Accueil Chronique album : Sinner Sinners - LA's Burning, par Pierre Andrieu
Lundi 17 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Sinner Sinners : "LA's Burning"

Sinner Sinners :

Pop - Rock / HorrorPunk

Critique écrite le 29 décembre 2009 par Pierre Andrieu

Annonçant un album complet pour 2010, le nouveau single du groupe Sinner Sinners arrive juste après les fêtes de fin d'année, une occasion idéale pour faire partir en fumée les graisses superflues en brûlant en enfer avec du "Horror Punk" en bande son. Cette appellation d'origine contrôlée par Sinner Sinners dit bien ce qu'elle a à dire : le duo Franco Hollandais (Sam & Steve Thill) et son gang de mercenaires Franco Américains ultra remontés veulent faire peur dans les chaumières avec leur mélange high energy entre le punk surexcité, le rock gothique et le "heavy rock noir c'est noir il n'y a plus d'espoir"... Sur le morceau titre - LA's Burning, enregistré à Los Angeles, California -, les cris terrifiants de Steve trouvent un écho favorable auprès d'un mur de guitares en éruption, de rythmiques monstrueuses (celles des très dangereux Morlocks !), d'orgue intriguant et d'ambiances annonçant l'apocalypse par le feu, là, tout de suite... Ce titre à réveiller les morts vivants est accompagné sur ce single sous pochette joliment morbide - deux têtes de mort, un cercueil, qui dit mieux ? - par There's No Place Like..., déjà paru en tirage ultra limité sur le premier EP du groupe, mais toujours aussi jouissif. L'entêtant riff acoustique joué par Mark de Cocoon, la batterie jubilatoire de Yann Clavaizolle des Elderberries, le solo stratosphérique de Mike Pougheon, l'hystérie démoniaque du couple infernal Sam & Steve, la production imparable de Pascal "Power" Mondaz, tout contribue à propulser au septième ciel sonique. En cette période de vœux, on ne peut que souhaiter à Sinner Sinners de pouvoir sortir nationalement son premier album rapidement... et aux fans de rock menaçant de croiser le groupe sur les routes pour acheter ce très percutant single.

A lire, la chronique du concert donné par Sinner Sinners avec The Intelligence et The Plastic Invaders...

Liens : www.myspace.com/sinnersinners, www.facebook.com/pages/S-Sinner-Sinners, twitter.com/SinnerSinners.

Janvier 2010 (Autoproduit)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 29 décembre 2009 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

Sinner Sinners : les chroniques d'albums

Sinner Sinners : Optimism Disorder

Sinner Sinners : Optimism Disorder par Pierre Andrieu
05/03/2017
Fidèle à sa (bonne) réputation de combo heavy rock 'n roll bien rentre dedans, Sinner Sinners revient avec un surpuissant nouvel album truffé de saillies punk hardcore 'n roll hurlées à s'en faire péter une durite sans espoir aucun de " réparation ".... La suite

Sinner Sinners : S. E. E. S.

Sinner Sinners : S. E. E. S. par Pierre Andrieu
13/05/2009
Menaçant, agressif, accrocheur et roboratif, le premier effort discographique de Sinner Sinners, projet heavy punk gothique de Steve et Sam Thill... Enregistré avec les moyens du bord, l'aide de nombreux guests (les Elderberries au grand complet,... La suite