Accueil Chronique de concert Björn Berge / Hazy Malaze
Jeudi 9 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Björn Berge / Hazy Malaze

Studio 106 - Maison de la Radio : Paris 02 février 2005

Critique écrite le par

Nous rentrons donc vers 20h Manu, Xavier et moi même dans le studio 106 de la maison de la radio déjà bien rempli. Nous nous installons après avoir déplacé des gens arrangeants et une petite attente commence : l'émission débute en direct à 20h30. 20h25 : un type prend le micro, c'est le chauffeur de salle. pas facile de décrire sa prestation par écrit, mais bon "ce soir sur FIP, c'est soirée Rock/Blues ! Ouais ! Youpi ! Ca va déménager ! Et faites attention à vos oreilles parce qu'on a réglé le volume assez fort ce soir !" bref, il était drôle... Fi-Fi-Fip ! Hourra !
Bref, 20h30, l'émission commence, présentée par une nana et un mec, le soit disant spécialiste du blues de chez FIP... Introduction à la soirée qui nous attend avec une rapide présentation des artistes, la porte du fond s'ouvre et un colosse passant tout juste dans l'encadrure pointe son faciès pas rassurant : Bjorn Berge entre en scène ! Le gaillard est une armoire à glace ! Ses bras tatoués à outrance sont de la taille de mes cuisses, cheveux ras, anneaux aux oreilles et bouc de circonstance. Une véritable allure de videur/docker ! Il prend place, s'empare d'une 12 cordes électro acoustique,et la démonstration peut commencer ! Impressionnant ! Ce gars tout seul gère la basse, la guitare les percus et le chant ! St Slide : on comprends pourquoi ! Son slide justement ne quittera jamais son auriculaire si ce n'est sur le dernier morceau où il nous gratifiera d'un solo "tout slide", guitare posée sur ses genoux à la Ben Harper... bref, Son set de près de 40mn (un mini set comme il a dit !) est excellent ! Il est ovationné à la fin de chaque morceau et si l'ambiance a du mal à monter de par la configuration studio assis, le public est conquis par le maestro, ce géant venu du froid, à la voix rocailleuse et grave qui, comme l'a souligné Xavier, n'est pas sans rappeler celle de James Hetfield... En plus de ça, le gars à de l'humour et fait son possible pour créer un dialogue avec le public ! Je ne serai bien sûr pas capable de vous sortir sa setlist, mais en
gros, il a commencé par 2 titres de ses anciens albums pour se chauffer,puis nous a pondu (en vrac) :Black Jesus, Train, Every morning, Thursday,The 13 questions Method (un ancien titre à priori), Give it away (oui oui,une cover des RHCP !) en final de set, et enfin le fameux Ace of Spades(cover de Motorhead) pour le rappel !!! il va sans dire qu'il a joué quelques autres titres dont je ne connais pas le nom...

Ovation !

Le géant rejoint l'équipe FIP pour une interview alors que la porte du fond s'ouvre de nouveau pour laisser rentrer un petit gringalet tout sec et un peu maniéré : Neal Casal... l'interview est loin d'être exceptionnelle, tout juste intéressante et l'on se dit que le spécialiste du Blues l'est autant que nous vu la banalité des questions posées... A retenir pour définir sa musique, Bjorn Berge tente de concilier ses 2 passions : le blues et le heavy metal, sur une guitare acoustique. C'est bien résumé !
L'interview s'oriente sur Casal et son band : Hazy Malaze. Discrètement ses 2 comparses intègrent à leur tour le studio et se mettent en place, rejoints quelques minutes plus tard par le sieur Casal.

C'est parti pour un deuxième set, électrique cet fois, et brillant mené pendant 50mn par ce power trio venu des US nous livrer leur Soul-Rock Funky teinté seventies et incroyablement groovy. La voix cassé par mes hurlements pour Berge, je me contente de mes mains pour leur faire passer le message que ce qu'ils jouent, ça me plait bien ! La sauce prend rapidement ! Neal grattant nonchalamment sa SG en phase totale avec les riffs groovy du bassiste et le martèlement du batteur, un peu lourdaud mais simple et efficace. On se croit par moment dans un vieux film style Shaft (merci Ben), au volant d'une caisse style "General Lee", blouson de cuir étriqué, patte d'eph et santiags au pieds ! C'est bon ce qu'ils font ! En live en tout cas,
car l'écoute de l'album à la fnac le midi même ne m'avait pas autant
transporté. Le set se termine, premier rappel : 1 titre, ils repartent, les FIP reprennent le micro pour conclure l'émission mais les hazy malaze redébarquent sourire aux lèvres pour nous refaire un titre : need Somebody, le reaggae de leur dernier album Blackout love... Ca passe tout seul... Superbe final pour cette soirée Rock/Blues offerte par FIP !

Les RDV sont donnés :
Bjorn Berge le 21 mars au Nouveau Casino (j'y serai)
Hazy Malaze le 7 février à la Boule Noire (j'y serai aussi)

 Critique écrite le 04 février 2005 par Lio


Bjorn Berge : les dernières chroniques concerts

Bjorn Berge en concert

Bjorn Berge par jorma
Le Cargo, Arles, le 06/03/2015
De retour dans le Sud après plusieurs années d'absence, le serial picker de cordes Norvégien Bjorn Berge pose ses guitares acoustiques et sa grosse voix au Cargo d'Arles pour la... La suite

Bjorn Berge + Pep's en concert

Bjorn Berge + Pep's par jorma
Espace Julien - Marseille, le 21/11/2009
J'annonce la couleur : j'ai un problème existentiel. Je sais pas comment noter, avec le système d'étoiles habituel, les shows auxquels j'ai assisté. En effet, étrange soirée... La suite

Hazy Malaze : les dernières chroniques concerts

Hazy Malaze par big smelly toe
Poste à Galene - Marseille, le 09/02/2005
Et oui ce soir nous venait tout droit des Etats-Unis un trio guitare-basse-batterie excellent, Hazy Malaze, side project de Neil Casal, plus connu pour sa carrière solo proche du folk. Ce groupe nous joue un rock bien 70's teinté de Blues (beaucoup), de soul, de funk et même de reggae sur une chanson qui nous a réussi à se faire dandiner la salle... La suite

Studio 106 - Maison de la Radio : Paris : les dernières chroniques concerts

Jack White - concert exclusif France Inter en concert

Jack White - concert exclusif France Inter par Samuel C
Studio 104 (Radio France) - Paris, le 29/03/2018
"Il y a 15 ans était écrit le dernier grand hymne rock" rappelle avec passion Michka Assayas, en introduction du concert de Jack White, tandis que quatre roadies au look... La suite

Queens Of The Stone Age (live unplugged dans l'émission Very Good Trip de France Inter) en concert

Queens Of The Stone Age (live unplugged dans l'émission Very Good Trip de France Inter) par Pierre Andrieu
Studio 105, Maison de la Radio, le 28/08/2017
Grand moment et beau cadeau que ce concert semi acoustique des Queens Of The Stone Age donné le lundi 28 août au studio 105 de la Maison de la radio dans le cadre de l'émission... La suite

Sharko + Nouvelle Vague par Pierre Andrieu
Maison de la radio, Paris, le 26/11/2004
Concert privé du Mouv' : Mor - tel ! Pour notre première dans le studio de la maison de la radio abritant habituellement les mythiques Black Sessions de Bernard Lenoir, nous avons été gâtés : Nouvelle Vague et Sharko se sont succédés sur la scène... Malheureusement, avant le concert, entre les groupes et après la fin des enregistrements, la... La suite

Sum 41 & Superbus & AqME par samuel charon
Maison de la Radio, Paris, le 10/01/2003
Le 16ème arrondissement de Paris accueillait le premier événement à vocation thérapeutique de l'année 2003 : Sum 41 en séance privée dans l'antre de Jean-Marie Cavada. Chacun des 200 patients s'était vu prescrire une ordonnance par son spécialiste en musique amplifiées (le Mouv' ou Rock Sound), préconisant 150 minutes de mur du son,... La suite