Accueil Chronique de concert Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18)
Samedi 4 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18)

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) en concert

Makeda, Marseille 21 Novembre 2019

Critique écrite le par

Entre deux têtes d'affiche internationales du festival Tighten Up, de Puppetmastaz la veille au cabaret aléatoire à Pete Rock à la voute quelques jours après, c'est ce soir un plateau soul/funk des plus plaisants.

Mais un peu comme le tube de feu Dr John c'était "Right place wrong time", si on est content de retrouver le Makeda, celui ci est malheureusement déserté.



Pas d'excuse pour le prix, pour une fois n'est pas coutume très raisonnable, mais la météo décourageante a du y jouer, le Beaujolais nouveau n'a pas du aider non plus, dommage pour la qualité de l'affiche et pour l'ambiance qui sera très timide.



La salle est en tout cas toujours aussi agréable, et pas seulement pour y accueillir une expo de photos signées Pirlouiiiit autour du rock à Marseille.

Malgré plus d'une dizaine d'années de scène, c'est la première fois que je vois le Syndicat du Chrome, mieux vaut tard que jamais.


Syndicat du Chrome

Un sextet en costards vintage très classe, composé de Axel Bagréaux au saxophone, Maxime Briard à la batterie, Benoit Campens au sousaphone (cet instrument impressionnant visuellement quand on est pas habitué aux fanfares), Lionel Espagne à la trompette, Romain Morello au trombone et Clément Serre à la guitare.



Le peu de public n'empêche pas le groupe de proposer un concert généreux avec des morceaux enlevés comme cette relecture du "Goodbye" des Scratch Bandits Crew.

D'autres moments plus calme le saxophoniste tout sourire invite le public à se rapprocher avec un titre "pour emballer".



Sur la fin les musiciens se lâchent encore plus et finissent dans la fosse, rien à redire c'était une première partie cohérente et efficace.

Après le changement de plateau avec les sélections impeccables des dj's Freaks City Rockers, c'est au tour du Bordelais Alexis Evans et son groupe pour enfoncer le clou.


Alexis Evans

Pas écouté son premier disque mais le suivant "I've come a long way" sorti au printemps est un joli disque qu'on était content de découvrir la version live.



Plusieurs musiciens donnent de la voix, comme le bassiste et le batteur, et le frontman a une voix puissante un peu en décalage avec son apparence.

Au niveau du son, sa musique est évidement plein d'influences sixties, aussi bien soul que blues, voire carrément rock psyché à la nuggets sur certains titres où l'on apprécie la virtuosité du guitariste.



Bien aimé aussi les cuivres, saxo et trompette et encore plus le clavier et son orgue hammond au son spatial.

Les tubes du disque, "I Made A Deal With Myself" en tête, sont au rendez vous et font se déhancher les plus motivé(e)s.



Le seul bémol au final d'avoir commencer aussi tard (23h un jeudi, pas sympa pour ceux qui se lèvent tôt le lendemain) mais la soirée laissera de bons souvenirs.

Festival Tighten Up : les dernières chroniques concerts

Martha High & Osaka Monaurail (Festival Tighten Up #16) en concert

Martha High & Osaka Monaurail (Festival Tighten Up #16) par Sami
Espace Julien, Marseille, le 01/12/2017
L'équipe du festival Tighten Up proposait de quoi se réchauffer en ce week end d'hiver avec 3 affiches de grande qualité. Pas pu aller à l'Affranchi pour revoir Jeru The Damaja... La suite

KRS-One (Tighten Up #14) en concert

KRS-One (Tighten Up #14) par Sami
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 25/05/2016
Déjà la 14ème édition du festival Tighten Up qui a encore une fois proposé une série éclectique et alléchante de concerts et dj sets, dont le plus attendu était certainement le... La suite

Afrika Bambaataa + The Mighty Mocambos + Dee Nasty (Festival Tighten Up) en concert

Afrika Bambaataa + The Mighty Mocambos + Dee Nasty (Festival Tighten Up) par Piouf
Cabaret aléatoire, Marseille, le 23/11/2013
Evènement old school ce jeudi soir au Cabaret aléatoire pour la première soirée du festival Tighten Up , axé sur les musiques soul, funk, jazz, hip-hop et s'étalant sur 3... La suite

The Herbaliser / Hugo Kant en concert

The Herbaliser / Hugo Kant par Ysabel
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 20/04/2013
Une soirée, pour le festival Tighten Up, qui commence avec très peu de monde au Cabaret Aléatoire ... Pas grave. Même seule, l'équipe de Concerts en Boîte est toujours fidèle au... La suite

Makeda, Marseille : les dernières chroniques concerts

Gontard - Splash Macadam en concert

Gontard - Splash Macadam par Lb Photographie
Le Makeda - Marseille, le 12/02/2020
Splash Macadam. Bis Repetita. Y aura t'il quelque chose à ajouter à une chronique écrite il y a moins d'un mois sur un groupe vu en novembre ? Pas de promo d'album en vue, pas... La suite

Venus en Mars + Marie-Flore en concert

Venus en Mars + Marie-Flore par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 16/01/2020
Pour être honnête ça partait mal ... rien ne me laissait penser que j'allais accrocher à la musique de cette Marie-Flore dont le portrait envahissait les rues du quartier depuis... La suite

The Bellrays + Lemon Cars en concert

The Bellrays + Lemon Cars par G Borgogno
Le Makéda, Marseille, le 19/10/2019
BELLRAYS Acte III. The Bellrays aiment Marseille. Qui le leur rend bien. C'était au moins leur troisième passage phocéen en groupe. Plus un Bob et Lisa, les deux "leaders",... La suite

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy en concert

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy par odliz
Le Makeda, Marseille, le 30/11/2019
Deux mois après la Rue du Rock, Phocea Rocks remet le couvert, sauf que cette fois-ci, on laisse la sono branchée le temps d'un week-end dédié au rock immortel. Histoire de... La suite