Accueil Chronique de concert Arctic Monkeys + Interpol (Festival de Nîmes 2014)
Mercredi 27 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Arctic Monkeys + Interpol (Festival de Nîmes 2014)

Arctic Monkeys + Interpol (Festival de Nîmes 2014) en concert

Arènes de Nimes 8 Juillet 2014

Critique écrite le par

Dans le cadre magique des arènes romaines de Nîmes, Alex Turner et ses justement acclamés Arctic Monkeys n'ont eu aucun mal à triompher tel de classieux empereurs du rock 'n roll en ce 8 juillet 2014, juste après la performance assez décevante des revenants peu affûtés d'Interpol... Compte rendu d'une belle soirée au Festival de Nîmes :


Interpol



Même s'il y a un peu de vent ce soir, qu'il fait presque frais et qu'on observe quelques nuages dans le ciel, le show proposé dès 20 heures, en plein jour donc, par les très sombres Interpol ne bénéficie pas d'un cadre idéal pour pouvoir être aussi efficace que prévu. Visiblement, le post punk aux humeurs gothiques et dramatiques supporte mal la lumière du jour, surtout si cela est couplé avec un son pas exactement bon... Malgré cela, les tubes torturés et sensibles du combo emmené par Paul Banks (PDA, Slow Hands, Obstacle 1 etc) font de l'effet, rappelant à quel point on a aimé le son des premiers albums des New Yorkais adeptes du " noir, c'est noir ". Une couleur qui semble également à l'honneur sur le peu de titres inédits - assez poussifs - joués lors de cette ouverture de show un peu anecdotique. On attendra la sortie en septembre 2014 d'El Pintor, le nouvel opus, pour savoir si Banks & Co ont encore un avenir radieux devant eux, ou pas.



Arctic Monkeys

Si l'on peut s'interroger sur le futur d'Interpol, les Arctic Monkeys, quant à eux, n'ont jamais semblé aussi en forme, heureux qu'ils sont de jouer les nouvelles œuvres extraites du très bon album AM et les tubes chromés accumulés au cours d'un déjà longue carrière... Sans doute briefé par son pote Josh Homme, le sexy leader des Queens Of The Stone Age, le gominé et habillé en cuir Alex Turner semble désormais parfaitement à l'aise sur scène, où ses déhanchés de rock star faisant le show, ses petits mots sympa (" Bonsoir, ça va ? " in french... ), et surtout, sa magistrale voix de crooner à la Elvis / rocker made in Sheffield font monter la température des arènes. Dès le premier titre, Do I wanna Know, ça pète grave ! Et ensuite, c'est un enchaînement d'excellents titres délivrant un véritable kaléidoscope d'ambiances contrastées : Arabella propose une version 2014 et pop de Black Sabbath, Don't Sit Down 'Cause I've Moved Your Chair tutoie les sommets du rock stoner, No. 1 Party Anthem est à ranger dans la catégorie " slow humide bien écrit ",  I Bet You Look Good on the Dancefloor est plus que jamais un hit punk aux riffs tranchants, Why'd You Only Call Me When You're High? démontre une belle ouverture d'esprit vers des rythmes Hip Hop/R&B, Fluorescent Adolescent, quant à lui, rappelant le savoir faire du combo en matière de pop rock british, etc etc.



Clairement, le gars Turner ne fanfaronnait pas quand il déclarait récemment que donner des shows énormes était devenu une seconde nature... Boosté par un groupe au taquet (batterie imparable, basse solide, deuxième guitare jamais prise en défaut... ), Alex T. peut se concentrer sur son chant et son jeu de gratte, voire même délaisser brièvement sa six cordes et danser pour mieux faire hurler les groupies. Les arènes de Nîmes rugissent de plaisir, propulsées au septième ciel qu'elles sont par un son impeccable, un light show puissant (avec le logo de de la pochette du dernier disque en énormes néons multicolores... ) et une set list percutante à souhait. Entre autres cris de soutien, de joie et d'appel au sexe, bras levés et danses hot, les téléphones portables en mode lampe se chargent même de recréer une nuit étoilée sur certains titres... Bref, à la fin du dernier titre, le démoniaque R U Mine, Alex Turner peut s'en aller célébrer sa victoire après avoir salué guitare à la main tel un Jules César rock. Veni Vidi Vici !



Set List :

Do I Wanna Know? 
Snap Out of It 
Arabella 
Brianstorm 
Don't Sit Down 'Cause I've Moved Your Chair 
Dancing Shoes 
Crying Lightning 
Knee Socks 
My Propeller 
I Bet You Look Good on the Dancefloor 
Library Pictures 
Fireside 
No. 1 Party Anthem 
She's Thunderstorms 
Why'd You Only Call Me When You're High? 
Fluorescent Adolescent 
505 

Rappel :

One for the Road 
I Wanna Be Yours 
R U Mine?


Festival de Nîmes : les dernières chroniques concerts

Mark Knopfler (Festival de Nîmes 2019) en concert

Mark Knopfler (Festival de Nîmes 2019) par Billduvaucluse
Festival de Nîmes, le 15/07/2019
Un très bon concert de deux heures. Peu de titres de Dire Straits, mais joués à la perfection. Sinon, le reste de la setlist était constituée par des morceaux de ses albums solos... La suite

 Status Quo + ZZTOP (Festival de Nîmes 2019) en concert

Status Quo + ZZTOP (Festival de Nîmes 2019) par G Borgogno
Arènes de Nîmes, le 04/07/2019
Status Quo / ZZTOP. Je m'étais RE-mis à écouter ZZTOP ces temps-ci.. Et leurs opus jusqu'à "Eliminator" sont, sommes toutes, des plus corrects. Mieux, ce sont de juteux... La suite

Shaka Ponk + Vitalic + Greg Delon (Festival de Nîmes) en concert

Shaka Ponk + Vitalic + Greg Delon (Festival de Nîmes) par Aulie
Arènes de Nîmes , le 22/07/2018
Dimanche 22 juillet 2018, direction le festival des arènes de Nîmes pour la soirée de clôture du festival avec, en tête d'affiche le groupe Shaka Ponk et Vitalic, et en première... La suite

Sting et Shaggy + James Walsh (Festival de Nîmes 2018) en concert

Sting et Shaggy + James Walsh (Festival de Nîmes 2018) par Kris Tian
Arènes de Nimes, le 17/07/2018
Sting et Shaggy sur la même scène avec un album en commun ? Improbable ? Ben en fait non et tant mieux car les styles se marient bien et annoncent une très bonne soirée. Je... La suite

Arctic Monkeys : les dernières chroniques concerts

Arctic Monkeys (Les Nuits de Fourvière 2018) en concert

Arctic Monkeys (Les Nuits de Fourvière 2018) par Pierre Andrieu
Théâtre antique de Fourvière, Lyon, le 04/12/2020
"Le plus grand groupe de rock du monde..." Affichant toujours une classe américaine leur permettant d'évoluer bien au-dessus des autres, les Arctic Monkeys ont une fois de... La suite

Arctic Monkeys (Le Printemps de Bourges 2006) en concert

Arctic Monkeys (Le Printemps de Bourges 2006) par Pierre Andrieu
Le Phénix, Bourges, le 28/11/2020
Au cours de leur percutant concert sous l'immense chapiteau du Phénix à l'occasion du Printemps de Bourges 2006, les quatre adolescents du groupe Arctic Monkeys prouvent que,... La suite

Miles Kane en concert

Miles Kane par Lb Photographie
La Cigale - Paris, le 04/10/2018
Miles Kane a des choses à prouver. Et c'est à La Cigale qu'il a choisi de le faire, prêt à défendre un troisième album déroutant, éloigné de la trajectoire jusqu'ici prise dans la... La suite

The Last Shadow Puppets + Youth Disorder (Festival Europavox 2016) en concert

The Last Shadow Puppets + Youth Disorder (Festival Europavox 2016) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 02/06/2016
Grand concert des Last Shadow Puppets d'Alex Turner (Arctic Monkeys) et Miles Kane (ex The Rascals) à l'occasion du festival Europavox dans une grande salle de la Coopé... La suite

Interpol : les dernières chroniques concerts

Interpol (Le Printemps de Bourges 2005) en concert

Interpol (Le Printemps de Bourges 2005) par Pierre Andrieu
Palais d'Auron, Bourges, le 27/11/2020
Juste après l'énorme show de Bloc Party, la tête d'affiche du jour au Palais d'Auron pour le Printemps de Bourges 2005, Interpol, n'a eu aucune peine à plonger le public dans... La suite

Slash feat. Myles Kennedy and the Conspirators - Interpol - NTM (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

Slash feat. Myles Kennedy and the Conspirators - Interpol - NTM (Eurockéennes de Belfort 2019) par Lebonair
Presqu'ïle du Malsaucy - Belfort, le 04/07/2019
La 31ème édition des Eurockéennes de Belfort s'est achevée dans la nuit du dimanche au lundi à 1 heure 30 du matin. Après 4 jours de musique qui ont reflété notre époque au... La suite

Interpol + Idles (Nuits de Fourvière 2019) en concert

Interpol + Idles (Nuits de Fourvière 2019) par Cathy et Jeff Ville
Théâtre Antique de Fourvière - Lyon, le 01/07/2019
Idles Ils n'ont pas le même look, les visages juvéniles imberbes ont été supplantés par des visages d'hommes murs garnis de barbes bien taillées, les coupes en pétard voir à... La suite

Interpol en concert

Interpol par lol
Salle Pleyel, Paris, le 29/11/2018
En 2004, Interpol sortait "Antics", qui est indiscutablement l'un des 10, voire même 5, meilleurs albums de rock sorti pendant la première décennie du millénaire dans lequel nous... La suite

Arènes de Nimes : les dernières chroniques concerts

 Status Quo + ZZTOP (Festival de Nîmes 2019) en concert

Status Quo + ZZTOP (Festival de Nîmes 2019) par G Borgogno
Arènes de Nîmes, le 04/07/2019
Status Quo / ZZTOP. Je m'étais RE-mis à écouter ZZTOP ces temps-ci.. Et leurs opus jusqu'à "Eliminator" sont, sommes toutes, des plus corrects. Mieux, ce sont de juteux... La suite

Mark Knopfler (Festival de Nîmes 2019) en concert

Mark Knopfler (Festival de Nîmes 2019) par Billduvaucluse
Festival de Nîmes, le 15/07/2019
Un très bon concert de deux heures. Peu de titres de Dire Straits, mais joués à la perfection. Sinon, le reste de la setlist était constituée par des morceaux de ses albums solos... La suite

Slash featuring Myles Kennedy and the Conspirators + Rival Sons en concert

Slash featuring Myles Kennedy and the Conspirators + Rival Sons par exxo7
Les Arènes de Nîmes, le 03/07/2019
C'est toujours un bonheur immense que de se retrouver dans les arènes de Nîmes... Ce lieu aura toujours quelque chose qui me fascine. Ce soir c'est pour voir et écouter Slash... La suite

Elton John (Farewell Yellow Brick Road Tour) en concert

Elton John (Farewell Yellow Brick Road Tour) par Fred Boyer
Arènes de Nimes, le 23/06/2019
J'ai des questionnements sur le temps qui passe auxquels j'ai du mal à trouver des réponses. Par exemple, je me demandais l'autre jour à quel moment il est devenu acceptable de... La suite