Accueil Chronique de concert Deep Purple/RavenEye
Lundi 21 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Deep Purple/RavenEye

Deep Purple/RavenEye en concert

Le Dôme à Marseille 2 novembre 2015

Critique écrite le par

Mon fils, après quelques titres de DP :"Mais c'est normal que le chanteur il disparaisse souvent ?!"
Moi même :"Oui oui, c'est pour lui reposer la voix, il est plus tout jeune"


Voilà en résumé pourquoi je ne comptais plus retourner voir les célèbres Deep Purple. Parce que Gillian, n'en peux plus vocalement, ce qui se traduit par exemple par un massacre de "Highway star" sur l'avant dernière tournée. Bon, à 71 ans, on peut pas non plus trop lui en vouloir, heing ! Ajoutez à cela que la setlist n'a guère bougé depuis 2006, que je ne suis pas du tout fan de leur dernier opus, et que leur show au Hellfest l'an dernier est certainement un des pires que j'ai pu voir...

Mais le fait qu'on m'ait refilé deux invitations (non parce que les prix étaient en plus abusifs pour le coup...), et que je voulais que mon fils les voient une fois dans sa vie avant qu'ils ne meurent, je me suis dit que j'aurai peut être droit à une bonne surprise, qui sait...

Et bien m'en a pris, car ce n'est pas une bonne surprise que j'ai eu, mais deux ! Oui oui, j'ai été conquis par le groupe de première partie, chose très rare chez moi, surtout sans connaitre ne serait ce que le nom du combo ! Les Rival Sons étaient prévus sur les affiches françaises, mais curieusement ce n'était pas eux sur scène à Marseille.

A la place, nous avons eu droit au trio britannique RavenEye... qui a explosé le Dôme avec son hard rock typé 70s tout en étant sacrément moderne ! Je ne saurai mieux le décrire en fait. Ca m'a beaucoup fait pensé aux Who pour l'attitude et la prestation scénique. Puissant, énergique, rageur, talentueux, et des compos mid tempo bien lourdes, comme des plages plus calmes qui précédent la tempête, à savoir des riffs plus rapidement saturés !

Ma foi, ils m'ont scotché les mecs ! C'était vraiment brillant, avec un bon gros son qui boostait les cinq mille personnes (à vue de nez) présentes. Ils ont reçu une belle ovation finale méritée. A suivre donc.

Déjà nous n'étions pas venus pour rien, ouf ! Mais les vétérans de anglais m'ont pris à contrepied, avec une bonne heure cinquante de leur hard rock classieux. Pourtant c'était la même setlist qu'en 2013 quasiment. Mais Gillian a su s'adapter, et je l'ai même trouvé en meilleure forme, physiquement et vocalement, un comble. Se permettant même un petit combat voix/guitare avec Morse sur la fin de "Strange kind of woman".

Je déplore le manque de vieux morceaux qui feraient plaisir, et le manque de prise de risques, bien sur, ainsi que ces chansons du dernier opus qui sont vraiment pas top, excepté "Vincent Price" que je trouve originalement sombre, pour leur répertoire. Et puis les soli pour chaque instrument... Même si celui de gratte passait bien, et que celui de Ian Paice était bien fun, avec ses baguettes aux bouts lumineux qui voltigeaient dans le noir absolu. Celui de basse était heureusement court, quant à celui de claviers, il était inutilement chiant... Deux sur quatre, on s'en sort pas trop mal !

Par contre je me lasserai jamais d'un "Perfect stranger" très bien exécuté ou d'un "Space truckin'" bien catchy. Sans oublier evidemment les fabuleux et intemporels "Smoke on the water" et "Black night", qui ont emballé un public bien sage globalement. Dans ce contexte, mon fils s'est encore fait remarqué par son... enthousiasme gueulard et gesticulant (sauf qu'on avait moins de place quoi) ! Jusqu'à hurler "ne parteeeeeeeeez paaaaaaaaaas", une fois la dernière note de "Black night" jouée. Bien content qu'il se soit éclaté, je pensais pas que ça le brancherait autant, surtout un lundi de reprise scolaire.

Une bonne soirée donc, contre toute attente, avec un nouveau combo explosif, et un nom légendaire de l'Histoire de la Musique qui peut encore donner du plaisir, à défaut de tout fracasser sur son passage.


Deep Purple : les dernières chroniques concerts

The Iron Troopers + Into the Deep + Zepset en concert

The Iron Troopers + Into the Deep + Zepset par Jérôme Justine
Salle Dumoulin, Riom, le 08/12/2018
En ce samedi 8 décembre 2018, c'est vers la belle ville d'Auvergne nommée Riom le Beau, et plus exactement vers une Puce à l'Oreille délocalisée dans la Salle Dumoulin que je me... La suite

Ian Paice (Deep Purple) with Purpendicular + Bohemian Supermarket en concert

Ian Paice (Deep Purple) with Purpendicular + Bohemian Supermarket par Jérôme Justine
la Puce à l'Oreille, Riom, le 26/01/2018
Pour la première fois de ma vie je vais écrire une chronique de concert de la main gauche. Je ne sais pas si cela changera grand-chose à sa qualité, mais pour moi cela ajoute une... La suite

HELLFEST 2017 - JOUR 1 : DEEP PURPLE, MONSTER MAGNET, OBITUARY, MINISTRY, POWERWOLF, DEVIN TOWNSEND PROJECT, QUEENSRYCHE, AVATAR, EVERGREY, ANIMAL AS LEADERS, BOOZE & GLORY, MYRATH et SIDILARSEN en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 1 : DEEP PURPLE, MONSTER MAGNET, OBITUARY, MINISTRY, POWERWOLF, DEVIN TOWNSEND PROJECT, QUEENSRYCHE, AVATAR, EVERGREY, ANIMAL AS LEADERS, BOOZE & GLORY, MYRATH et SIDILARSEN par Holy Vier
Clisson, le 16/06/2017
HELLFEST JOUR 1 Arrivée à 11 heures, et le temps de passer les contrôles, on découvre un site très sensiblement agrandi devant les mainstages, et trois écrans géants qui... La suite

Hellfest 2014 (2/3) : Aerosmith, Deep Purple, Soulfly, Hatebreed ,Status Quo, Extreme, Skid Row, Skyclad, Killers en concert

Hellfest 2014 (2/3) : Aerosmith, Deep Purple, Soulfly, Hatebreed ,Status Quo, Extreme, Skid Row, Skyclad, Killers par gandalf
Clisson, France, le 21/06/2014
voir le report de vendredi par ici, et celui de dimanche par là SAMEDI : Du Boogie et du Glam ! Certainement la journée la plus chargée qui s'annonce en ce samedi encore une... La suite

Le Dôme à Marseille : les dernières chroniques concerts

James Blunt + Lea Paci en concert

James Blunt + Lea Paci par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 01/03/2020
Que diable allait-il faire dans cette galère ? A peine revenu de vacances et le lendemain d'avoir passé la soirée aux Fils Qui s'Touchent en compagnie de La Noria, me voilà qui me... La suite

-M- Matthieu Chédid en concert

-M- Matthieu Chédid par Clementinasofamosa
Le Dôme, Marseille, le 23/11/2019
Les premiers mots qui me viennent à l'esprit lorsque je repense au concert de -M- sont : "Comment moi -M-isérable -M-élomane, puis-je me faire adopter par la -M-onumentale famille... La suite

Damien Saez en concert

Damien Saez par Kris Tian
Le Dôme, Marseille, le 20/11/2019
En voulant écrire cette chronique je réalise que je n'aurais jamais le phrasé aussi beau que celui de Damien Saez. Je n'ai pas la plume aussi fine, la rime aussi belle qui font de... La suite

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) en concert

Aldebert feat. Claire Keim, Gauvain Sers, Malou, Barcella ... (10 ans d'Enfantillage) par Pirlouiiiit
Dome, Marseille, le 16/11/2019
Contexte : Je suis assez fan de Aldebert et ce depuis que je suis tombé sur son premier album (il y a une dizaine d'année semble t il) : Je l'ai déjà vu en concert au Silo en... La suite