Accueil Chronique album : Queens of The Stone Age - SONGS FOR THE DEAF, par Pierre Andrieu
Vendredi 22 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Queens of The Stone Age : "SONGS FOR THE DEAF"

Queens of The Stone Age :

Rock

Critique écrite le 16 novembre 2002 par Pierre Andrieu

On met innocemment le disque sur la platine, un animateur de radio US présente brièvement Songs For The Deaf puis la première chanson, You think it ain't worth a dollar, but I feel like a millionaire, commence avec un excellent riff joué à un volume faible, on monte donc le son pour mieux entendre... Grossière erreur, car vers 1 min 01, "Waouhhhhh !", le guitariste enclenche la distorsion tandis qu'une voix inquiétante pousse un hurlement bestial : les baffles ont failli lâcher ! Cette entrée en matière donne envie de poursuivre la visite de ce nouveau disque des Queens of the stone age, un combo américain décidément doué pour les titres de chansons et les noms de groupe originaux et à rallonge...
La plupart des morceaux de cet album, s'ils sonnent metal, regorgent la plupart du temps d'influences pop. On retrouve cela dans la manière de chanter, presque douce à certains moments, et dans les arrangements qui sont assez fins, juste avant qu'un déluge sonore viennent tout recouvrir à la grande joie de l'auditeur, énervé par une telle démonstration de puissance maîtrisée ! Pour accréditer la thèse du disque metal pop, on trouve par exemple une reprise des Kinks, Everybody's gonna be happy dans une version non massacrée. Les titres Another love song, Go with a flow et No one knows ont, eux aussi, un côté catchy qui devrait plaire aux radios... et au public.
Josh Homme (chant, guitare), Nick Oliveri (chant, basse), Dave Grohl (batterie), Mark Lanegan (chant, guitare) et Dean Ween (chant, guitare) peuvent être fiers d'avoir participé à un disque aussi réussi ; tous ces talentueux musiciens ont contribué avec leurs voix, leurs instruments et leurs compositions à la création d'un véritable maelström sonore dans lequel on se laisse irrémédiablement emporter... Contrairement à ce que le titre laisse entendre, ces chansons ne rendent pas sourd mais améliorent très nettement l'audition - si on les écoute à un volume raisonnable - car les Queens of the stone age dévoilent au grand jour une incroyable ouverture d'esprit !

2002 (Interscope Records)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 16 novembre 2002 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Queens Of The Stone Age : les chroniques d'albums

Queens Of The Stone Age : Villains

Queens Of The Stone Age : Villains par Pierre Andrieu
04/09/2017
Visiblement inspirés par leur album en compagnie d'Iggy Pop, l'excellent Post Pop Depression, et la tournée sous influence Iggy/Bowie période berlinoise qui a suivi, les Queens Of The Stone Age viennent de lâcher dans la nature neuf nouvelles... La suite

Queens Of The Stone Age : ... Like Clockwork

Queens Of The Stone Age : ... Like Clockwork par Philippe
29/05/2013
Attention, garçons et filles, marié(e)s ou non (hé hé, mais oui !), planquez le disque ci-devant présenté avant que votre partenaire habituel(le) ne tombe dessus, ou vous devrez subir avec agacement ses tortillements sur le canapé dès l'écoute des... La suite

Queens Of The Stone Age : Era Vulgaris

Queens Of The Stone Age : Era Vulgaris par Philippe
03/06/2007
Incontestablement, les Queens of the Stone Age ont énormément apporté au rock depuis une dizaine d'années. Car mis à part avoir sans doute le nom de groupe le plus COOL de tous les temps, avoir apporté ses lettres de noblesse à un mouvement musical à... La suite

Queens Of The Stone Age : Lullabies To Paralyze

Queens Of The Stone Age : Lullabies To Paralyze par Philippe
23/03/2005
Depuis qu'ils savent qu'il va sortir (et que le groupe va écumer les festivals cet été), les fans se posent cette cruciale question : Le nouvel album des Queens of the Stone Age sera-t-il une tuerie du même ordre que Songs for the Deaf, l'album rock... La suite