Accueil Chronique de concert Blue Oyster Cult
Jeudi 9 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Blue Oyster Cult

Blue Oyster Cult en concert

L'Usine - Istres 14 septembre 2008

Critique écrite le par

Étrange tournée francaise que celle des Blue Oyster Cult, qui déjà passent rarement par chez nous. Mais enchaîner Magny Cours, Dunkerque, Istres et Monaco, on peut dire que c'est original !



Même sans vraiment connaître leur musique, on a forcément entendu un jour le nom mystérieux de ce combo qui cumule plus de trois décennies au compteur. Leur style est assez indéfinissable, ils ont eu plusieurs périodes au cours des ans, pas évident à appréhender, même dans le milieu métallique.
Mais je n'allais pas rater l'occase de les voir une fois, et de juger par myself ce que vaut encore le groupe de Bloom et Dharma.



Je passerai rapidement sur la première partie, Nawfel qui fut pour moi d'un ennui et d'une inutilité sans failles... Ok j'aime pas trop le trip instrumentaliste à la base, encore moins les plans alambiqués, changeants, plein de technique mais sans aucun feeling... J'ai donc été "servi" avec eux... Tant mieux si ça a plu un minimum aux quelques 800 pèlerins présents, mais c'était pas du tout ma choppine de binouse...



C'est à 22h passés (l'Usine a ce défaut de commencer bien tard ses lives...) que les B.O.C. investissent la scène dans une bonne ambiance générale, autant sur les planches que devant. Et pendant une grosse heure quarante cinq, ils vont me bluffer de par leur énergie musicale, leurs bons titres variés, et leur bagage technique que je ne soupçonnais pas.



Il faut dire que Dharma est un sacré gratteux, ok. Mais autour de lui et Bloom, ca jouait plutot bien ! Avec le fameux bassiste Rudy Sarzo d'une part, monstre de technique et de feeling mêlés, qui se fendra d'un petit medley rythmique incluant quelques hits des groupes mythiques avec lesquels il a joué (Ozzy, Whitesnake, Dio, Quiet riot...).



Impressionnant à voir malmener ses cordes, vraiment. D'autre part, le mec qui assurait tantot l'autre guitare lead, tantot des claviers, il a scotché son monde ! Il paye pas de mine, mais alors, ça taquine le goujon ! Il apporte une patate incroyable, et soutient parfaitement Dharma dans les duels de soli. Enfin le batteur ne s'en laisse pas compter, et se met sans problèmes au niveau de ses comparses.
En fait il n'y a que Bloom que j'ai trouvé limite, surtout pour la voix... Ça sonnait pas toujours juste, on sent qu'il s'arrache parfois. Mais rien de catastrophique non plus. Parfois il était aux claviers, parfois juste à la gratte rythmique. Je préfère et de loin le grain vocal de Dharma.



Pour ce qui est de la setlist, ma foi, je n'ai pas eu des brûlots évidents comme un "Cities on flames (with rock'n roll)" ou "Astronomy" mais par contre, à écouter Eric, fan ultime depuis le bahut, ils auront ravi les die-hard du groupe, en jouant des morceaux peu courants, d'un peu toutes les périodes. Et même sans connaître, on se laisse séduire par l'ensemble, tant pour les chansons typés 80s facilement reconnaissables, que par les vieilleries.


Et évidemment, leur classique "(Don't fear) the reaper" soulève une belle ovation, après un "Godzilla" rallongé déjà bien acclamé, de la part d'une audience plus garnie que ce à quoi je m'attendais, et surtout, conquise.



Il y a bien eu quelques soucis techniques, et parfois trop de blancs entre les titres, mais ce n'est qu'un infime détail dans cette excellente soirée qui nous aura permis, gens de tous âges, d'apprécier un des plus vieux groupes encore en activité. revenez quand vous voulez les B.O.C ;)




Setlist (merci Éric)

Summer of love
O.D.'D on life itself
Burnin' for you
The red and the black
Shooting shark
Unknown tongue
Perfect water
ME 262
Buck's boogie
I love the night
Black blade
Then came the last days of may
Godzilla

(Don't fear) the reaper
Hot rails to hell


GANDALF OF FORTUNE
Photos Emmy Etié pour liveinmarseille.com

> Réponse le 20 septembre 2008, par Eric Blue tattoos

Quel bonheur de revoir le cult pour la 5eme fois et sûrement la dernière... en France .Que dire du show, bon techniquement tout n'a pas été parfait, la batterie qui part en sucette, le son limite quelquefois, la guitare d'Eric out sur un morceau et surtout ils n'ont pas joué Astronomy.... A part ça démonstration de classe et de feeling,la patate et la repatate. Eric bloom en maître de cérémonie grande classe la voix un peu fatiguée peu être...mais on s'en balance il transpire le rock le BOC c'est lui et on l'aime pour ça. J'ai trouvé Buck Donald Roeser Dharma un tout petit peu en deçà, sa guitare un peu timide a mon goût mais on s'en balance c 'est notre gâté et le BOC c 'est lui aussi et on l'aime pour ça. J 'ai trouvé Allan Lanier en fait je ne l'ai pas trouvé il roulait des pelles a...  La suite | Réagir

> Réponse le 20 septembre 2008, par Erick

Excellent concert pour un groupe trop rare mais au combien délectable et vraiment très pro malgré des problèmes techniques.Aucun besoin d'artifices et de 'pipeau'pour nous fasciner,seulement du talent de l'expérience et de la musique,que........de la musique et de la BONNE!!!  Réagir

> Réponse le 18 mai 2009, par Jadis

C'était génial ! A moins d'avoir le temps et les moyens de les suivre tout au long de l'année pour leurs dizaines de concerts aux states et ailleurs... https://www.blueoystercult.com/Road-main.html infatigables ! A revoir à L'Olympia le 6 Septembre 2009 avec Uriah Heep.  Réagir


Blue Öyster Cult : les dernières chroniques concerts

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 3 : SLAYER, CORONER, EMPEROR, METAL CHURCH, BLUE OYSTER CULT, PENTAGRAM, BLACK STAR RIDERS, HIRAX par Holy Vier
Clisson, le 18/06/2017
HELLFEST JOUR 3 Troisième et dernier jour, et canicule attendue avec 33 degrés dans l'après-midi. Heureusement, quasiment rien à voir pour nous sur les mainstages... La suite

D.A.D. + Blue Öyster Cult + Motley Crüe + Slash + Ozzy Osbourne (Hellfest 2012) en concert

D.A.D. + Blue Öyster Cult + Motley Crüe + Slash + Ozzy Osbourne (Hellfest 2012) par Abigail Darktrisha
@ Hellfest 2012 Clisson, le 17/06/2012
En ce troisième et dernier jour du Hellfest Festival, la fatigue se fait ressentir et je déciderai de ne regarder de près que quelques groupes précis, à commencer par les... La suite

Blue Oyster Cult + Uriah Heep en concert

Blue Oyster Cult + Uriah Heep par Jorma
L'Olympia Paris, le 06/09/2009
Reprise de la saison des pèlerinages en ce doux mois de septembre, et c'est en direction de Paris et de l'Olympia que la procession me mène, pour un concert initialement prévu au... La suite

L'Usine - Istres : les dernières chroniques concerts

Kanjar'oc + De la Crau en concert

Kanjar'oc + De la Crau par Pirlouiiiit
Usine, Istres, le 23/11/2019
Une fois n'est pas coutume ... bien qu'il y ait plein de super concerts dans le quartier (comme tous les week-end et même soirs de la semaine) nous avons décidé de prendre une... La suite

SKÁLD en concert

SKÁLD par Fredb Art
L'Usine Istres, le 29/03/2019
Ce soir, vendredi 29 mars, je prends la direction de l'usine d'Istres, avec une belle programmation atypique : SKÁLD. Mais quézaco ? C'est un groupe français qui chante en vieux... La suite

Steve'n'Seagulls, Képa en concert

Steve'n'Seagulls, Képa par Fredb Art
L'Usine Istres, le 09/02/2018
On est samedi soir 09 février et c'est une soirée finlandaise qui m'attend avec la tête d'affiche : Steve'n'Seagulls. Dès mon arrivée à L'usine D'Istres, je comprends tout de suite... La suite

Ladies Ballbreaker + Toys en concert

Ladies Ballbreaker + Toys par lsl
L'Usine Istres, le 02/02/2019
Pour ceux qui ne connaissent pas encore Lady Ballbreaker, c'est un groupe qui reprend ACDC, mais pas un groupe lambda, non non non rien de quelconque ici, puisque c'est un groupe... La suite