Accueil Chronique album : Flogging Molly - Alive Behind The Green Door, par Philippe
Mardi 19 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Flogging Molly : "Alive Behind The Green Door"

Flogging Molly :

Autres / Irish

Critique écrite le 04 août 2005 par Philippe

Découverte ô combien tardive de ce groupe (ce CD date de 1997), mais qui mérite d'être (re)mis en lumière : Flogging Molly, soit une joyeuse bande de compères américains et néanmoins crypto-irlandais (le chanteur David King étant par exemple né du bon côté de l'Atlantique... le nôtre) qui jouent une musique incroyablement festive et tout droit venue du pays des regrettés Pogues.
Soit de la musique folk irlandaise jouée à fond la caisse selon un principe quasi-immuable au fil des 10 chansons de ce CD : le chanteur entonne un air doux sur une mélodie de violon ou de flûte, et à la 18ième seconde environ ça part en pogo joyeux et bordélique, qui ne se prive pas de flirter par moments avec un son punk que ne renieraient pas les Clash. Tout ceci est parfaitement jouissif notamment car la voix du chanteur est délicieusement rocailleuse, déchirante et habitée à la Shane Mc Gowan, même si les paroles souvent limitées semblent montrer qu'il n'a qu'une faible capacité de mémorisation passé sa dixième Guiness de la soirée... l'avantage étant qu'on finit par les comprendre, à force qu'elles soient répétées !
Evidemment une telle musique de fêtards invétérés ne saurait être vraiment appropriée que jouée dans un pub enfumé et rempli d'ivrognes qu'on imagine rouquins, bagarreurs et joyeux... et c'est bien là que fut enregistré ce disque qui en retransmet fidèlement l'ambiance (interpellations diverses du chanteur et braillements d'arsouilles inclus).
D'ailleurs on trouve sur ce site des chroniques de concerts plutôt enthousiastes et qui confirment tout le bien qui vient d'être dit de cette musique, sans prétention autre que festive et joyeuse. Rien de révolutionnaire, donc ? Et pourtant, qu'un disque puisse à ce point vous mettre de bonne humeur dès le matin est une raison suffisante pour ne pas se priver de la tornade Flogging Molly et ses accents prononcés de St Patrick's Day déchaîné !
Car comme disait Renaud dans sa Balade Nord-irlandaise : Buvons un verre, allons pêcher / Pas une guerre ne pourra durer / Lorsque la bière et l'amitié / Et la musique nous feront chanter... Tu l'as dit, Molly !
(2005)
Vignette Philippe

 Critique écrite le 04 août 2005 par Philippe
 Envoyer un message à Philippe