Accueil Chronique album : Kabu Ki Buddah - Life Is A Picnic, par Mystic Punk Pinguin
Lundi 24 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Kabu Ki Buddah : "Life Is A Picnic"

Kabu Ki Buddah :

Pop - Rock

Critique écrite le 09 décembre 2008 par Mystic Punk Pinguin

Raaah lovely !!! Voilà ce que m'inspire ce nouveau skeud des jouissif Kabu Ki Buddah. Mais comme je sens que les confrères vont me traiter de gros branleur si je m'arrête là et que je ne peux guère utiliser les canons de la profession comme neurasthénique, en état de grâce voire mancunien pour parler de leur musique, va falloir se creuser le teston.
Digressions dites-vous ? Mais je suis pile-poil dans le sujet vu que le son des lyonnais peut passer sans soucis d'un punk barré à des beats disco via des hurlements hystériques et un violoncelle oppressant... Sur cet opus, ils se font moins festif, les mélodies on la part belle à l'image de la perle Sometimes avec cette intro où le violoncelle se fait entêtant avant de virevolter et laisser la place à l'envoûtante voix féminine , plus présente que sur les précédents disques. Le 1er titre War against Mystics claque d'entrée avec voix punk et basse agressive, violoncelle ludique , voix féminines religieuses, avant que le morceau se termine sur une base mélodique apaisée . Oh bien sûr, ils ne peuvent s'empêcher de revenir à leurs premiers amours, c'est à dire titre débile (Vomi Mathy, pas mal hein ?), hurlements dans tous les sens et clavier charlyolegien pour un résultat foutraque et hystériquement dansant. Mais Kabu Ki Buddah, derrière une attitude potache, c'est quand même une musique d'une grande richesse, la collision entre No Means No et Ludwig Von 88 via le New York Ska Jazz Ensemble (le très classe Life is Shit) et la fanfare mélancolique à la De Kift. Difficile de s'arrêter sur chacun des 16 morceaux vu la qualité de l'ensemble, allez un dernier coup de coeur pour la route, Dead Trumpet, avec une voix masculine qui passe d'un ton robotique mélacolique sur un clavier léger et un final rageur et désespéré avec une rythmique basse/batterie lourde et obsessionnelle.
Bon, je vais m'arrêter, vous aurez compris que ce disque est un petit bijou. A déguster avant tout en live, vu les prestations jouissives et hallucinées du groupe.

2008 / Rock'n'roll Masturbation records
www.myspace.com/kabukibuddah
Vignette Mystic Punk Pinguin

 Critique écrite le 09 décembre 2008 par Mystic Punk Pinguin
 Envoyer un message à Mystic Punk Pinguin

Kabu Ki BuddAH : les chroniques d'albums

Kabu Ki Buddah : Life Is A Picnic

Kabu Ki Buddah : Life Is A Picnic par Zeu Western Manooch
18/03/2009
Après avoir vu la vie comme un film, constaté qu'elle n'était qu'une putain, le groupe lyonnais Kabu Ki Buddah (bah,oui KK Bouda, et alors ?) revient mettre le couvert sur la table mélodique de l'existence, mais ce coup-ci, à ciel ouvert et par... La suite

Kabu Ki Buddah : Life Is A Bitch

Kabu Ki Buddah : Life Is A Bitch par Pierre Andrieu
27/10/2005
Le deuxième album du trio lyonnais Kabu Ki Buddah - Life is a bitch, beach est raturé - commence par des extraits de commentaires télévisés sur un joueur de foot dénommé Kaka. C'est assez drôle et très révélateur du caractère facétieux du "no guitar... La suite

Kabu Ki Buddah : Life Is A Bitch ...

Kabu Ki Buddah : Life Is A Bitch ... par Pirlouiiiit
20/10/2005
Après le très bon mais trop court Life is a movie ..., les Kabu Ki Buddha* nous gâte avec un Life is a bitch ... de 17 morceaux tous plus delirants les uns que les autres. Bon ok cela ne dure que 44 minutes mais au moins on n'a jamais le temps de se... La suite

KABU KI BUDDAH : LIFE IS A MOVIE ...

KABU KI BUDDAH : LIFE IS A MOVIE ... par Pirlouiiiit
17/12/2003
9 morceaux en tout juste 20 minutes ... et pourtant il ne s'agit pas d'un groupe de punk de chez Lollipop ... Cela faisait longtemps que je n'étais pas tombé sur quelque chose d'aussi sympathique que ce trio basse-violoncelle-trombonne-batterie qui... La suite