. Son public n'est pas celui qu'on croit : tandis que je m'attendais à rencontrer des jeunes hipsters et branchés, à voir des pantalons loufoques et des bretelles colorées, que nenni. Beaucoup d'enfants et leurs parents enjoués, des mamies qui dansent, une ambiance familiale et festive. 20h20 Le duo Cherub attaque et se fout bien du temps qu'il fait. Les rockeurs de Nashville nous font très vite entrer dans leur univers électrique. De l'électro-pop extravagante qui vaut vraiment le déplacement. Ces deux-là s'amusent avec aisance de leurs différentes guitares électro, ils mettent carrément le feu. Un plug, une batterie électrique, un vocodeur, des sons électros largement écoutables et pas agressifs. On attend tous leur tube ... Lire la suite

Stromae : les chroniques d'albums

Stromae : Cheese

Chronique écrite le 15/05/2011, par Philippe

Stromae : Cheese

Il y a comme ça des chroniques qu'on laisse de côté et qu'on finit par oublier, après avoir voulu les faire. On aurait dû se douter qu'il nous reviendrait dans les pattes, le jeune belge Stromae : après nous avoir fait danser à l'été 2010, il est annoncé aux Eurockéennes à l'été 2011. Son hip-hop assez désinvolte, posé sur un son acid-house ultra-numérique, n'est pas a priori notre tasse de thé mais il faut bien reconnaître que son tube Alors on Danse, en plus de capter parfaitement l'air du temps d'une jeunesse désabusée, est une PUTAIN de machine à danser, qui rend dingue, pour l'avoir testée un peu partout, les minuscules comme les grands, et les prolos comme les bobos. Peu importe que ce garçon n'ait probablement fait usage d'aucun vrai instrument pour enregistrer Cheese, et que les mélodies se résument à des gimmicks tournant en boucle : sa voix grave et légèrement laidback, et son talent d'écriture lui sauvent la mise, tant il pose avec classe des textes noirs sur des mélodies dansantes et décérébrées. Bon,... Lire la suite

Stromae : Vidéo