Accueil Chronique album : Interpol - Turn On The Bright Lights, par Pierre Andrieu
Vendredi 14 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Interpol : "Turn On The Bright Lights"

Interpol :

Pop - Rock

Critique écrite le 16 octobre 2002 par Pierre Andrieu

Serait-il désormais possible de recréer artificiellement la voix d'une personne défunte avec son ADN ? L'écoute de la voix du chanteur d'Interpol, qui évoque immanquablement Ian Curtis, le laisserait supposer ! Renseignements pris, pas de manipulations génétiques inavouables chez ce groupe originaire de New-York ; Carlos D, Daniel Kessler, Paul Banks et Samuel Fogarino ont sans doute tout simplement été très influencés par Joy Division... Si l'ambiance de ce disque, plutôt hivernale, sombre et d'un romantisme échevelé peut rappeler la grande période de la cold wave des années 80, tout le talent de ces quatre musiciens consiste à injecter du sang neuf dans leurs compositions. On ne peut donc parler de plagiat ou de tribute band, Interpol ayant une véritable personnalité et le prouvant également sur scène avec des concerts enflammés et captivants... Le son abrasif des guitares, les lignes de basse énormes, la batterie martiale et le chant glacial sont au service de morceaux accrocheurs ou atmosphériques dont les mélodies trottent longtemps dans la tête. Attention, cet album peut avoir sur certaines personnes les effets d'une drogue : si on écoute une toute petite fois Turn On The Bright Lights, on a immédiatement envie de revenir vers ces 11 titres hyper envoûtants et addictifs !





Liens : www.interpolnyc.com, www.facebook.com/interpol, twitter.com/Interpol.

2002 (Labels Virgin)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 16 octobre 2002 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Interpol : les chroniques d'albums

Interpol : Interpol

Interpol : Interpol par Pierre Andrieu
07/09/2010
Après la parution de l'album solo du chanteur d'Interpol, Paul Banks, sous le nom de Julian Plenti, les rumeurs allaient bon train sur l'éventuelle fin du groupe post punk new yorkais... Ce ne sera pas pour cette fois (" Damned, encore raté ! ",... La suite

Interpol : Antics

Interpol : Antics par Pierre Andrieu
11/11/2004
Après un premier album aussi glacial que fiévreux et une tournée marquante restée dans toutes les mémoires, les new-yorkais d'Interpol remettent le couvert avec un nouvel effort studio - moins immédiat mais se révélant envoûtant - aussitôt suivi par... La suite

Interpol : OBSTACLE 1

Interpol : OBSTACLE 1 par Pierre Andrieu
15/03/2003
Ce single est extrait du bouleversant premier album d'Interpol, Turn on the bright lights. L'achat de l'album complet semble plus indiqué mais ce single peut permettre aux personnes n'ayant pas encore succombé à cet Himalaya du rock envoûtant de... La suite