Accueil Chronique album : David Lafore - Les Cheveux, par Pirlouiiiit
Lundi 6 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

David Lafore : "Les Cheveux"

David Lafore :

Chanson française

Critique écrite le 22 octobre 2017 par Pirlouiiiit

Dèjà le 4ème album (si on ne compte pas ce qu'il a pu sortir de façon plus confidentielle avant 2004) et une métamorphose qui continue. Très peu de temps après son précédent J'ai l'Amour (2015) qu'on avait il faut le reconnaitre beaucoup attendu (II datait de 2007), le voici de retour avec ce déroutant Les Cheveux. Déroutant pour plein de raisons, mais déjà ne serait ce que parce qu'il semble être l'exact contraire du précédent. Là où J'ai l'amour était truffé de tubes potentiels (potentiels, car pour devenir des tubes réels il faut quand même un minimum de matraquage - pardon passages - radios), celui n'en contient absolument aucun. Déroutant car sur celui là on a l'impression qu'il a cherché à pousser sa nonchalance et son faux minimalisme (celui qui est si cher à d'autres artistes comme Katerine, Boogaerts ou encore Massy Inc. dont on peu en effet le rapprocher) encore un cran plus loin. A l'image de ces 8 clips (quasiment identiques) mis en ligne d'un coup sur youtube ; exit les teasers et clips hyper léchés censés appâter le chaland, les siens demanderaient presque qu'on fasse un certain effort pour être visionnés jusqu'au bout. Mais finalement ce n'est pas si surprenant. David fait partie de ces rares artistes capables de tenir un public en haleine pendant plus de 5 minutes sans ouvrir la bouche ou produire la moindre note, ou encore de faire chanter les pires textes à n'importe quel public, faire les reprises les plus improbables ... bref c'est une bête de scène que je vous mets au défi d'aller découvrir sans tomber irréversiblement amoureux de son art ... tout cela bien sûr (et malheureusement) est difficile à faire passer sur disque, alors autant en faire autre chose. Ainsi on retrouve au fil des 13 morceaux de ce disque, en vrac : une reprise en italien de Je te garde (de son album précédent), 2 morceaux en anglais qui montrent une fois de plus (comme le troublant In the car) qu'on peut faire de belles chansons en anglais sans chercher à sonner comme un anglo-saxon, un morceau (le soleil brille) où on se demande si après avoir été comparé au père il n'a pas cherché à chanter comme la fille (Gainsbourg), et cette drôle de façon de chanter la plupart des morceaux au féminin. Mais ce qui surprend le plus c'est que cette fois ci ses textes poétiques parfois absurdes et souvent imagés (dont on trouvera d'ailleurs la plupart des textes écrites à la main dans le livret du disque) sont cette fois accompagnés au synthé (lui qui est si adroit de sa guitare !). Le résultat est un son (qu'on aurait finalement tort de qualifier de) parfois un peu kitsch mais qui finit par faire mouche, et qu'on se surprendra même à fredonner à tous moments de la journée. Comme je le disais plus haut, cet album est tout le contraire du précédent : pas hyper accessible à la première écoute mais il se bonifie très vite avec le nombre d'écoutes (je dois en être à la 50ème écoute et aucun signe de lassitude - au contraire !). Ah oui ! et comme monsieur ne fait rien comme tout le monde il vous propose de l'acheter au prix que vous voulez : 10, 15 ou 20 euros

2017 (David Larore - La Triperie)

Vignette Pirlouiiiit

 Critique écrite le 22 octobre 2017 par Pirlouiiiit
 Envoyer un message à Pirlouiiiit

David Lafore : les chroniques d'albums

David Lafore : Incompréhensible

David Lafore : Incompréhensible par Pirlouiiiit
25/01/2020
Ayant déjà écrit tout le bien que je pensais de la musique de David sur scène (une bonne vingtaine de chroniques en 20 ans) comme sur disque (4 de ses albums) j'ai un peu tardé à écrire sur ce disque que j'écoute pourtant depuis décembre dernier ...... La suite

David Lafore : J'ai L'amour

David Lafore : J'ai L'amour par Philippe
14/09/2015
Tremble, peuple francophone, Il est de retour. Qui ? David Lafore ! Le chanteur français le plus excentrique, le plus drôle et le plus triste du monde... Pour étayer une telle affirmation, un exemple suffit : se rappeler qu'on doit à David Lafore et... La suite

David Lafore Cinq Tetes : II

David Lafore Cinq Tetes : II par Pirlouiiiit
06/05/2007
Alors que l'on commençait à se demander ce qu'était devenu notre David Lafore local (celui-ci se serait il exilé à Paris pour percer ?) voici que déboule son "deuxième" album sobrement intitulé II. 11 titres dans la lignée des précédents (comprendre... La suite

David Lafore Cinq Têtes : David Lafore Cinq Têtes

David Lafore Cinq Têtes : David Lafore Cinq Têtes par Pierre Andrieu
30/11/2004
Il nous avait très agréablement surpris au Printemps de Bourges cette année, le premier disque de David Lafore vient confirmer son statut de chanteur français à suivre... Maniant l'ironie et l'humour pince sans rire avec art, monsieur Lafore écrit... La suite