Accueil Chronique album : The White Stripes - Under Great White Northern Lights, par Pierre Andrieu
Jeudi 27 janvier 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

The White Stripes : "Under Great White Northern Lights"

The White Stripes :

Pop - Rock / BluesRockNRoll

Critique écrite le 28 mars 2010 par Pierre Andrieu

Renversant album live pour les White Stripes : avec un dvd d'1h30 où figure un magistral documentaire live sur la très originale tournée canadienne de juin/juillet 2007, Under Great White Northern Lights, et sa version cd, elle aussi de nature à provoquer des trépignements incontrôlés... Alors que les White Stripes effectuent actuellement une pause qui, on le souhaite ardemment, prendra fin un jour, que les Raconteurs (Jack White, Brendan Benson & friends) sont pour l'instant laissés au second plan et que The Dead Weather ( Mr White + Alison Mosshart & co) s'apprête à sortir son deuxième opus en mai 2010, cette sortie arrive à point nommé pour remémorer un petit détail aux étourdis écoutant trop l'infect brouet du couple Black Eyed Peas/David Guetta : Meg et Jack White forment un immense groupe de rock 'n roll blues, de ceux qui resteront dans l'histoire du rock. Un groupe qui bénéficie de l'écriture saisissante de Jack White, de son éclatante et insaisissable voix, de son jeu de guitare hyper instinctif et des talents basiques de batteuse et de chanteuse boudeuse de Meg White (sur In The Cold, Cold Night).
A l'occasion des 10 ans de leurs débuts en concert, les Stripes ont eu l'excellente idée de tourner pendant un mois dans un pays qu'ils avaient jusque-là délaissé, le Canada. Au programme, des shows dans des salles de taille normale, des prestations en plein air sur des places publiques et des spectacles dans des endroits inhabituels : dans un restaurant, sur un bateau, dans un bowling, en pleine rue ou dans une institut pour personnes âgées un peu perdues... Trois concerts par jour durant un mois pendant l'été canadien, le tout filmé avec une très grande acuité - que ce soit sur scène ou lors de très belles séquences scénarisées - par Emmett Malloy (adoubé dans le livret par le grand Jim Jarmusch) et entrecoupé d'interviews très parlantes et de debriefings après concert d'une franchise peu coutumière. Contrairement aux dvd live de la plupart des groupes, qui sont souvent d'une pauvreté visuelle affligeante, nous sommes ici en présence d'un vrai film racontant une histoire tout en ayant une image très soignée (noir et blanc où Jack et Meg ont la carrure d'acteurs de films muets, scène live saturées du code couleurs du groupe, rouge/noir/blanc). Les séquences live, hyper électriques ou superbement acoustiques, sont remarquables, les à côtés sont passionnants - Jack jouant du piano par dessus un vieux disque de rock 'n roll pendant que Meg fume négligemment une cigarette - ou extrêmement touchants - Meg pleurant à chaudes larmes en écoutant Jack chanter le bouleversant White Moon au piano. Il se passe quelque chose à chaque instant, la puissance brute et combinée du rock 'n roll et du blues transpire de chaque note, on apprend beaucoup sur les concepts de Jack (selon lui, des contraintes - duo, couleurs, disposition scénique - jaillit l'inspiration) et sa lucide perception des critiques mettant en cause son authenticité.
Nous sommes ici en présence d'un véritable must, à regarder et écouter (imparables ou poignants Black Math, Blue Orchid, Jolene (Dolly Parton), We're Going To Be Friends, Seven Nation Army, Little Ghost, I Just Don't know What To Do With Myself (Bacharach/David)... ). Un document précieux sur l'un des groupes ayant façonné le son des années 2000 avec un retour aux fondamentaux du blues - celui de Robert Johnson et Son House - , et donc de tout ce qui en a découlé de marquant, comme le rock 'n roll des pionniers.

A lire également, des comptes-rendus de concerts des White Stripes en 2001 à Clermont-Fd, en 2003 à Lyon et en 2004 à Paris, ainsi que les critiques de leurs disques.

Liens : www.whitestripes.com, www.myspace.com/thewhitestripes, www.tripletremelo.com , www.whitestripes.net, https://thirdmanrecords.com, www.youtube.com/user/whitestripes.

15 mars 2010 (Third Man Films - XL Recordings - Beggars)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 28 mars 2010 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu

The White Stripes : les chroniques d'albums

The White Stripes : Greatest Hits

The White Stripes : Greatest Hits par Pierre Andrieu
11/02/2021
Le répertoire immarcescible des White Stripes a enfin droit à une compilation, fort justement intitulée "The White Stripes Greatest Hits", permettant d'avoir un panorama excitant sur une discographie truffée de tubes garage blues garantis 100%... La suite

The White Stripes : Icky Thump

The White Stripes : Icky Thump par Philippe
19/06/2007
Aaargl ! Jack White et sa muse Meg sont de retour, et en plus ils sont contents ! Ce site n'ayant pas démérité sur sa discographie (y/c en solo et en live) on va résumer : nous sommes fans, et prêts à nous battre à coup de Gretsch s'il le faut, pour... La suite

The White Stripes : Get Behind Me Satan

The White Stripes : Get Behind Me Satan par Philippe
26/06/2005
Drôle de destin que celui des White Stripes ! Après avoir attendu le succès pendant trois albums, l'avoir trouvé au moins dans le public rock avec le sublime album Elephant en 2003, les voici jetés en pâture au tout venant ("Europe 2 présente") au... La suite

The White Stripes : De Stijl

The White Stripes : De Stijl par Philippe
10/06/2005
Au vu de la dimension créatrice de ce duo, et à l'heure où les White Stripes sortent un cinquième CD, il convient de se comporter en exégètes et pour être complets, de rappeler l'existence de ce très bon album, daté de 2000 et sorti largement plus... La suite