Accueil The Sicilian Disasters en concert
Dimanche 7 juin 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Ils distillent un rock'n'roll frelaté aux forts arômes de Stoner, Blues, Punk Rock ou encore Southern Rock.

The Sicilian Disasters en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Sicilian Disasters : l'historique des concerts

Je.

15

Déc.

2016

R.A.B + Sicilian Disaster + Canis Mojoris La Machine à Coudre - Marseille (13)

Ve.

20

Mai

2016

Angry Sometimes + Sicilian Disasters + Rats Son't Sink The Sicilian Disasters | Angry Sometimes
La Salle Gueule - Marseille (13)

Je.

18

Fév.

2016

Copernic, Ducktape, The Sicilian Disasters Le Poste à Galène - Marseille (13)

Sa.

04

Juillet

2015

Big Fat Papa'z, Oil Carter, Poste 942, The Sicilian Disasters Poste 942 | The Sicilian Disasters | Oil Carter | Big Fat Papa'z
Le Petit Var West Festival - Espace Crau - La Roquebrussane (83)

Sa.

29

Nov.

2014

Garces Kelly en concert
Garces Kelly + No Country + Sicilian Disasters The Sicilian Disasters | Garces Kelly | No Country
Machine à Coudre - Marseille (13)

Ve.

16

Mai

2014

Mascaara + The Sicilian Disasters + Buddy Butcher The Sicilian Disasters | Mascaara | Buddy Butcher
Le Lounge - Marseille (13)

Sa.

26

Avril

2014

The One You Know Too Well + The Sicilian Disasters The Sicilian Disasters | The One You Know Too Well
Le Local - La Penne sur Huveaune (13)

Sa.

22

Fév.

2014

Voidborn + Ghouls Stone Valley + The Sicilian Disasters The Sicilian Disasters | Voidborn | Ghouls Stone Valley
Le Local - La Penne sur Huveaune (13)

The Sicilian Disasters : les dernières chroniques concerts 2 avis

Rue du Rock #1 (Festival Phocea Rocks) : Blah Blah + Mechanical Breed + Street Wanderer + Sicilian Disasters + 2014 + Memento Mori + Nitwits + Larsen Autist + Crumb + Redlight + Ed Mudshi + Partisan + Sobers + Panda Mojo + Fencies + Frozen Yellow Spot ...

Critique écrite le 26 juillet 2013, par pirlouiiiit

la Rue du Rock - Marseille 05 juillet 2013

Rue du Rock #1 (Festival Phocea Rocks) : Blah Blah + Mechanical Breed + Street Wanderer + Sicilian Disasters + 2014 + Memento Mori + Nitwits + Larsen Autist + Crumb + Redlight + Ed Mudshi +  Partisan + Sobers + Panda Mojo + Fencies + Frozen Yellow Spot ... en concert

De toutes les dates du festival Phocea Rocks celle ci était sans doute la plus culottée (plus que d'avoir fait passer 13 groupes locaux en un soir à l'Espace Julien) sinon en tout cas la plus originale. Le concept faire jouer un maximum de groupes dans des garages ou commerces de la rue Consolat (rebaptisée pour l'occasion Rue du Rock) ... Après moults péripéties organisationnelles (choix de la date, partenariat, sponsors, autorisation de fermer la rue, assurance, sécu, lieux ou groupes qui se retractent, ...) nous voici vendredi 05 juillet à 16h entre gens qui ne travaillent pas (ou qui ont pu prendre leur vendredi après midi) pour célébrer le rock marseillais avec une grosse vingtaine de groupes qui donneront donc des sets d'une grosse trentaine de minutes dans 5 lieux, de bas en haut : le garage de Marsatac, le Pole Info Musique (PIM), le garage de Thomas, le Resto du Midi et Casa Consolat. C'est Blah Blah qui attaque au PIM ... Hervé et Pierrot sont en forme et le son et bon Du coup les textes sont beaucoup plus intelligibles que lors de leur concert de la semaine dernière à la Machine à Coudre. Rentre dedans, sous un influence Béruriers Noirs assumée et même revendiquée, le sourire au lèvre il enchainent leurs titres devant... Lire la suite

Killboy Powerhead + Most Beautiful Days + Creepy Cat's Cadillac + Ya OK Yeah + The Sicilian Disasters + The H.O.S.T

Critique écrite le 22 octobre 2012, par Vv

Dan Racing, Le Lounge - Marseille 20 octobre 2012

Killboy Powerhead + Most Beautiful Days + Creepy Cat's Cadillac + Ya OK Yeah + The Sicilian Disasters + The H.O.S.T  en concert

Ce soir les rues du Plateau sont parcourues de multiples silhouettes de tout genres et de toutes modes. Une parade hétéroclite qui converge au croisement de la rue Poggioli et de la rue des Trois Rois. Ca fait plaisir à voir : rastas saouls, punks en polos, belettes propettes, rockeurs affutés, buveurs professionnels, bobos biaiseux, cagolasses voraces; touts cohabitent comme autant de petits spermatozoïdes en quete des ovules musicales qui pulsent derrière les portes des clubs. Avec mon gang de Bourguignons, Eric et Gina, on se fond dans le décor avec aisance. Objectifs du soir : alterner les soirées qui se tiennent respectivement au Dan Racing et au Lounge. Du Punk et du Rock...Nah, une généreuse distribution de musique, 6 concerts et autant d'allers-retours d'une porte à l'autre. Las, mon esprit pervers et ma faible constitution me font immédiatement tomber dans le piège de l'alcool frelaté, sitôt franchi l'antichambre du Lounge. Un verre de bière " la Cagole " suffit à m'enchâsser le crane dans un étau fatal, et progressivement, inlassablement, une armée de méchants petits marteaux s'emploient à me marteler le front. J'ai l'impression d'être coincé dans la chanson de Christopher Laird, " Alleluia en pyjama ", pour vous donner une... Lire la suite