Accueil Chronique album : THE WHITE STRIPES - ELEPHANT, par Pierre Andrieu
Dimanche 23 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

THE WHITE STRIPES : "ELEPHANT"

THE WHITE STRIPES :

Rock

Critique écrite le 24 mai 2003 par Pierre Andrieu

L'excellent album White Blood Cells, sorti en 2001, a marqué le début de la reconnaissance internationale des White Stripes. Déjà responsable de deux très bons albums, The White Stripes et De Stijl, opportunément réédités, le duo s'est alors lancé dans une tournée mondiale couronnée de succès. Ceux qui ont assisté à un de ces concerts n'en sont toujours pas revenus. Voir The White Stripes sur scène est une priorité absolue !
En 2003, fidèle à sa passion pour les enregistrements analogiques et bruts, le duo revient avec l'album Elephant, réalisé rapidement dans un studio londonien on ne peut plus roots... Le premier morceau de l'album est un single imparable : Seven nation army reste dans la tête grâce à son rythme basique, sa guitare en slide et son gimmick de basse. Sur Elephant, Jack White a toujours un son de guitare aussi crade, Meg White martèle plus que jamais sa batterie comme une enfant énervée. Les White Stripes n'ont pas changé de credo : ils pratiquent toujours un rock influencé par le blues, la pop et le punk. Ce qui différencie la famille White des autres groupes minimalistes qui pratiquent ce mélange, c'est la voix magique de Jack White et ses compositions, impossibles à oublier.
Si le son est toujours aussi brut, les White Stripes ont apporté quelques changements à leur formule gagnante. Meg White chante In the cold, cold night avec sa douce voix et Miss Holly Golightly déclare sa flamme à Jack sur un titre folk/blues. Well it's true that we love one another voit en effet Jack, Miss Holly et Meg se répondre de manière assez drôle... Enfin, Jack White s'autorise, comme sur scène, quelques solos aigrelets qui déchirent les enceintes (Ball and biscuits).
Après avoir déjà magnifiquement repris des chansons de leurs héros bluesmen ou de Bob Dylan (Love sick et One more cup of coffee), Jack et Meg s'attaquent ici, à un standard de Burt Bacharach et Hal David. Ils dynamitent I just don't know what to do with myself à grands coups d'électricité rageuse en prenant toutefois soin de laisser apparaître furtivement le côté pop de l'original.
Elephant est donc un album à écouter absolument si on a apprécié les épisodes précédents, il se pourrait même que ce soit le meilleur de la série ! Les indécis n'ont plus qu'une seule chose à faire : aller voir le duo sur scène à l'Olympia de Paris le 22 mai ou au Transbordeur de Lyon le 27 mai 2003...

2003 (XL Recordings)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 24 mai 2003 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

The White Stripes : les chroniques d'albums

The White Stripes : Greatest Hits

The White Stripes : Greatest Hits par Pierre Andrieu
11/02/2021
Le répertoire immarcescible des White Stripes a enfin droit à une compilation, fort justement intitulée "The White Stripes Greatest Hits", permettant d'avoir un panorama excitant sur une discographie truffée de tubes garage blues garantis 100%... La suite

The White Stripes : Under Great White Northern Lights

The White Stripes : Under Great White Northern Lights par Pierre Andrieu
28/03/2010
Renversant album live pour les White Stripes : avec un dvd d'1h30 où figure un magistral documentaire live sur la très originale tournée canadienne de juin/juillet 2007, Under Great White Northern Lights, et sa version cd, elle aussi de nature à... La suite

The White Stripes : Icky Thump

The White Stripes : Icky Thump par Philippe
19/06/2007
Aaargl ! Jack White et sa muse Meg sont de retour, et en plus ils sont contents ! Ce site n'ayant pas démérité sur sa discographie (y/c en solo et en live) on va résumer : nous sommes fans, et prêts à nous battre à coup de Gretsch s'il le faut, pour... La suite

The White Stripes : Get Behind Me Satan

The White Stripes : Get Behind Me Satan par Philippe
26/06/2005
Drôle de destin que celui des White Stripes ! Après avoir attendu le succès pendant trois albums, l'avoir trouvé au moins dans le public rock avec le sublime album Elephant en 2003, les voici jetés en pâture au tout venant ("Europe 2 présente") au... La suite