Accueil Chronique album : Weepers Circus - Tout N'est Plus Si Noir, par Philippe
Mardi 7 février 2023 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Weepers Circus : "Tout N'est Plus Si Noir"

Weepers Circus :

Pop - Rock

Critique écrite le 07 novembre 2007 par Philippe

Chouette ! Deux ans se sont écoulés depuis leur dernière Monstrueuse Parade, et du coup le Weepers Circus revient, avec une belle régularité et un nouvel album un brin plus joyeux, le bien nommé Tout n'est plus si Noir (une version sombre de la couverture figure tout de même au verso). Rien d'étonnant : le cirque des gens qui pleurent taille crânement sa route en publiant de bons disques à ce rythme depuis ... une bonne décennie déjà !
Après une intriguante intro orientale, on reconnait vite son très reconnaissable mélange 50/50 de chanson française et de rock (mettons, dans le cercle d'influence des Têtes Raides), avec la voix typique d'Alexandre George et la clarinette virevoltante : Tout le monde chante en a d'ailleurs de faux airs, de têtes raides. Sonnant à l'occasion un peu variète (Liverpool), mais aussi joliment balade (Le Coupable) ou carrément pop-rock (Tout n'est plus si noir), toujours discrètement engagé (Chronique de la fin des Temps), à l'occasion néo-classique (Le jour se lève), le groupe de célestes strasbourgeois dégarnis déploie ses mélodies et arrangements décidément très riches au long de 14 nouvelles chansons de haute tenue.
On y constate aussi que les voix féminines vont toujours aussi bien avec cette musique, puisque la délicieuse Irène Jacob nous régale d'un très touchant duo (Je crois encore entendre). Pour mémoire le groupe n'a pas résisté à remettre en bonus La Renarde, splendide titre avec Olivia Ruiz initialement publié sur Faites Entrer. A propos de la Dona Ruiz, elle leur rend sa visite habituelle avec un nouveau titre, le très joli Petit Homme (sur lequel est crédité Mathias Malzieu qui n'a par contre fait que bidouiller ses instruments rigolos, sans toucher au micro).
En bref et à l'image de leurs amis pré-cités, les membres du Weepers Circus prouvent encore une fois qu'ils sont gens de bonne compagnie, qui dans un monde meilleur devraient exploser les charts grâce à leur musique raffinée et accessible tout à la fois - dans l'attente de ce monde virtuel, il est temps d'acheter leur disques et de les (re)voir sur scène, pour leur lives classieux et dépaysants !
(2007)
Vignette Philippe

 Critique écrite le 07 novembre 2007 par Philippe
 Envoyer un message à Philippe

Weepers Circus : les chroniques d'albums

Weepers Circus : Le Grand Bazar Du

Weepers Circus : Le Grand Bazar Du par Pirlouiiiit
24/04/2014
C'est désormais un incontournable sinon en tout cas un classique : le disque (souvent dit) "pour enfants" fait par des groupes qui d'habitude s'adressent plutôt à leurs parents. Après avoir beaucoup écouter le très très chouette Voleur de Sommeil de... La suite

Weepers Circus : En Concert

Weepers Circus : En Concert par Philippe
01/08/2009
Retour régulier sur la cadence de deux ans à laquelle ils nous ont habitué, des Weepers Circus, pour un septième album en forme de bilan d'étape, simplement appelé En concert (et faisant évidemment la part belle aux chansons du précédent, Tout n'est... La suite

Weepers Circus : La Monstrueuse Parade

Weepers Circus : La Monstrueuse Parade par valerie
02/11/2006
Très difficile de décrire à n'importe quel quidam ce qu'est le Weeper Circus. On se perd soit même dans cette explosion de créations qui part dans tous les sens au fil des années. Il faut suivre le train, le prendre en route, ne pas le lâcher, courir... La suite

Weepers Circus : La Monstrueuse Parade.

Weepers Circus : La Monstrueuse Parade. par Philippe
20/09/2005
Pour ne pas dévoiler la couverture en avant-première, voici une petite photo de rappel de la mythique Monstrueuse Parade dont s'inspire librement ce disque : celle que Tod Browning filma dans le mythique Freaks en 1932. Cinquième album déjà pour les... La suite