Accueil The Sobers en concert
Lundi 30 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

The Sobers en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Sobers : l'historique des concerts

Je.

05

Oct.

2017

Sa.

11

Mars

2017

Guerilla Poubelle en concert
Guerilla Poubelle, The Sobers, Powder, DuckTape Guerilla Poubelle | The Sobers
Le Molotov - Marseille (13)

Ve.

20

Nov.

2015

Les Rasoirs Electriques + Grace Killers + The Sobers The Sobers | Les Rasoirs Electriques | Grace Killers
La Salle Gueule - Marseille (13)

Je.

16

Juillet

2015

Strung Out en concert
Strung Out, Commander Plane, The Sobers Strung Out | The Sobers
Le Molotov - Marseille (13)

Ve.

20

Mars

2015

Bad Chickens, Winchester, The Sobers, Hoochie Koochie Baby The Sobers | Bad Chickens Inc. | Hoochie Koochie Baby
La Salle Gueule - Marseille (13)

Ve.

13

Juin

2014

Nixon Tapes! + The Sobers + Water Mane The Sobers | Nixon Tapes | Water Mane
La Salle Gueule - Marseille (13)

Sa.

03

Mai

2014

Imodium en concert
Imodium + Water Mane + The Sobers + Ragnagna Ragnagna | Imodium | The Sobers | Water Mane
Le Volume - Nice (06)

Ve.

25

Avril

2014

Bias + The Sobers + Water Mane The Sobers | Water Mane | Bias
La Machine à Coudre - Marseille (13)

The Sobers : les dernières chroniques concerts 8 avis

Giz Medium + The Sobers (8 ans de la Salle Gueule)

Critique écrite le 12 septembre 2020, par Philippe

La Salle Gueule, Marseille 11 septembre 2020

Giz Medium + The Sobers (8 ans de la Salle Gueule) en concert

Presque 7 mois sans voir un concert ! Une première, une dernière, espérons-le ? Il a fallu que je croise son taulier chauve à la friterie pour me rappeler que la vaillante Salle Gueule était (r)ouverte d'une part, fêtait ses 8 ans ce vendredi d'autre part, et que j'y étais pas retourné depuis un an, en plus. L'occasion ou jamais de reprendre pied (ou de reperdre pied, des fois ça glisse grave), dans le sous-sol le plus attachant de la ville, donc. Alors oui, le plateau italien initialement prévu a été coincé à la frontière mais qu'à cela ne tienne, la scène locale a évidemment assez de ressources pour trouver trois groupes et composer un plateau phocéen comme qui rigole, e va bene cosi ! A l'arrivée dans le bar, on est frappé par la chaleur... humaine. Normal, beaucoup de sourires car peu de masques portés en permanence (hé ! c'est un bar !), mais bon, on ne s'y fait pas de bisous non plus, on contrôle un peu la jauge, on ferme bien plus tôt : on fait au mieux avec le monde d'après, en somme. J'aurai un bref instant de panique toutefois, mais ... devant leur frigo ! Qui semble désormais avoir au moins 50 références de bière. Trop de boulot d'essayer de comprendre ou de déchiffrer, je me laisserai guider toute la soirée, ça tombe bien,... Lire la suite

Commander Plane/ The Sobers/ Strung Out

Critique écrite le 19 juillet 2015, par Olivier Ponzio

Le Molotov, Marseille 16 Juillet 2015

Commander Plane/ The Sobers/ Strung Out en concert

Ce soir c'est soirée PunkRock au Molotov. Ils sont actifs en ce moment! Les concerts s'enchainent, et il y'a des noms, malheureusement j'ai l'impression que le public, comme toujours a Marseille ne suit pas vraiment... La soirée commence avec un peu de retard avec Commander Plane. En effet le quatuor Montpelliérain, bloqué dans les embouteillages n'aura que peu de temps pour faire les balances. Et tout ces péripéties ont bien du les stresser. Bref, ils tiennent malgré tout leur set, en délivrant un punk rock assez pêchu. A revoir donc dans de meilleures conditions. C'est au tour de The Sobers d'investir les lieux. Ils vont mettre le feu aux poudres.Ils ont de l'energie, ils jouent bien et ils sont Marseillais. Comme quoi a Marseille on a aussi des bons groupes de Rock. Leur set est bien huile, les morceaux s'enchainent, les harmonies vocales... Lire la suite

Rue du Rock #1 (Festival Phocea Rocks) : Blah Blah + Mechanical Breed + Street Wanderer + Sicilian Disasters + 2014 + Memento Mori + Nitwits + Larsen Autist + Crumb + Redlight + Ed Mudshi + Partisan + Sobers + Panda Mojo + Fencies + Frozen Yellow Spot ...

Critique écrite le 26 juillet 2013, par pirlouiiiit

la Rue du Rock - Marseille 05 juillet 2013

Rue du Rock #1 (Festival Phocea Rocks) : Blah Blah + Mechanical Breed + Street Wanderer + Sicilian Disasters + 2014 + Memento Mori + Nitwits + Larsen Autist + Crumb + Redlight + Ed Mudshi +  Partisan + Sobers + Panda Mojo + Fencies + Frozen Yellow Spot ... en concert

De toutes les dates du festival Phocea Rocks celle ci était sans doute la plus culottée (plus que d'avoir fait passer 13 groupes locaux en un soir à l'Espace Julien) sinon en tout cas la plus originale. Le concept faire jouer un maximum de groupes dans des garages ou commerces de la rue Consolat (rebaptisée pour l'occasion Rue du Rock) ... Après moults péripéties organisationnelles (choix de la date, partenariat, sponsors, autorisation de fermer la rue, assurance, sécu, lieux ou groupes qui se retractent, ...) nous voici vendredi 05 juillet à 16h entre gens qui ne travaillent pas (ou qui ont pu prendre leur vendredi après midi) pour célébrer le rock marseillais avec une grosse vingtaine de groupes qui donneront donc des sets d'une grosse trentaine de minutes dans 5 lieux, de bas en haut : le garage de Marsatac, le Pole Info Musique (PIM), le garage de Thomas, le Resto du Midi et Casa Consolat. C'est Blah Blah qui attaque au PIM ... Hervé et Pierrot sont en forme et le son et bon Du coup les textes sont beaucoup plus intelligibles que lors de leur concert de la semaine dernière à la Machine à Coudre. Rentre dedans, sous un influence Béruriers Noirs assumée et même revendiquée, le sourire au lèvre il enchainent leurs titres devant... Lire la suite

P.O.BOX +Straighten Things Out +The Sobers

Critique écrite le 29 novembre 2009, par Chavana

Machine à coudre - Marseille 21 novembre 2009

P.O.BOX +Straighten Things Out +The Sobers en concert

Ce soir à l'affiche du concert Chavana et Bad Mood, The Sobers, Straighten Things Out, et P.O Box. Le concert commence aux alentours de 22h15, avec The Sobers venus une nouvelle fois pour prêcher la bonne parole du Gros Michel, et de la déconne ; une fois n'est pas coutume les marié(e)s de l'enfer sont présent(e)s, on ne s'en lasse pas, notamment grâce à une bonne démonstration de polka fort concluante sur Glory Hole (ou All, je vous laisse faire votre jugement) . Pour finir c'est peut être la fois où les Sobers ont été le plus sobre. Viens ensuite le tour de Straighten Things Out, c'est assez rare de les voir en concert à Marseille donc, on apprécie! Pour le coup, le batteur est omniprésent, avec sa frappe assez monstrueuse qui résonne dans toute la machine ! Les chansons sonnent biens,... Lire la suite