Accueil Chronique album : Radiohead - The King Of Limbs, par Pierre Andrieu
Jeudi 9 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Radiohead : "The King Of Limbs"

Radiohead :

Pop - Rock

Critique écrite le 21 février 2011 par Pierre Andrieu

Même en faisant quasiment du surplace et en proposant une redite de leurs travaux électro pop (pseudo ?) avant gardistes sur leur nouvel album The King Of Limbs, les stars mondiales du groupe Radiohead réussissent à proposer un disque dont la plupart des huit morceaux fonctionnent sur la psyché... Bien sûr, pour l'apprécier pleinement, il faut l'écouter de nombreuses fois, ne pas être allergique aux parties vocales ultra sensibles de Thom Yorke, dont la voix est superbe mais qui a parfois tendance à en faire trop, et aux musiciens qui réutilisent leurs propres trouvailles pour créer de nouvelles compositions (le recyclage musical ferait-il partie de la démanche politique écolo ?). Car malgré toutes les qualités précédemment dévoilées dans sa pléthorique discographie, sur The King Of Limbs, le combo d'Oxford semble confirmer de prime abord l'impression d'auto-parodie un peu stérile (Little By Little) que l'on avait eu lors d'un concert en 2008 et à l'écoute de son dernier album In Rainbows. Ajoutez à cela la démarche " je suis plus malin que les autres, j'arrive à vendre tout seul ma propre musique - mais en fait pas vraiment, j'ai une maison de disques - et je m'érige en moralisateur écolo anti capitaliste milliardaire à chaque intervention dans l'espace public " et vous obtiendrez un groupe qui commence à énerver un peu tout le monde, à l'exception des innombrables cohortes de fans, qui trouvent tout génial comme de bien entendu ! Mais, car il y a un " mais ", cela étant posé, on ne peut passer à côté des vertus planantes et stimulantes sur le cerveau de titres comme Codex (même si Radiohead a déjà composé des titres dans cette veine piano sobre/chœurs montant en spirale vers les cieux brumeux), Bloom (la tête de radio rencontre le duo Brian Eno/David Bowie de la trilogie berlinoise), le délirant cocktail à la fois psychotique et schizophrénique de Morning Mr. Magpie, la mystérieuse frénésie synthétique - très Kid A - de Lotus Flower, la folk song de l'espace Give Up the Ghost et le final apocalytico onirique sur Separator... Le premier album journal de l'histoire de la musique (de qui se moque-t-on là ?), The King Of Limbs tient donc globalement la route, ce qui n'est déjà pas mal, mais sans tracer de nouvelle voie pour l'avenir comme par le passé, ce qui est un peu dommage...

A lire, une chronique du concert donné par Radiohead à Paris Bercy, le 12 octobre 2012...

Liens : www.radiohead.com, www.radiohead.fr, www.facebook.com/radiohead, www.myspace.com/radiohead, https://twitter.com/radiohead.



18 février 2011
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 21 février 2011 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Radiohead : les chroniques d'albums

Radiohead : In Rainbows

Radiohead : In Rainbows par Philippe
30/10/2007
Le duo génial Yorke/Greenwood, a.k.a. Radiohead, revient de façon inattendue (enfin, pas au niveau du tempo puisque Hail to the Thief a les 4 ans réglementaires), avec un nouvel album appelé In Rainbows qui n'est sorti pour l'instant que sur... La suite

Thom Yorke (Radiohead) : The Eraser

Thom Yorke (Radiohead) : The Eraser par Philippe
01/08/2006
En attendant, si Dieu veut, de pouvoir vérifier sur scène que Radiohead fait toujours les plus beaux concerts du monde (il en chialé de bonheur aux arènes de Nîmes en 2003), à jeun de cette drogue puissante depuis le dernier et ô combien somptueux... La suite

Radiohead : HAIL TO THE THIEF

Radiohead : HAIL TO THE THIEF par Philippe
26/01/2004
Sorti il y a déjà quelque temps, au début de l'été 2003, c'est un de ces fameux 5 disques qu'on garderait pour partir sur une île déserte. On sent tout de suite que Radiohead a eu une démarche fédératrice : réconcilier leurs deux types de fans.... La suite

Radiohead : Hail To The Tief

Radiohead : Hail To The Tief par olivier olek
18/08/2003
Que dire de cet album ??? Il est sublime,le groupe frappe encore une fois très fort, après le beau pablo honey, le joli the bends, le magnifique OK computer, le génial kid A, l'étrange et subtile amnesiac... Le groupe nous remet une grosse claque... La suite