Accueil Chronique de concert Arcade Fire + Barbagallo (Nuits de Fourvière 2017)
Jeudi 21 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Arcade Fire + Barbagallo (Nuits de Fourvière 2017)

Arcade Fire + Barbagallo (Nuits de Fourvière 2017) en concert

Théâtre Antique de Fourvière, Lyon 5 juin 2017

Critique écrite le par



Enorme concert d'Arcade Fire dans le cadre assez magique du Théâtre Antique de Fourvière lors d'une chaude et belle soirée d'été éclairée par les étoiles et la lune... Ayant rempli en un clin d'œil les arènes romaines situées sur la colline qui domine la ville de Lyon, le groupe canadien, désormais superstar planétaire, se présente en terrain conquis juste après une bonne première partie assurée par Barbagallo. Qui se révèle assez héroïque de réussir à présenter correctement son dernier album, Grand Chien, dans ce contexte, c'est à dire en plein jour, devant un public attendant impatiemment les méga vedettes du jour. Bref, la courte rasade de chansons pop psyché délivrée par le batteur de Tame Impala et son impeccable groupe fait très bonne impression...



Dès l'arrivée d'Arcade Fire sur scène, c'est le feu comme lors des rappels d'un concert traditionnel, puisque la troupe venue d'outre atlantique choisit de commencer par son tube ultime, Wake Up, dont l'intro suffit à déchaîner le public. Qui se met à chanter comme un seul homme les fameux " Ho ho ho ho ho " du gimmick de ce véritable monument du rock des années 2000 ! Ouch, ça démarre fort, avec une bonne grosse dose de frissons pour tout l'assemblée ! Bien calé debout sur une des des marches du fond la fosse - on se croirait presque sur scène ! -, on ne peut qu'apprécier la suite, qui se propose de présenter le nouveau single du groupe, le tubesque et funky Everything Now (seul nouveau morceau avec Creature Comfort, dévoilé vers la fin du show), interprété par un Win Butler impérial à la basse et au chant, très proche du divin Neil Young. Le leader d'Arcade Fire se présente avec un blouson siglé noir au nom du nouvel album et avec un chapeau de la même teinte qui le fait ressembler à un très sérieux mormon, mais sa musique est un appel à la danse et au rapprochement des corps... La suite, truffée de tubes groovy et/ou percutants en est une belle preuve...



La set list, servie avec un gros son de basse souvent jouée aux claviers sur les titres les plus puissants, est une sorte de best of de tous les albums, qui ne souffre que d'un (très léger...) ventre mou en milieu de set avec les très intimistes Neon Bible et Suburban War. A part ce minuscule passage, c'est l'artillerie lourde qui est de sortie avec la machine de guerre qu'est désormais Arcade Fire sur scène, l'un des seuls combos de rock de stade arrivant à nous faire venir à ses concerts. Et ce dans le but secret d'avoir la chair de poule sur des hits intemporels bâtis pour communier avec une foule toute entière, comme No Cars Go, Ready To Start, Neighborhood #3 (Power Out), Rebellion (Lies) ou encore In The Backseat, génial rappel assuré au micro par l'elfique Régine Chassagne et sa voix cristalline. La co leader d'Arcade Fire est d'ailleurs à saluer pour ses interventions aussi bien bouleversantes - Haiti + le titre final cité à l'instant - que sexy, comme sur le très Blondie Sprawl II (Mountains Beyond Mountains) ! Le " reste du groupe " (jusqu'à 10 musiciens ensemble sur les planches !) mérite également une citation, chacun œuvrant à la création d'un mur du son émotionnel à base de chœurs, violon, guitares, claviers, batterie et percussions, tout le monde s'échangeant fréquemment les instruments dans cette bienheureuse fanfare... Ce soir, Les Nuits de Fourvière ont donc eu droit à 1h45 et des poussières (d'étoiles) de bonheur partagé...



Crédit photos : © LoLL Willems www.facebook.com/lollwillemsphotographer




Les Nuits de Fourvière : les dernières chroniques concerts

Arctic Monkeys (Les Nuits de Fourvière 2018) en concert

Arctic Monkeys (Les Nuits de Fourvière 2018) par Pierre Andrieu
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 04/12/2020
"Le plus grand groupe de rock du monde..." Affichant toujours une classe américaine leur permettant d'évoluer bien au-dessus des autres, les Arctic Monkeys ont une fois de... La suite

Midnight Oil (Nuits de Fourvière 2019) en concert

Midnight Oil (Nuits de Fourvière 2019) par Jacques 2 Chabannes
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 09/07/2019
(Devoir) De Mémoire... Courte ! Short Memory (Avoir la Mémoire Courte)... Une douce habitude ? "Midnight Oil ? Vous allez voir Midnight Oil ? Ils existent toujours ? Ils ont... La suite

The G / Première Partie de Midnight Oil en concert

The G / Première Partie de Midnight Oil par Jacques 2 Chabannes
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 09/07/2019
Corsica Glamzione ! (ça ne veut rien dire, je sais, mais ça me plaît !) Comme il est de coutume, le rite des "premières parties", s'il ne fait pas toujours des heureux parmi... La suite

Interpol + Idles (Nuits de Fourvière 2019) en concert

Interpol + Idles (Nuits de Fourvière 2019) par Cathy et Jeff Ville
Théâtre Antique de Fourvière - Lyon, le 01/07/2019
Idles Ils n'ont pas le même look, les visages juvéniles imberbes ont été supplantés par des visages d'hommes murs garnis de barbes bien taillées, les coupes en pétard voir à... La suite

Arcade Fire : les dernières chroniques concerts

Arcade Fire + Preservation Hall Jazz Band (Infinite Content Tour 2018) en concert

Arcade Fire + Preservation Hall Jazz Band (Infinite Content Tour 2018) par Fred Boyer
Palau Sant Jordi - Barcelone, le 21/04/2018
"Est-ce que ce monde est sérieux?" (un troubadour toulousain de la fin du XXeme siècle) Été 2017, après une absence de quatre ans, le groupe américano-canadien Arcade Fire... La suite

Arcade Fire, Temples, Pixies, Julien Doré, Len Sanders, Le fils du facteur, l'Orchestre Tout puissant Marcel Duchamp XXL (Paléo festival 2017) en concert

Arcade Fire, Temples, Pixies, Julien Doré, Len Sanders, Le fils du facteur, l'Orchestre Tout puissant Marcel Duchamp XXL (Paléo festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo festival, Nyon, le 19/07/2017
Len Sanders Pour le deuxième jour du Festival Paléo 2017, je démarre les concerts par Len Sanders qui est une jeune suisse. On peut définir sa musique comme de l'électro-pop... La suite

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire en concert

(mes) Eurockéennes 2017, 2/2 : Groupe Doueh & Cheveu, Royal Blood, Bachar Mar-Khalifé, Solange, Phoenix, Savages, Arcade Fire par Philippe
Presqu'île du Malsaucy, Evette Salbert, le 09/07/2017
Le samedi, c'était par ici ! Pour commencer sous des nuages antipathiques, après les anecdotiques Rocky et leur belle chanteuse, on est assez content de pouvoir retourner voir... La suite

Rock Werchter 2017 - Jour 1 - Prophets of Rage - Beth Ditto - Arcade Fire - Kings Of Leon en concert

Rock Werchter 2017 - Jour 1 - Prophets of Rage - Beth Ditto - Arcade Fire - Kings Of Leon par Cabask
Rock Werchter, le 29/06/2017
4ème session de Rock Werchter, énorme festival de rock belge (flamand), après 2007, 2009 et 2010. Après une longue pause, j'ai décidé d'y retourner avec des amis déjà... La suite

Barbagallo : les dernières chroniques concerts

Timber Timbre + Cameron Avery + Barbagallo (Printemps de Bourges 2017)  en concert

Timber Timbre + Cameron Avery + Barbagallo (Printemps de Bourges 2017) par Pierre Andrieu
Auditorium, Bourges, le 20/04/2017
Super affiche en ce jeudi après midi printanier au Printemps de Bourges, justement, avec Barbagallo, Cameron Avery et Timber Timbre... Barbagallo Même s'il est très... La suite

Barbagallo + Matt Low en concert

Barbagallo + Matt Low par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 12/04/2017
C'est le printemps et les découvertes fleurissent à La Coopé (oui, j'ai l'âme poéte aujourd'hui, je sais, je sais... ) en ce beau mercredi 12 avril ... Même si l'on est déjà arrivé... La suite

Tame Impala (Festival Rock en Seine 2015) en concert

Tame Impala (Festival Rock en Seine 2015) par Pierre Andrieu
Domaine national de Saint-Cloud, le 30/08/2015
Tame Impala En début de soirée, sous un soleil radieux (et pile au même moment que Mark Lanegan, misère !), Tame Impala produit une onde sensuelle de good vibrations et... La suite

Théâtre Antique de Fourvière, Lyon : les dernières chroniques concerts

Interpol + Idles (Nuits de Fourvière 2019) en concert

Interpol + Idles (Nuits de Fourvière 2019) par Cathy et Jeff Ville
Théâtre Antique de Fourvière - Lyon, le 01/07/2019
Idles Ils n'ont pas le même look, les visages juvéniles imberbes ont été supplantés par des visages d'hommes murs garnis de barbes bien taillées, les coupes en pétard voir à... La suite

The Good The Bad & The Queen (Nuits de Fourvière 2019) en concert

The Good The Bad & The Queen (Nuits de Fourvière 2019) par Daddrock
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 15/07/2018
Le marqueur rock de Fourvière 2019 est sans aucun doute The Good The Bad & The Queen. Loin, très loin devant Interpol proposant quelques jours plutôt un récital à la Pixies. Sans... La suite

The G / Première Partie de Midnight Oil en concert

The G / Première Partie de Midnight Oil par Jacques 2 Chabannes
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 09/07/2019
Corsica Glamzione ! (ça ne veut rien dire, je sais, mais ça me plaît !) Comme il est de coutume, le rite des "premières parties", s'il ne fait pas toujours des heureux parmi... La suite

New Order + Mermonte (Nuits de Fourvière 2019) en concert

New Order + Mermonte (Nuits de Fourvière 2019) par Ylxao
Théâtre antique de Fourvière - Lyon, le 28/06/2019
Toute la journée, tentant vainement de travailler sereinement, je lutte intérieurement contre la grande menace qui sourde : l'impatience. Lyon : L'été est là. Les Nuits de... La suite