Accueil Chronique de concert Bjorn Berge + Pep's
Mercredi 20 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bjorn Berge + Pep's

Bjorn Berge + Pep's en concert

Espace Julien - Marseille 21 Novembre 2009

Critique écrite le par

J'annonce la couleur : j'ai un problème existentiel.
Je sais pas comment noter, avec le système d'étoiles habituel, les shows auxquels j'ai assisté.

En effet, étrange soirée que celle proposée ce samedi 21 novembre à l'Espace Julien. Oh, comme ça au premier abord, on pouvait ne pas s'en rendre compte, c'est sur. Pep's et Bjorn Berge sur la même affiche. Jusque là, pourquoi pas...Pep's, qui propose une pop gentillette, a eu un petit buzz, il peut bien assurer la première partie du guitariste Rocker Norvégien, ça serait pas une surprise, on a déjà vu pire...mais, euh, comment ça c'est l'inverse ??? Bjorn Berge qui vient de faire 4 dates sur Paris, qui vient de blinder la salle Lyonnaise de la veille, qui assure en tête d'affiche sur toute la tournée, ici, à Marseille, il est en support de Pep's ???

Première angoisse.
Mais connue d'avance, c'est vrai.

Deuxième angoisse, qui s'est d'ailleurs rapidement transformée en un brin de colère, l'horaire de début des réjouissances. Surprise. Horaire annoncé sur les flyers et sur le site de l'Espace: 20h30. Horaire réel du début du concert de Bjorn Berge : 20h00. Très mauvaise blague. Et pourtant j'ai vérifié. Pas du genre à arriver en retard à un concert, je vous le dis. Même le bar de la salle n'était pas prêt et a semble-t-il été surpris par la précocité des événements.

Je ne connais pas les raisons de ce décalage, tout ce que je sais, c'est que j'ai raté les trois quart du concert de Bjorn Berge et que ça m'a légèrement contrarié pour le reste de la soirée.

Je n'ai donc pu profiter pleinement que des deux derniers morceaux du set, à savoir la reprise du John Butler Trio Zebra et en rappel le Ace of Spade de Motorhead, totalement déchaîné, allongé, déformé, débridé, halluciné. Pour ceux qui ne connaîtrait pas Bjorn Berge, il faut préciser que ce Norvégien au look pub-rock anglais et aux tatouages dépassant du costard, est tout seul avec ses guitares, 6 ou 12 cordes, son slide et sa voix rocailleuse. Ce fan de Leo Kottke, de Blues du Delta et de Hard Rock joue avec une dextérité et une intensité rare et sa présence en support de Pep's me semblait totalement incongrue, je dois l'avouer. Néanmoins, il est toujours intéressant de proposer des styles différents, pour l'ouverture d'esprit s'entend. Mais au delà de l'accueil qui lui fut réservé, plutôt chaleureux au demeurant, ce genre de soirée peut-elle réellement lui faire gagner des fans et lui faire un nom dans le coin pour être en mesure de revenir en tête d'affiche ? j'en doute un peu. Combien des personnes présentes ce soir vont se souvenir de lui ? Certes, quelques énergumènes s'étaient déplacés pour lui et ont, à la fin de son show, rapidement pris la tangente pour éviter de perdre le bénéfice de la soirée en écoutant la suite. Nous étions au moins six autour du "stand" de merchandising (bon, "stand" est un bien grand mot, je reconnais, pour une table avec un CD dessus...) à discuter de Bjorn Berge. Mais après ? Je me suis quand même demandé comment le public assez familial de ce soir pouvait avoir vécu l'intervention de Bjorn Berge. L'intensité proposée me semblait vraiment décalée avec ce qui allait suivre.
Berge, c'est du Rock. Du dur. Sans électricité. Mais avec la mentalité.

C'est donc plein de regrets que je voyais le set se terminer, ayant raté, à priori au moins Crazy Times, Firework et Drifting Blues.

Je décidais donc de noyer mon chagrin dans l'alcool en me rendant au bar. Et là, incroyable...J'étais seul avec mon pote. On était trois avec le Barman. Et c'est vrai que l'affluence m'avait paru bien maigre à mon arrivée, pour cette soirée. Bien qu'assez peu au fait des productions Pop Françaises, je pensais tout de même qu'avec le clip de Liberta qui tourne en boucle sur les écrans plats, une foule un peu plus conséquente serait venue garnir la salle de l'Espace Julien. Mais la faible affluence n'était pas seule responsable de ce désert au comptoir. Le jeune age des spectateurs était également en jeu. Les bouteilles d'eau et le coca était de rigueur ce soir.
Pep's, pas bon pour le business ? Hmm...
Pourtant, en début d'année, cette même salle était pleine à craquer pour lui. Mais il semblerait que, sans réelle nouveauté de sa part, son public ne se soit quelque peu essoufflé.

Alors que peut on dire de ce concert ?
Eh bien, premièrement, que Pep's ne se ménage pas sur scène, bien qu'il manque, à mon sens, cruellement de présence. Il participe musicalement, ne se contentant pas de chanter ou de plaquer ses accords de guitare, mais au contraire, lançant des solos, donnant la réplique à son guitariste et proposant une Pop aux relents tantôt légèrement Funk, tantôt légèrement Rock. Parfois, au détour d'une chanson, un air lointain de Lavilliers plane. Mais lointain, hein...
Deuxièmement, que le public, bien que clairsemé, m'a semblé réagir assez positivement au show, sans que ça soit l'hystérie s'entend. Mais des réactions permettant de supposer qu'il passait une agréable soirée, du type applaudissements, cris, et même remuage de fessier en rythme pour certain(es)...

Difficile pour ma part d'y adhérer, la musique de Pep's se révélant beaucoup trop gentillette à mon goût.

Mon problème existentiel initial, passionnant au demeurant, se traduisant par mon incapacité à noter d'une même mesure, un concert auquel je n'ai quasiment pas assisté et un autre dont la musique me parle peu, ne s'est pas résolu par magie. Mais au regard des éléments apportés, j'opterais pour 5 petites étoiles pour Bjorn Berge, en toute impartialité bien sur, et 2 et demi pour Pep's.

Les égouts et les couleurs...

Au fait, j'en profite pour faire un peu de pub à radio Zinzine dont un animateur était présent hier soir pour une interview de Bjorn Berge dans le cadre de son émission "Le Regard des Z'oreilles"...cette petite radio libre à semble-t-il bien du mal à émettre sur les ondes saturées Marseillaises, mais diffuse tout de même d'Aix à Briançon, en passant par Forcalquier, Gap où Sisteron...et une radio qui diffuse du Bjorn Berge ne peut pas être foncièrement mauvaise...

Bjorn Berge : les dernières chroniques concerts

Bjorn Berge en concert

Bjorn Berge par jorma
Le Cargo, Arles, le 06/03/2015
De retour dans le Sud après plusieurs années d'absence, le serial picker de cordes Norvégien Bjorn Berge pose ses guitares acoustiques et sa grosse voix au Cargo d'Arles pour la... La suite

Björn Berge / Hazy Malaze par Lio
Studio 106 - Maison de la Radio : Paris, le 02/02/2005
Nous rentrons donc vers 20h Manu, Xavier et moi même dans le studio 106 de la maison de la radio déjà bien rempli. Nous nous installons après avoir déplacé des gens arrangeants et une petite attente commence : l'émission débute en direct à 20h30. 20h25 : un type prend le micro, c'est le chauffeur de salle. pas facile de décrire sa prestation par... La suite

Pep's : les dernières chroniques concerts

Fréro Delavega en concert

Fréro Delavega par Ununoctium
Passagers du Zinc - Avignon, le 24/10/2014
Le concert de ce vendredi 24 octobre aux Passagers du Zinc est annoncé complet depuis des semaines. Pas étonnant qu'à 21h30, quelques spectateurs se pressent encore devant les... La suite

Gérald de Palmas + Pep's en concert

Gérald de Palmas + Pep's par Ysabel
Pasino - Aix en Provence, le 20/04/2012
Le Pasino d'Aix est annoncé complet pour cette soirée Gérald De Palmas & Pep's, qui va assurer la première partie. La scène est déjà installée, rideau ouvert, avec une belle... La suite

Pep's en concert

Pep's par cecile38
Le Métal Café - Lyon, le 04/04/2011
Un beau petit cadeau en ce mois d'avril, des concerts privés de Pep's dans des bars dans quelques villes de France. Celui de Lyon s'est passé au " Métal Café" dans une salle... La suite

Pep's par Tif
Coopérative de Mai Clermont-ferrand, le 12/02/2009
L'ambiance, tout monde connait la définition de ce mot ! Sauf ce groupe apparemment. Un concert plat, sans émotions, on ne sort ni touché, ni déçu de ce genre de concert. On se dit juste que c'est un groupe qui n'est pas capable de créer une bulle, une atmosphère et de partager avec son public ! il est totalement inutile de se déplacer pour les... La suite

Espace Julien - Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite