Accueil Chronique de concert Les Correspondances : Têtes Raides
Jeudi 26 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Les Correspondances : Têtes Raides

Les Correspondances : Têtes Raides en concert

Théâtre Jean le Bleu - Manosque 26 septembre 2012

Critique écrite le par

Têtes Raides
"Je suis sale. Les poux me rongent.". Corps de mots. Nous y sommes. La première du nouveau spectacle des Têtes raides a lieu à Manosque. Grande salle du théâtre Jean le Bleu en plein cœur de la ville. Le festival Les Correspondances s'est entouré de beau monde cette année encore. Les ponts entre littérature et musique se font ici naturels. Les artistes qui s'y produisent vouent aux textes et aux musiques une attention particulière. Du ciselage. Des choix. En journée les rencontres littéraires dessinent une ligne à la fois exigeante et généreuse.



Dehors il pleut, des jeunes femmes cherchent des places, elles finiront par en trouver. L'âge du public est trahi par les chevelures grises qui dominent la salle. Les fidèles du groupe ne sont pas si nombreux. Chacun est confortablement assis, quelques enfants aussi. 21 heures passées. Les lumières s'éteignent. Les huit musiciens arrivent sur scène vêtus de noir. Christian Olivier s'installe silencieusement devant une table en bois, éclairé par un simple lustre. Les mots de Lautréamont surgissent : le mystérieux, le maudit, le suicidé prend corps devant nous. Le ton est donné.



Les Têtes raides occupent une place à part dans le paysage musical français. Plus de vingt ans qu'ils partagent leurs visions et celles d'artistes qu'ils croisent comme sur leur dernier album où vient se poser la voix rocailleuse de Jeanne Moreau. Mais c'est sur scène que le groupe s'impose. Les amateurs en savent quelque chose. L'An demain, sorti en 2011 fut suivi d'une tournée tonitruante qui vient à peine de se terminer. Corps de mots s'articule autour de textes d'auteurs illustres. Ainsi tout au long de la soirée Desnos, Vian, Genet, Artaud seront incarnés par le physique si particulier du chanteur ; l'impression d'un cadavre debout devant nous, un ouvrier, un prolo : le fantôme d'hommes engagés ressuscité dans un corps simple doté d'une voix grave, blanche par moment. Une théâtralité sans emphase qui permet aux textes de transpercer l'auditoire.



L'apothéose viendra de Notre besoin de consolation est impossible à rassasier déjà mis en musique sur Banco en 2007. Plus de dix-neuf minutes de volutes aux influences reggae accompagnent le texte puissant de Stig Dagerman. Christian Olivier se débat, envoûté par les mots qu'il prononce. Il brandit son livre, poing levé : les âmes révoltées y verront un geste fédérateur.



L'alternance avec des chansons de leur répertoire invite les néophytes et les habitués à se retrouver. Un Ginette attendu et salvateur libère les corps des spectateurs raidis par la tension et l'émotion. Christian Olivier pousse et repousse le lustre qui balance sa lumière sur un public conquis. La salle finira debout.



Malgré des textes forts et sombres, la poésie l'emporte. Les musiciens proposent un moment hors du temps que les Parisiens pourront découvrir du 6 au 15 décembre au théâtre des Bouffes du Nord.

"Il n'y a pas de poésie pour la poésie, il y a le sang, il y a le vent, il y a la terre, il y a la mer et je ricoche à l'infini, les corps de mots, les corps de cris" ...


Les Correspondances de Manosque : les dernières chroniques concerts

Dominique A. (Les Correspondances de Manosque) en concert

Dominique A. (Les Correspondances de Manosque) par Aureza
Café Provisoire - Manosque, le 28/09/2012
Dominique A entame sa deuxième soirée à Manosque. Les Correspondances s'y déroulent jusqu'au dimanche. Au bar, la revue Décalage squatte une table tandis que des photos d'auteurs... La suite

Florent Marchet & Arnaud Cathrine : Frère Animal par McYavell
Les Correspondances - Manosque, le 28/09/2008
J'ai volontairement laissé passer une semaine avant d'écrire cette chronique. Je voulais savoir s'il allait rester quelque chose de cette soirée, si ça allait me faire réfléchir pendant la semaine, si ma vision de la société allait en être bouleversée. Si tel était le cas, j'aurais eu l'impression de n'avoir pas perdu une heure ce dimanche soir.... La suite

Festival les Correspondances : Rodolphe Burger par McYavell
Café provisoire, MJC - Manosque , le 28/09/2008
Un nid pour quoi faire ? est le titre du concert littéraire de Rodolphe Burger dans le cadre des Correspondances à Manosque. Il rassure tout de suite ceux qui (comme moi je l'avoue) redoutaient qu'il nous lise du Claudel : "La différence entre un concert rock et un concert littéraire, c'est que dans un concert littéraire, on joue à 15h30". Ouf !... La suite

Les Têtes Raides : les dernières chroniques concerts

Têtes Raides en concert

Têtes Raides par Olive
Stereolux, Nantes, le 09/04/2014
Bonjour "les Terriens" !! Oui, grand Fan des Têtes Raides et depuis longtemps, je suis allé les voir et les écouter hier soir au Stéréolux de Nantes. Ben faut avouer que... La suite

Têtes Raides + Pense Bête ( Festival Avec Le Temps ) en concert

Têtes Raides + Pense Bête ( Festival Avec Le Temps ) par Ysabel
Espace Julien - Marseille, le 22/03/2014
Après un excellent début de soirée passé au Lollipop avec Frédéric Nevchehirlian, nous voilà repartis pour l'Espace Julien. Et qu'allons-nous y faire ? Tout simplement retrouver un... La suite

Têtes Raides + Pense Bête (festival Avec le Temps) en concert

Têtes Raides + Pense Bête (festival Avec le Temps) par pirlouiiiit
Espace Julien, Marseille, le 22/03/2014
A peine le showcase de Nevche au Lollipop Music Store terminé, je file à l'Espace Julien. Ce soir, je ne prends pas de risque... Hors de question de rater ne serait-ce qu'un... La suite

Les Têtes Raides : Corps de mots en concert

Les Têtes Raides : Corps de mots par Julyzz
Théâtre des Bouffes du Nord - Paris, le 05/12/2012
Depuis décembre je dois écrire, depuis que j'ai vu ce superbe spectacle dans l'antre magnifique du Théâtre des Bouffes du Nord. J'ai laissé traîner et je ne peux vous laisser... La suite

Théâtre Jean le Bleu - Manosque : les dernières chroniques concerts

Florent Marchet & Arnaud Cathrine : Frère Animal par McYavell
Les Correspondances - Manosque, le 28/09/2008
J'ai volontairement laissé passer une semaine avant d'écrire cette chronique. Je voulais savoir s'il allait rester quelque chose de cette soirée, si ça allait me faire réfléchir pendant la semaine, si ma vision de la société allait en être bouleversée. Si tel était le cas, j'aurais eu l'impression de n'avoir pas perdu une heure ce dimanche soir.... La suite