Accueil Chronique de concert Depeche Mode, Django Django, Crimer, Charlotte Cardin, Altin gün, Declan Mc kenna, Vendredi sur mer, Kaleo, Bicep (Paléo Festival 2018)
Samedi 15 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Depeche Mode, Django Django, Crimer, Charlotte Cardin, Altin gün, Declan Mc kenna, Vendredi sur mer, Kaleo, Bicep (Paléo Festival 2018)

Depeche Mode, Django Django, Crimer, Charlotte Cardin, Altin gün, Declan Mc kenna, Vendredi sur mer, Kaleo, Bicep (Paléo Festival 2018) en concert

Nyon 17 Juillet 2018

Critique écrite le par

Retour en Suisse pour cette édition 2018 du Paléo Festival ! Encore une fois, je constate que la machine est très bien huilée et que la programmation est toujours aussi intéressante ! 43ème année quand même quand on y repense, ce n'est pas rien ! Après avoir repris mes petites habitudes, et surtout revoir les quelques habitués, c'est parti pour se refaire une semaine de dingue, et surtout intense en concert et rare en sommeil !


Crimer

Pour démarrer en ce mardi 17 Juillet, je découvre le premier artiste lors du showcase organisé au Cosmo en début d'après-midi. Ici, je découvre Crimer. De son vrai nom Alexander Frei. Au sein du service de presse, ils indiquent que c'est de la new wave helvétique à paillettes. Alors pour interpréter cela, il faut s'accrocher ! Il faut bien reconnaître que lors de la première écoute, je pense que cela ressemble fortement à du Depeche Mode.



Lors de son live, je constate effectivement que les synthés style années 80 sont très présents. Ce sont des sons pour moi plutôt froids, propre à cette période. Sa voix fait penser bien sûr à celle du chanteur de Depeche Mode, on ne peut le nier. A noter qu'En 2018, Crimer a remporté le Swiss Music Award du meilleur talent et cela lui a permis de se faire connaitre. Ce qui est plutôt marrant avec cet artiste, c'est sa manière de se dandiner sur scène. Pourtant, nous ne sommes qu'en showcase, mais on sent que le jeune veut en découdre et donne tout. Pour démarrer Paléo, rien de tel !

Son showcase nous permet de faire connaissance et donne envie d'aller le voir sur scène cette semaine. Allez voir son site, crimer.ch, ainsi que son facebook : facebook.com/crimermusic


Charlotte Cardin

Ensuite, route vers le club Tent où je découvre une jeune artiste, très sublime d'un point de vue physique et qui fait preuve d'un formidable charisme à travers sa voix qui est bien rauque et très reconnaissable. Il s'agit de Charlotte Cardin. On m'a dit qu'elle s'est fait connaitre par une émission télé et qu'elle a été remarquée par Garou qui l'a prise sous son aile. Je veux bien les croire et je comprends aussi Garou qui a été charmé par ce personnage. Ce qu'elle fait est de l'électro pop racée et elle a 23 ans.



Quand on y réfléchit bien, sa voix nous fait penser à Adele ou encore à Amy Whinehouse. Ses titres sonnent très radiophoniques et sur scène c'est un plaisir de la voir évoluer. Je découvre pour la première fois cette artiste qui je pense, quand elle arrivera en France, va tout chambouler ! Je constate aussi que le public de Paléo est aussi sous son charme. Je les comprends... J'ai hate de la revoir dans une salle française pour la découvrir d'une manière "plus au calme". Car il faut bien prendre conscience que le Paléo est très riche en découvertes et c'est comme si je prenais des baffes successives dans la tête. A peine le temps de se mettre de la première gifle, qu'une deuxième arrive et ainsi de suite. Donc connaitre en profondeur un artiste juste lors du Paléo est chose impossible pour moi. Je vous conseille donc d'aller voir son site, charlottecardin.com, ainsi que sur facebook.com/charlottecardinofficial

Altin gün

Retour ensuite sur la grande scène où là encore, une découverte m'attend. Là, il s'agit d'un groupe composé de musiciens des Pays-Bas et de Turquie. Le nom du groupe est surprenant : Altin gün.



Nous sommes dans de la pop psyché folk des années 70'. Les habits des musiciens font penser aussi à cela. Ce groupe remet au gout du jour le répertoire traditionnel avec des arrangements plutôt groovy et en y mettant une énergie pop qui envoie du lourd. La danse incessante de la chanteuse ajoute beaucoup d'effet à tout cela. J'avoue ne pas du tout connaitre leur répertoire mais il serait à découvrir avec grand plaisir. Vous pouvez découvrir leur monde sur notre site...


Declan McKenna

Passage ensuite sur la scène des Arches pour y découvrir un petit jeune sapé d'une drôle de manière. Là encore, le côté artistique dira-t-on ! Il s'agit de Declan McKenna. Ce petit jeune du Royaume-Uni, de tout juste 19 ans a fait énormément parler de lui.
Declan signe son premier album What Do You Think About The Car? et tout le monde affirme que cet œuvre est d'une extrême maturité, révélant son côté révolté comme dans le titre qui l'a fait connaitre, Brazil , dans lequel il dénonce la FIFA et ses jeux d'argent. Son succès aux rythmiques endiablées l'érige indubitablement au statut de nouveau petit phénomène musical. J'avoue avoir été bien surpris de cette petite pile sur cette grande scène. Allez le découvrir en live sur declanmckenna.net et facebook.com/DeclanMckennaMusic


Vendredi sur mer

Sur le Club Tent, je découvre une jeune artiste sur laquelle je n'ai pas du tout accroché. Il s'agit de Vendredi sur mer. Les conditions photos étaient très rigolotes ; on ne pouvait faire les photos que les morceaux 4, 7 et 8. Surprenant non ? Et pourquoi une telle disposition ? Juste pour que nous ne prenions en photos que les mises en scène bien spécifiques.



Bon après tout pourquoi pas si cela assurait ? Mais là, bof. Rien d'intéressant dans la mise en scène, et encore moins dans cette artiste. Tout est plat, creux, je n'ai eu aucune accroche. Rien qui ne me transcende outre mesure. Rien ne se dégage de cette artiste. A ceux qui pensaient que je ne dis que du bien des artistes... Remarquez que je ne dis pas de mal. Je ne remets pas en cause le travail de l'artiste, mais moi perso, avec ma sensibilité, je trouve que tout était creux, sans sens précis. Apparemment, l'artiste Charline Mignot, photographe de mode est entrée dans le monde de la musique. Je ne suis pas sûr que cela ait été une bonne chose en fait.

Le style années 80' est encore là, mais à un moment, il faut aussi bien se servir de cette époque et ne pas nous la resservir sans y mettre son grain, sa patte qui pour moi est inexistante. Allez voir ici pour ceux qui n'ont pas peur : facebook.com/vendredisurmer


Kaleo

Retour ensuite sur la grande scène pour revoir le petit jeune modèle à qui on mettrait des claques tellement le type s'adore, Kaleo. Hé oui messieurs, dames, qui l'eut cru ! Le jeune a une très belle voix grave, certes, et son titre Way down we go l'a fait connaitre. Mais sur le côté physique, le type s'aime d'une force ... hallucinant ! Attitude très surprenante je l'avoue.



J'ai pu lire "Leur album A/B révèle leur dualité : entre titres racés et ballades gracieuses, leur cœur balance. Mais il faudrait bien plus que deux faces à cet opus pour illustrer la virtuosité du groupe, qui jongle tant avec les riffs rocailleux ou les aurores boréales qu'avec la poussière d'Austin." Certes cela peut être vrai, mais malheureusement et globalement, sur scène, on s'ennuie assez vite. Peut-être car on a en tête son tube. Le reste à coté ne donne envie de rien. C'est tout plat, rien d'intéressant.


Django Django

Sur la scène des Arches, je vois pour la première fois un groupe dont on m'a beaucoup parlé, Django Django. Ce groupe vient du Royaume-Uni et semble être né avec la mission d'y amener un ciel marbré de lumière. En commençant par bricoler des sons dans leur cave de l'Est Londonien, ils sont rapidement révélés au grand jour grâce à leur univers qui se situe entre un laboratoire psyché d'après-demain et un cabinet des curiosités pop dirigé par les Beach Boys et Tame Impala. Friands d'envolées solaires et de trafic de kraut, rock, électro et dream pop, leur 3ème album "Marble Skies", encore tout chaud, impose définitivement Django Django comme les grands patrons d'une pop absolue et désinhibée. Sur scène, le tout est assez palpitant et le public de Paléo semble bien apprécier cela et moi aussi. Courrez les voir en live, c'est du bon !


Depeche Mode

Pour la première soirée de Paléo, le gros groupe arrive ; hé oui ! Depeche Mode ! Le trio mythique de la new wave des années 80, révélé grâce aux tubes qui ont fait danser la terre entière, tels I Just Can't Get Enough ou Personal Jesus.



De retour avec un 14ème album, Spirit, on y retrouve leur son magnifiquement dark et incendiaire, à l'instar du puissant "Where's The Revolution?". Un texte engagé qui fait écho à la triste humeur politique actuelle. Perpétuant années après années la flamme avec leurs fans de toujours, Depeche Mode ne cesse pour autant de créer de nouveaux adeptes chez les jeunes générations, séduites par ces musiciens hors normes. Sur scène, le charisme du chanteur est encore là mais si on sent bien que le temps est passé par là. Globalement, tout est en place et les fans ne sont pas déçus. Toujours à voir voir en live !!!


Bicep

Pour finir cette première journée à Paléo, le groupe Bicep venant du Royaume-Uni nous montre ses talents de derrière les fagots comme ils disent !!

Tout est né d'un blog non pas de bodybuilders, mais de musique, où deux ados d'Irlande du Nord postent de vieilles trouvailles d'italo disco, de techno, de détroit ou de house de Chicago. Les likes de fans et les voyages célestes dans les caves sombres remplies de corps dansants se multiplient. Difficilement classable, leur album navigue entre techno, house progressive, trance et garage, avec des notes Bollywood ou synth 80's à la John Carpenter.

Il ne faut pas se fier à leurs bras plus habitués à soulever des vinyles que des troncs d'arbres. L'ensemble donne sur scène un truc qui fait monter l'envie de danser sans se soucier de se qui se passe autour de nous ! Pus d'infos ici : ninjatune.net/artist/bicep et facebook.com/feelmybicep

Et voilà la première journée de Paléo qui prend fin ! Bonne nuit !


Paléo Festival : les dernières chroniques concerts

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019)  en concert

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse , le 28/07/2019
Phanee de Pool Le dimanche au Paléo Festival, je démarre avec un très bon concert au Club Tent. Il s'agit de Phanee de Pool. Cette jeune artiste déborde d'énergie, elle... La suite

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) en concert

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 27/07/2019
Black Sea Dahu Pour démarrer ce samedi au Paléo Festival de Nyon, je découvre un groupe suisse de folk urbain orchestral, il s'agit de Black Sea Dahu. Au cœur de Black... La suite

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) en concert

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 26/07/2019
Bears of Legend Pour démarrer ce vendredi au Paléo Festival, je découvre Bears of Legend. Ce groupe fait une sorte d'épopée pop folk lumineuse. Des percus par-ci, un banjo... La suite

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) en concert

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 25/07/2019
Dead Obies Pour démarrer cette troisième journée, toujours placée sous le signe de la canicule, je découvre Dead Obies. Lors du showcase, je découvre un groupe de rap made in... La suite

Altin Gün : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

2manydjs, Hot Chip, Tim Presley's White Fence, Altin Gun, Crows, Foxwarren, Crack Cloud (La Route du Rock Collection Eté 2019) en concert

2manydjs, Hot Chip, Tim Presley's White Fence, Altin Gun, Crows, Foxwarren, Crack Cloud (La Route du Rock Collection Eté 2019) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 16/08/2019
Après une première journée très réussie (prog classe, public nombreux et temps doux et sec) jeudi 15 août, La Route du Rock Collection Été 2019 se poursuit le vendredi avec... La suite

Altın Gün + Les Filles de Illighadad + Kepa (Festival Les Nuits de l'Alligator 2018) en concert

Altın Gün + Les Filles de Illighadad + Kepa (Festival Les Nuits de l'Alligator 2018) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2018
Tous les ans, la programmation exigeante du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator réjouit (sans oublier de surprendre) les amateurs de folk, blues, rock and roll, voire... La suite

Altin Gün (Trans Musicales de Rennes 2017) en concert

Altin Gün (Trans Musicales de Rennes 2017) par Pierre Andrieu
Hall 3 - Parc Expo de Rennes, le 08/12/2017
Grosse chaleur dans le Hall 3 du Parc Expo de Rennes pour le concert du groupe Altın Gün à l'occasion des Trans Musicales, ... Cet ultra festif (dans le bon sens du... La suite

Depeche Mode : les dernières chroniques concerts

Depeche Mode, Kasabian, BRMC, Fidlar, Kaleo... (Festival Lollapalooza Paris 2018) en concert

Depeche Mode, Kasabian, BRMC, Fidlar, Kaleo... (Festival Lollapalooza Paris 2018) par Samuel C
Hippodrome de Longchamp - Paris, le 21/07/2018
Le festival Samedi 21 juillet débutait la seconde édition de la version française du Lollapalooza. Cet événement est porté par le tourneur Live Nation et accueille des... La suite

Depeche Mode, Black Rebel Motorcycle Club, Kasabian, Portugal. the Man (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 1) en concert

Depeche Mode, Black Rebel Motorcycle Club, Kasabian, Portugal. the Man (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 1) par Coline Magaud
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 21/07/2018
La deuxième édition de la version française du grand festival américain lollapalooza se déroulait le week-end des 21 et 22 juillet à l'Hippodrome de Longchamp à Paris. Une... La suite

Depeche Mode (Global Spirit Tour 2017) en concert

Depeche Mode (Global Spirit Tour 2017) par lol
Paris, AccorHotels Arena (Bercy), le 03/12/2017
Dans bon nombre de médias, on présente toujours Depeche Mode comme un groupe de New Wave. Fort de 35 ans de carrière et d'un succès mondial constant, cela fait des années,... La suite

Depeche Mode + The Horrors en concert

Depeche Mode + The Horrors par Xavier Averlant
Stade Pierre Mauroy, Villeneuve d'Ascq, le 29/05/2017
Lundi soir a eu lieu le grand retour de Depeche Mode dans le nord après le rendez vous manqué de 2013. En effet à l'époque, le concert de la tournée "Delta Machine" avait été... La suite

Django Django : les dernières chroniques concerts

Norah Jones + Django Django + James Blake (Festival We Love Green 2012) en concert

Norah Jones + Django Django + James Blake (Festival We Love Green 2012) par Pierre Andrieu
Parc de Bagatelle, Paris, le 14/09/2012
En ce week-end du 14 au 16 septembre 2012, deux événements musicaux majeurs se déroulent en région parisienne... Dans la catégorie " cocos ", on a la Fête de l'Huma (26... La suite

EUROCKEENNES 2012 - JOUR 2 : The Cure, Justice, Kavinsky, Miike Snow, Django Django, Electric Guest, Sallie Ford en concert

EUROCKEENNES 2012 - JOUR 2 : The Cure, Justice, Kavinsky, Miike Snow, Django Django, Electric Guest, Sallie Ford par Fredc
Presqu'île du Malsaucy, Belfort, le 30/06/2012
SAMEDI 30 JUIN 2012 Temps : Beau et chaud en début de journée, tempête en soirée. On a vu : Justice, Electric Guest et Sallie Ford au Bar du Boulot. SALLIE FORD -... La suite

Django Django + Trailer Trash Tracys + Citizens ! + Slagsmålsklubben + Kindness + Friends (Printemps de Bourges 2012) en concert

Django Django + Trailer Trash Tracys + Citizens ! + Slagsmålsklubben + Kindness + Friends (Printemps de Bourges 2012) par Pierre Andrieu
Le 22 d'Auron, Bourges, le 27/04/2012
Vendredi soir bouillant au Printemps de Bourges 2012, le 27 avril 2012, avec une affiche de feu au 22 d'Auron, rempli à ras bord par une foule en état d'ébullition avancé,... La suite

Nyon : les dernières chroniques concerts

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019)  en concert

Dadju, Jane Birkin, Lou Doillon, Youssoupha, Patrick Bruel, Phanee de Pool, Orchestre de chambre de Lausanne, Jazzy Bazz, The Gardener and the Tree (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse , le 28/07/2019
Phanee de Pool Le dimanche au Paléo Festival, je démarre avec un très bon concert au Club Tent. Il s'agit de Phanee de Pool. Cette jeune artiste déborde d'énergie, elle... La suite

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) en concert

Thylacine, Stephan Eicher & Traktorkestar, Curtis Harding, Le Winston Band, King And Kindy Zoo, Le Fric,Jacob Banks,Black Sea Dahu (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 27/07/2019
Black Sea Dahu Pour démarrer ce samedi au Paléo Festival de Nyon, je découvre un groupe suisse de folk urbain orchestral, il s'agit de Black Sea Dahu. Au cœur de Black... La suite

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) en concert

Soprano, Angèle, Columbine, Damso, Loud, Bears of legend (Paléo Festival 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 26/07/2019
Bears of Legend Pour démarrer ce vendredi au Paléo Festival, je découvre Bears of Legend. Ce groupe fait une sorte d'épopée pop folk lumineuse. Des percus par-ci, un banjo... La suite

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) en concert

The Cure, Lomepal, Dead Obies, Charlotte Cardin, Emilie Zoe, Rolling Blackouts Coastal Fever, Johnny Mafia (Paléo Festival de Nyon 2019) par Lionel Degiovanni
Nyon, Suisse, le 25/07/2019
Dead Obies Pour démarrer cette troisième journée, toujours placée sous le signe de la canicule, je découvre Dead Obies. Lors du showcase, je découvre un groupe de rap made in... La suite