Accueil Chronique de concert Depeche Mode + Nitzer Ebb
Mardi 26 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Depeche Mode + Nitzer Ebb

Depeche Mode + Nitzer Ebb en concert

O2 Arena - Londres (Angleterre) 20 Février 2010

Critique écrite le 22 février 2010 par ?



Pourquoi Londres et pas Paris ? Tout simplement car c'est en week-end et ça fait un voyage à Londres. Le matin j'ai le temps de visiter les endroits mythiques de la capitale anglaise (Piccadily Circus, Oxford Street, Tower Bridge...). Arrivé dans la salle vers 18 h 45, j'ai le temps de constater que je suis en haut des gradins de la salle. Pas grave, j'ai une vision complète de la salle comme ça !

La première partie de Depeche Mode est un groupe apparemment nommé Nitzer Ebb. Véritablement nul, aucune mélodie ! Et sur le papier c'était écrit: le concert commence à 20h30 et se termine à 22h30. Réglé comme du papier à musique.

Le concert commence avec quelques minutes de retard (qui va les plaindre ?) sur "In Chains". Les boules ! Si tout le monde applaudit l'arrivée en trombe du groupe personne n'est debout. S'enchaine deux autres chansons du nouvel album ("Wrong" et "Hole To Feed"). Des personnes commencent à se lever.





Mais c'est définitivement avec "Walking In My Shoes" que le public est véritablement debout. S'enchaîne alors les tubes: "It's No Good", "A Question of Time", "Precious" et "World In My Eyes". Tout le monde est définitivement debout...

jusqu'à la suite des chansons: Martin Gore arrive et tout le monde se rassoit. Je n'aime pas trop cette partie même si "Home" est pas mal. Dave Gahan revient au micro et interprète une nouvelle chanson inconnue et pas terrible à mes yeux.

La suite est impressionnante, les tubes s'enchainent le public est de plus en plus nombreux à se lever. Quand enfin la salle est à son sommet : "Enjoy The Silence". IN-CRO-YABLE § La salle chante
"All I ever wanted
All I ever needed
Is here in my arms
Words are very unnecessary
They can only do harm"

Le public est encore à son apothéose avec la mer de bras de "Never Let Me Down Again". Arf ! A la fin de la chanson, je suis épuisé. On enchaine avec le joyeux anniversaire à Peter Gordeno, 27 ans. Le groupe s'en va, et revient pour 4 chansons qui font vibrer le public. Le concert se termine en trombe par "Personal Jesus". Toute la salle veut que les Depeche Mode reviennent, en vain. On a même hué (houuuuuuuu !!!) quand les lumières se sont allumés.

Je veux pas être méchant mais il y a trois points négatifs qu'il faut souligner.



D'abord la scène, minuscule, l'avancée où Dave pénètre trois fois. Les vidéos projetées durant le concert ne sont pas terribles sauf celles du groupe en concert filmé en temps réel. On n'a pas eu de nombreux tubes:

"I Just Can't Get Enough"
"Master & Servant"
"Everything Counts"
"Shake The Disease" (quoi que je l'aime pas trop, celle la)
"People Are People"...

... qu'apparemment le groupe en a marre de chanter. Eh bien nous, ou en tout cas moi I just can't get enough of this songs !!! C'est comme si:

- les Stones ne chantent pas "Satisfaction"
- Indochine ne chante pas "L'Aventurier"
- Madonna "Holiday"...

Bref à part ces points négatifs, ce concert reste avec celui de Mylène Farmer au Stade de France, le meilleur que j'aie vu.





Chansons interprétées durant le concert:

01) In Chains
02) Wrong
03) Hole To Feed
04) Walking in My Shoes
05) It's No Good
06) A Question of Time
07) Precious
08) World In My Eyes
09) Freelove
10) Home
11) Miles Away / The Truth Is
12) Policy of Truth
13) In Your Room
14) I Feel You
15) Enjoy The Silence
16) Never Let Me Down Again + Happy Birthday Peter Gordeno
17) A Question Of Lust
18) Stripped
19) Behind The Wheel
20) Personal Jesus.

 Critique écrite le 22 février 2010 par ?


Depeche Mode : les dernières chroniques concerts

Depeche Mode, Kasabian, BRMC, Fidlar, Kaleo... (Festival Lollapalooza Paris 2018) en concert

Depeche Mode, Kasabian, BRMC, Fidlar, Kaleo... (Festival Lollapalooza Paris 2018) par Samuel C
Hippodrome de Longchamp - Paris, le 21/07/2018
Le festival Samedi 21 juillet débutait la seconde édition de la version française du Lollapalooza. Cet événement est porté par le tourneur Live Nation et accueille des... La suite

Depeche Mode, Black Rebel Motorcycle Club, Kasabian, Portugal. the Man (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 1) en concert

Depeche Mode, Black Rebel Motorcycle Club, Kasabian, Portugal. the Man (Festival Lollapalooza Paris 2018 - Jour 1) par Coline Magaud
Hippodrome de Longchamp, Paris, le 21/07/2018
La deuxième édition de la version française du grand festival américain lollapalooza se déroulait le week-end des 21 et 22 juillet à l'Hippodrome de Longchamp à Paris. Une... La suite

Depeche Mode, Django Django, Crimer, Charlotte Cardin, Altin gün, Declan Mc kenna, Vendredi sur mer, Kaleo, Bicep (Paléo Festival 2018) en concert

Depeche Mode, Django Django, Crimer, Charlotte Cardin, Altin gün, Declan Mc kenna, Vendredi sur mer, Kaleo, Bicep (Paléo Festival 2018) par Lionel Degiovanni
Nyon, le 17/07/2018
Retour en Suisse pour cette édition 2018 du Paléo Festival ! Encore une fois, je constate que la machine est très bien huilée et que la programmation est toujours aussi... La suite

Depeche Mode (Global Spirit Tour 2017) en concert

Depeche Mode (Global Spirit Tour 2017) par lol
Paris, AccorHotels Arena (Bercy), le 03/12/2017
Dans bon nombre de médias, on présente toujours Depeche Mode comme un groupe de New Wave. Fort de 35 ans de carrière et d'un succès mondial constant, cela fait des années,... La suite