Accueil We Hate You Please Die en concert
Dimanche 26 mai 2024 : 5835 concerts, 27094 chroniques de concert, 5413 critiques d'album.


We Hate You Please Die est un groupe français d'obédience garage/post punk...

Site

We Hate You Please Die en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

We Hate You Please Die : l'historique des concerts

Me.

29

Nov.

2023

We Hate You Please Die, Ada Oda Le Gueulard Plus - Nilvange (57)

Me.

08

Nov.

2023

We Hate You Please Die Le Brin de Zinc - Barberaz (73)

Me.

08

Nov.

2023

We Hate You Please Die Le Brin de Zinc - Barberaz (73)

Je.

28

Sept.

2023

Tinaln: We Hate You Please Die Paloma - Nîmes (30)

Sa.

23

Sept.

2023

We Hate You Please Die + Les Lullies L'Echonova - St Ave (56)

Sa.

16

Sept.

2023

Structures + We Hate You Please Die Bonjour Minuit - Saint-Brieuc (22)

Lu.

14

Août

2023

Uk Subs en concert
Uk Subs, The Kids, We Hate You Please Die, Tuesday Violence Uk Subs | We Hate You Please Die
Cour de l'Hôpital Notre-Dame à la Rose - Lessines

Ve.

07

Juillet

2023

Festival Décibulles   en concert
Tiakola Officiel - Lorenzo - Soja - Fakear - Ascendant Vierge - Leak - We Hate You Please Die - Muchmuche Company - Bracco - La Conf De Conf - Guadal Tejaz - La Fanfare Saugrenue Festival Décibulles | Lorenzo | Ascendant Vierge | Fakear | We Hate You Please Die | Tiakola | BRACCO
Open air - lieu-dit "Le Chena" - Neuve-Eglise/Hirtzelbach (67)

We Hate You Please Die : les dernières chroniques concerts 3 avis

We Hate You Please Die + MSS FRNCE

Critique écrite le 13 décembre 2021, par François Medaerts

Petit Bain, Paris 2 décembre 2021

We Hate You Please Die + MSS FRNCE en concert

MSS FRNCE / We Hate You Please Die : Vous nous détestez peut-être, mais nous on vous aime ! Disclaimer : cette chronique est écrite par un Rouennais donc n'est absolument pas objective, même si tout est vrai. Grosse soirée ce 2 décembre à Petit Bain, juste le lendemain des double Johnnie (Carwash) et Johnny (Mafia) avec ce soir les Parisiens de MSS FRNCE (prononcez Miss France) et les Normands de We Hate You Please Die. MSS FRNCE Un an après la sortie de leur 5ème EP (humblement intitulé V...), ils sont là pour nous lancer leur punk bien énervé à la face. Au premier regard on ne se méfie pas de ces 4 jeunes garçons bien propres sur eux, ils ont l'air inoffensifs. Cependant, tel des Mogwai, une fois sur scène et avec des instruments ils vous balancent un punk rapide, de qualité et, on les remercie, avec des morceaux super courts (ça permet à la fosse de reprendre son souffle !). Donc, MSS FRNCE c'est bien, énergique, ça chante en français, et on en redemande des groupes de cette qualité. Bien content de les avoir vus (j'ai beaucoup aimé leur reprise de Georges Moustaki, "Les eaux de Mars") et bien pressé de les revoir sur scène. We Hate You Please Die Ensuite, on passe a mes chouchous (non pas King Gizzard... Lire la suite

Johnny Mafia (feat. Johnnie Carwash) + We Hate You Please Die

Critique écrite le 12 novembre 2021, par Pierre Andrieu

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 6 novembre 2021

Johnny Mafia (feat. Johnnie Carwash) + We Hate You Please Die en concert

Ça aurait pu être un samedi soir un peu morne, voire glauque, de vacances de la Toussaint, et puis grâce aux concerts de Johnny Mafia et We Hate You Please Die à La Coopé, ce 6 novembre s'est transformé en soirée d'anthologie ultra rock and roll. Merci, merci, merci ! We Hate You Please Die On se doutait que la prestation de We Hate You Please Die en première partie serait bien (on avait vu le percutant groupe rouennais à l'œuvre au Printemps de Bourges et à Rock en Seine, avant The Cure, lors de deux shows bien envoyés), mais on ne s'attendait pas à une telle démonstration de classe et de violence punk ! Dès son arrivée sur scène, le combo mixte (deux mecs, deux meufs, tous en grande forme) fait feu de tout bois pour allumer des incendies partout dans le club de la rue Serge Gainsbourg, bien rempli, et clairement en attente d'un pétage de plombs général. Ce qui tombe bien, on a ici de sérieux clients pour foutre un bordel monstre... Et ouais, emmené par un incroyable chanteur capable de chanter façon punk ou dans un registre presque metal, We Hate You Please Die électrise un peu plus la foule à chaque morceau. Petit plus, la très bonne bassiste chante également en lead, ce qui permet au titulaire du poste de faire... Lire la suite

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019)

Critique écrite le 13 janvier 2020, par Pierre Andrieu

Bourges 17-20 avril 2019

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) en concert

43ème édition sous un soleil estival pour le Printemps de Bourges, qui a une nouvelle fois permis de prendre une grande rasade de concerts marquants. Et en bonne compagnie s'il vous plait: 200 000 festivaliers étaient réunis dans les salles et les rues du mardi 16 au dimanche 21 avril 2019. Muddy-Gurdy On commence notre marathon du live mercredi place Séraucourt avec Muddy-Gurdy, qui déroule un set mélangeant brillamment le blues du Sud des Etats-Unis avec une vielle à roue made in Auvergne (il y a une vielle à roue au sein du trio) et des clins d'œil vers les rythmes africains. C'est enlevé, original et tout se termine en apothéose avec une cover percutante du "Pretty Thing" de Bo Diddley. Structures Direction ensuite le 22 d'Auron pour découvrir trois prometteurs groupes français : Structures, avec son post punk totalement hystérique et son chanteur très en rogne, We Hate You Please Die, qui se vautre avec délectation dans un garage teinté de punk sauvage, et Slift, adepte d'un kraut garage psyché maléfique, dans la lignée des Oh Sees. Le Villejuif Underground Jeudi, grosse soirée au Nadir... Avec tout d'abord Namdose (fusion inspirée des groupes BRNS et Ropoporose), qui chauffe le public avec sa pop... Lire la suite

We Hate You Please Die : Vidéo