Accueil Chronique de concert Wake The Dead + Dirty Wheels + Uncommonmenfrommars
Lundi 1er juin 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Wake The Dead + Dirty Wheels + Uncommonmenfrommars

Wake The Dead + Dirty Wheels + Uncommonmenfrommars en concert

La Machine à Coudre - Marseille 18 Mars 2010

Critique écrite le par

En ce moment notre petit Gas il est chaud bouillant pour aller guincher sur le dancefloor. Après une tentative ratée mardi pour Strung Out il réussit à m'embarquer direction la Machine à Coudre pour un petit shot de Punk Rock printanier.

Les purges de dernières minutes ça a au moins un mérite : celui de nous permettre d'être dans les temps, voir même suffisamment en avance pour planifier des fantasmes dans la garrigue et lever le coude follement.

Aussi quand Wake The Dead foule la scène on peine un peu à s'arracher du confortable bar de notre si bienveillante Machine à Coudre. Là je vous vois chers lecteurs, devant votre écran d'ordinateur en train de pensez bien fort : "Ouais l'autre tache il va encore dire qu'il a rien vu". Et bien non ! Ravalez vos accusations fallacieuses ! J'ai (presque) tout vu de WTD ! Ca t'en bouche un coin hein cher lecteur !
Au début je me suis dis que j'allais faire plaisir à Jeff (le chanteur) en offrant au groupe sa première mauvaise critique. C'était son anniversaire donc je me sens le cœur chaleureux et j'allais vous dégainer quelques : Wake The Dead c'est un groupe de barbud et de roux, ils ne reprennent même pas Comeback Kid, le chanteur il fait que crier, tout ça quoi.
Mais en fait j'aime l'humanité et je ne veux pas dire du mal. Surtout je ne veux pas dire des mensonges qui me mettraient en porte-à-faux avec Jésus.
Parce que Wake The Dead, en à peine quelques semaines d'existence, mais quelques semaines de tournée et de dates à profusion (deux en trois jours s'il vous plait), a déjà muri. Oui. C'est déjà plus carré, plus à l'aise, ça se permet des pirouettes scéniques (dans tous les sens du terme). Bon il y a encore un poil de truc perfectible, Gas me souffle quelques manques de break, je lui réponds que ça viens du hardcore qui les inspire et que ce n'est pas exactement le même que le hardcore avec lequel Vand et moi le saoulons.
D'ailleurs les derniers morceaux, les plus bourrins, étaient particulièrement bon. La reprise de No Trigger (Fish Eye Lens) aussi. Bien que je n'aime pas trop ce groupe, issu pourtant du meilleur terroir hardcore au monde, ca claque. Promis. We are, We are, We are the Undertow.

Pour nous remettre de toutes ces émotions et de toutes les jolies filles présentent ("mais qu'est ce qu'il se passe" dirait un célèbre punk rockeur marseillais) on retourne se ventouser au bar un bon coup.

Là par contre vous aurez droit au couplet du "non mais en fait j'ai quasiment rien vu de Dirty Wheels du coup" parce que oui en fait j'ai quasiment rien vu de Dirty Wheels. Ou très peu. D'ailleurs je n'ai pas trouvé que c'était leur meilleure prestation, même si une prestation moins convaincante de Dirty Wheels (que j'aime beaucoup) les qualifient tout de même largement pour le championnat national de street punk qui avoine. Qu'on se le dise.
Après vous êtes en droit de me dire que je n'en ai pas vu assez pour juger. J'ai reçu des insultes pour moins que ça !

Bon le temps passe et le tour vient aux Uncommonmenfrommars. Déjà une dizaine d'année qu'ils se sont exhibés à poil derrière un des premiers numéros de Punk Rawk et déjà un paquet de fois que je les vois sans jamais m'être déplacé pour eux.
Il faut dire que j'ai toujours trouvé ça sympa mais sans jamais avoir envie de me taper la tête contre un mur ou d'acheter un CD. J'en ai même eu un gratuitement que je n'ai jamais écouté. Bref, vous l'aurez compris je suis plutôt indifférent au plus américains des punks à roulettes français.
Ca n'empêche que je me suis dis "pourquoi pas". Après tout les mecs sont glamours alors qu'ils viennent de la Drôme. Mais en fait, ce n'est tout simplement pas ma tasse de thé et en évoluant dans leur musique, les Unco me correspondent encore moins. Je respecte totalement leur très bon niveau, leurs morceaux quand même au top du panier niveau punk mélodique qui roule, sans même parler d'une énergie scénique épatante (le grateux qui viens commander un Picon au bar en plein morceau dans une salle pleine c'est que du bonheur), mais voilà ça me fait pas grand-chose si ce n'est un fond sonore sympa quand on retourne s'avachir comme des merdes au bar. Visiblement mon avis n'est pas celui de la majorité puisque la Machine était quand même sacrément bien remplie par un public acquis à la cause des frangins +1.

Je tape ce live report en ce beau vendredi 19 mars 2010 à 20h (bon anniversaire Jeff tiens, puisque j'y suis). Je dois aller au concert des Irritones. Si jamais je n'y vais pas parce que je suis une grosse feignasse, vous êtes témoins chers lecteurs, vous pourrez me jeter des courgettes. Mais pas au visage.

Chronique initialement parue sur Massilia Burning !

Uncommonmenfrommars : les dernières chroniques concerts

Uncommonmenfrommars + On Off + Second Shot + RAVI + Gravity Slaves + Menpenti + Anonymous Pregnants en concert

Uncommonmenfrommars + On Off + Second Shot + RAVI + Gravity Slaves + Menpenti + Anonymous Pregnants par Chavana
La machine à Coudre - Marseille, le 22/11/2008
Après un deuxième semestre 2008 bien chargé (Blood or Whiskey, The Creepshow, Adam West, Far From Finished, ISP, Peter Pan Speedrock, Tagada Jones, Voodoo Glow Skulls...),... La suite

Uncommonmenfrommars + Dirty Fonzy en concert

Uncommonmenfrommars + Dirty Fonzy par Pirlouiiiit
Lollipop Music Store - Marseille, le 11/03/2011
Quelques mots sur le showcase surprenant de Uncommon Men From Mars et des Dirty Fonzy. De passage au Café Julien en ce vendredi soir au temps maussade, les deux groupes ont... La suite

ISP + Burning Heads + UNCOMMONMENFROMMARS par Jérôme
Ninkasi Kao - Lyon, le 19/04/2006
Quelle soirée que ce mercredi 19 avril au Kao!! Tout était réuni pour que ce concert reste gravé dans les annales : le beau temps, des groupes qui déchirent, un bon son et de la bière... Tout commence par ISP (assez tôt, trop peut être ce qui explique leur prestation plutôt moyenne) un set court pour faire monter la pression, du punk du vrai,... La suite

uncommonmenfrommars et Toy Dolls par stephecrevette
Coopérative de mai Clermont Ferrand, le 09/04/2005
Une première partie excellente, les Uncommonmenfrommars assurent vraiment, punk à la Pennywise, et un jeu de scène énorme, enfin ils sont tres tres bons!!!! Quant au Toy Dolls, on ne les présente plus, ils sont terribles!!!! Excellents!!!! Un pur concert, un des meilleurs que j'ai vu!!!!!!! La suite

Wake the dead : les dernières chroniques concerts

Walk Away + Rats Don't Sink + Cheat Death + Wake The Dead (Massilia Punk Hardcore Show) en concert

Walk Away + Rats Don't Sink + Cheat Death + Wake The Dead (Massilia Punk Hardcore Show) par Philippe
Le Molotov, Marseille, le 08/12/2018
Voilà ce qui arrive quand on suit, sans réfléchir, de beaux yeux qui vous entraînent dans une nuit pleine de promesses... On croyait se rendre à une fiesta punk, et on a en fait... La suite

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) en concert

Rue du Rock #3: RIT, Leda Atomica, Wake the Dead, Compagnie Kta, Arthrosis, Catalogue, Street Wanderer, the Fuzz and Drums, Mr Vertigo, RIT, Curwen's Odd Legacy, Fillette, Frozen Yellow Spots, Sam Karpienia, Garces Kelly, Reliques, Maycad, Moon Ra, Mutacion Nacion (Phocea Rocks) par Pirlouiiiit
rue Consolat, Marseille, le 19/09/2015
Bon celle là elle sera forcement un peu compliquée à écrire, pour (comme les années précédentes) plusieurs raisons mais notamment parce que je fais partie de l'équipe... La suite

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead en concert

Burning Heads + Rebel Assholes + I.M.O.D.I.U.M + Wake The Dead par vand
Café Julien - Marseille, le 08/04/2012
Je le dis de temps à autre, les absents ont souvent tort. Hier soir, cette remarque était à multiplier par dix. Pourtant moi-même, flingué par cette journée avec un vent de... La suite

Wake The Dead + Wanegen Full People en concert

Wake The Dead + Wanegen Full People par Zhou
O'Bundies - Marseille, le 14/02/2010
J'ignore si ce bon vieux Willy a un jour imaginé Roméo dire à sa Juliette "eh chérie, ça te branche du Hardcore pour la Saint-Valentin ?", mais nul doute que ça aurait changé à... La suite

La Machine à Coudre - Marseille : les dernières chroniques concerts

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre en concert

Sing or Die ! Karaoke (special Halloween), à La Machine à Coudre par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 11/11/2018
Petite chronique-prétexte en forme d'hommage et de soutien, à la Machine à Coudre et à ce qu'elle représente pour tout le public "underground" de Marseille. A l'heure où j'écris,... La suite

Jeffrey Lewis & Los Bolts en concert

Jeffrey Lewis & Los Bolts par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 17/09/2018
On devrait toujours faire confiance à ce magnifique outil qu'est le site Concertandco ! Grâce à son agenda bien à jour (et à quelques critiques déjà élogieuses trouvées sur le... La suite

Parade - Welcome to the Parade en concert

Parade - Welcome to the Parade par Catherine B.
La Machine à Coudre Marseille, le 14/09/2018
... Parade. La musique prend tout son sens. Le truc authentique. Je suis simplement conquise pour la deuxième fois. Le meilleur reste à venir et comme me glissait un Pro à... La suite

Stella Pire + Jawohl Mi Amor en concert

Stella Pire + Jawohl Mi Amor par pirlouiiiit
Machine à Coudre, Marseille, le 24/03/2018
Après superbe concert de Bögö au théâtre du Têtard, pas assez de temps pour aller manger un bout, mais largement assez de temps pour repasser à la maison pour raccompagner notre... La suite