Accueil Chronique de concert Akosh S. Unit
Vendredi 14 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Akosh S. Unit

Cité de la Musique - Marseille 08 decembre 2000

Critique écrite le par

A peine de retour de Nice, gros dilemne, Akosh ou Java ? J'connaissais ni l'un ni l'autre (excepté l'morceau sur le concert Gisti) mais ma fibre noirdesiresque l'a emporté. Paske bon soyons honnete, Akosh est pour moi fortement lié à Noir Des' (et aussi un peu à Tanger sur l'dernier album).

L'amphi de la Cité de la musique était quasi plein (120 personnes ?). Akosh annonce d'entrée que le concert sera un peu spécial car ce n'est pas la formation habituelle qui joue mais une spéciale marseillaise (un batteur, un sax, une contrebasse et une corde traditionnelle de chez pas zou). Si j'ai tout bien compris, y aurait deux marseillais en permanence dans l'Unit et l'Akosh viendrait souvent à Marseille, voir y aurait un pied à terre. A cela s'ajoute un second batteur et un troisieme cuivre (en plus d'Akosh).

L'set commence et premier soulagement c'est pas du free jazz, genre auquel j'ai du mal à accrocher (excepté les Flying Luttenbacher mais là c'est pas pareil ce sont des malades mentaux). Des morceaux qui durent (mais pas longs) où chacun profite pour y ajouter son ambiance. Contrairement à pas mal de concerts jazz (bon y en a pas bcp) auxquels j'avais assisté, il n'y a pas trop de trip solos instrumentals pendant que les autres regardent les bras croisés, j'ai apprécié. Le type avec la gratte zarbe entrait souvent en transe sur son instru. La contrebasse était quasi hypnotique sur certains morceaux, avec ou sans archer (une super intro lors d'un rappel). Un des deux batteurs était plutot bloquant, on sentait bien ses impros, s'adaptant au trip des autres. Un super plan aussi où les deux batteurs, seuls sur scenes, se répondaient (ils avaient les baguettes avec le chiffon enroulés au bout ke je sais pas comme ça s'appelle...). Quand à Akosh, il jonglait entre les différents cuivres (divers saxe, clarinette, et un ch'tit truc en bois genre appeau). Que ce soit des morceau planants ou d'autres plus transe, ceux qui te faisaient voyager vers l'Est, la magie était totale. Et l'Akosh se la pète pas du tout, il sait s'effacer pour laisser la place aux autres.

Bref un de ces moments qui t'font dire que life is beautiful.


Akosh S. : les dernières chroniques concerts

Gildas Etevenard & Akosh S en concert

Gildas Etevenard & Akosh S par Pirlouiiiit
La Meson, Marseille, le 08/03/2019
Le problème lorsque j'enchaine trop de concerts la même semaine (et que je le fais sans chroniqueur) c'est que je me retrouve avec un gros retard sur la rédaction des chroniques... La suite

Gildas Etevenard & Aksoh S (Jazz sur la Ville) en concert

Gildas Etevenard & Aksoh S (Jazz sur la Ville) par Pirlouiiiit
Meson, Marseille, le 02/12/2016
Gros gros week-end avec vraiment beaucoup de choses à voir et écouter. Ce soir j'ai du faire des choix drastiques. Plutôt que de prendre le risque de tout rater à trop vouloir en... La suite

Gildas Etevenard & Akosh S. en concert

Gildas Etevenard & Akosh S. par Pirlouiiiit
La Meson - Marseille, le 02/04/2011
Après une semaine de diète musicale me revoilà à la Meson pour ce nouveau concert réunissant Gildas Etevenard et Akosh Szelevenyi (plus connu sous le nom de Akosh S). Les ayant... La suite

Gildas Etevenard & Akosh S. en concert

Gildas Etevenard & Akosh S. par Pirlouiiiit
La Meson - Marseille, le 21/05/2010
Les deux dernières fois où Akosh était passé à Marseille c'était déjà en compagnie de Gildas Etevenard et j'avais marronné de ne pas avoir pu venir. Cette fois je suis donc venu... La suite