Accueil Chronique de concert Dissonant Nation +The Escape + Elora + HarmonicGenerator + Ex'Odd
Lundi 18 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Dissonant Nation +The Escape + Elora + HarmonicGenerator + Ex'Odd

Dissonant Nation +The Escape + Elora + HarmonicGenerator + Ex'Odd en concert

Jas'Rod - Les Pennes Mirabeau 05 juin 2009

Critique écrite le par

Dernière soirée pour le collectif Jas'Rod avant les vacances estivales et pour clôturer cette saison la programmation se veut conséquente : pas moins de 6 groupes prévus !

Alors pour bien débuter ce qui s'annonce être une très longue soirée, les fougueux Dissonant Nation entrent en scène et donnent le "la". En fait non, Lucas pousse un cri dont il a le secret, un de ceux qui expriment toute l'énergie électrique qui traverse le corps de ce jeune homme. Et c'est parti pour une dizaine de sets rock/garage très envolés qui font réagir le public dont I'm a piece of shit , We are, le morceau au titre infinissable ....I want to know what does Kim wants to know about me (KIM) !!! et Dirty Lady pour ne citer que ces quelques titres. La présence scénique de Lucas nous en ferait presque oublier ses deux musiciens mais il suffit de prêter un peu plus attention aux sons et hop la basse de Loïc révèle tout son soutien à la nervosité de la batterie de Mathieu. Et pour ce qui est de la nervosité, rien de tel pour l'entretenir que de faire une transition entre deux morceaux avec une baguette qui frotte les cordes de la guitare dans une distorsion crispante. Ouf ! On va respirer un peu avant de les retrouver le 18/06 au Poste à Galène !

Deuxième groupe à se produire, The Escape, petit cocorico puisque ces 5 jeunes gens sont des Pennes Mirabeau. L'unité du groupe est assumée dans leur aspect vestimentaire, du moins, puisque tous arborent une tenue noire et blanche rehaussée d'un élément rouge (ruban du chapeau pour le batteur, foulard au poignet de la chanteuse...). Très pop/rock mais pas que, j'ai personnellement l'impression que le groupe se scinde en 2 entités : celle de la guitariste, du bassiste et du batteur, tous trois plutôt à l'aise avec leurs morceaux tant dans l'attitude que dans le jeu ; et celle de la chanteuse et de son accompagnatrice au clavier, non pas qu'elles chantent faux ou jouent faux mais elles paraissent un peu timides et n'y mettent donc pas toute leur puissance. Deux morceaux acoustiques introduits par une guitare sèche plutôt bien accueillie par le public et qui annoncent agréablement un son plus rock. Leur prestation se finit avec le titre And I say assez énergique et un bon duo basse/guitare.



Et on enchaîne rapidement (les groupes ne perdent pas de temps pour s'installer ce soir !) avec Elora, groupe aux influences et au look très variés. Le set débute avec des sons lugubres quasi angoissants dans l'obscurité qui est faite. La silhouette dansante de la chanteuse avance et vient se munir de deux foulards fluorescents qu'elle fait tourbillonner créant un envoûtement tandis que le chanteur entame son chant d'une voix douce et paisible. Elle, est pied nu, porte une longue jupe noire dans le style indien agrémentée de piécettes clinquantes et de plumes rouges chamaniques alors que lui, tout de noir vêtu, a un look davantage rock/métal avec ses longs cheveux qu'il agite par moments. Les influences du groupe voguent entre rock, rock plus progressif, pop avec parfois des rythmes orientalisant notamment dans un set où une deuxième danseuse fait son apparition et ainsi à deux nous révèlent toute l'élégance des mudrâs. Sur quelques morceaux, place est faite à des riffs plus métal mais jamais l'agressivité ne transparaît dans leur chant bien qu'un côté revendicatif soit parfois de mise. Avec Bienvenue à Las Vegas (et sa distribution de fausses grosses coupures) ou encore Elle y croit encore, le groupe semble réjouir le public !



Attention du lourd arrive avec Harmonic Generator et si tout à l'heure on avait du mal à définir avec précision le style d'Elora, là, rien de plus clair, c'est du rock qui nous attend ! Dégaines affirmées et plus qu'assurées , allez en vrac : veste en cuir semi-longue, chemise en jean sans manche surmontée d'un petit foulard en jean lui aussi, et de lunettes noires, casquette noire en cuir ...Rouge, noir, jean, bracelets gaînants aux poignets. Dommage que la salle se vide et que ceux qui restent aillent soutenir les murs de cette vaste salle. A moins qu'ils n'aient anticipé la décharge d'adrénaline de ces 5 fous furieux qui nous lancent un "motherfucker" dès le premier morceau histoire de bien nous faire comprendre de quelle trempe ils sont !



Du bon gros rock délivré par deux guitares hyper efficaces au premier plan, allègrement soutenues par un bassiste qui aime bien exhiber son instrument dans une certaine position... Batterie déchaînée évidemment. J'ai mis un grand YEAHHH sur mes notes, je pense qu'il résume beaucoup de choses...Le jeu est incisif, efficace, le chanteur se démène sur scène et l'absence de pause entre 2 sets maintient une nervosité palpable !! C'est sans conteste, à mes yeux, qu'ils méritent leur qualificatif de "groupe de rock le plus chaud du sud de la France" !



Personnellement je finirai la soirée avec Ex'Odd, là encore on change de style. Originalité, semble être leur maître mot : les quatre membres ont le visage maquillé de volutes noires ou d'étoiles géantes qui enlacent leurs yeux. Leur prestation commence comme pour Elora (dont ils partagent la danseuse), dans une ambiance des plus sombres, la chanteuse gît au sol mais ne tarde pas à lever une main, un bras, son corps répondant au saxophoniste qui joue les psylles envoûtants.



Debout elle nous dévoile un large voile en accordéon qu'elle tend pour donner l'impression d'un envol imminent. Ce premier set très oriental, sans chant, est d'une légèreté que traduit parfaitement le jeu aérien de la danseuse. Des influences très diverses ponctuent leurs morceaux allant du rock au jazz en passant par de la fusion. Le dernier set, de 15 min environ ( !!) se veut explorateur de la mémoire. Lost in me est un long fleuve tumultueux qui fait converger toutes ces influences et je ne peux demeurer insensible à un petit côté floydien ...



sur ce je laisse la toute petite dizaine de personnes encore présente pour accueillir les Twisted Kingdom/Experience 57.


Dissonant Nation : les dernières chroniques concerts

Dissonant Nation en concert

Dissonant Nation par Pirlouiiiit
Mama Shelter, Marseille, le 11/02/2016
C'est donc après un début de soirée passé à en compagnie des Spiders from Venus à l'Intermédiaire pour la soirée hommage à David Bowie que me revoilà au Mama Shelter. En effet... La suite

Dissonant Nation  en concert

Dissonant Nation par pirlouiiiit
Lollipop Music Store - Marseille, le 20/03/2015
Petit retour rapide sur le showcase d'il y a déjà 10 jours au Lollipop Music Store. En ce vendredi soir nous avions proposé à Nathalie et Philipp de garder leurs filles pendant... La suite

Dissonant Nation + Superbus (Festival Chorus) en concert

Dissonant Nation + Superbus (Festival Chorus) par Julyzz
Salle des fêtes - Villeneuve la Garenne, le 12/04/2013
Je tiens d'abord à remercier la salle de Villeneuve-la-garenne pour son super accueil. Nous sommes toujours au Festival Chorus, qui se déroule dans plusieurs villes des Hauts de... La suite

Crane Angels + Dissonant Nation (Festival Chorus des Hauts de Seine 2012) en concert

Crane Angels + Dissonant Nation (Festival Chorus des Hauts de Seine 2012) par Julyzz
Magic Mirror, La Défense, Festival Chorus, le 21/03/2012
Aussitôt descendue de l'avion, aussitôt sous le chapiteau alors que j'ai déjà raté, à regret, quelques dates des Chorus des Hauts de Seine de cette année. Trop contente de me... La suite

Elora : les dernières chroniques concerts

Elora et Aldehyde par Taca-star
Dan racing - Marseille, le 12/02/2005
Lorsqu'on est arrivés, tout commençait bien. la sale avait un look terrible bien qu'un peu petite. ça n'a pas empéché les gens de s'y entasser en masse. 10h00 Elora commence par un taping basse vachement envoutant que je fredonne encore. et il attaquent dans un style puissant et calme. leur son alterne entre passages très mélodieux et... La suite

Aldehyde + Elora + Loknes par Zhou
Le Korigan, Luynes, le 21/01/2005
Live report initialement posté sur Massilia's Burning : https://massilia.burning.free.fr/ Miracle des miracles, on étaient en avance pour ce concert et c'est donc pour une fois peinard que j'ai pu rejoindre la sympathique salle du Korigan à Luynes. Après un crochet cheeseburger et après voir récupérer des potes c'est partie pour un bon petit... La suite

Ex'Odd : les dernières chroniques concerts

Co-Workers & the Squid / Ex'odd / Devon en concert

Co-Workers & the Squid / Ex'odd / Devon par Valerie
Jas'rod Les Pennes Mirabeau (13), le 07/11/2017
Co-Workers & the Squid La couleur rouge leur va à merveille c'est "le feu qui allume la scène". Musicalement, esthétiquement et scéniquement pas grand chose à redire... La suite

Harmonic Generator : les dernières chroniques concerts

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik par Philippe
Rue Consolat, Marseille, le 24/09/2017
Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru,... La suite

Electric Mary / Harmonic Generator en concert

Electric Mary / Harmonic Generator par jorma
Le Moulin club Marseille, le 18/10/2016
Comment faire une chronique écrite d'un concert d'Electric Mary  ? Leur concert, tu peux pas broder dessus, ni faire de la littérature. C'est juste direct dans ton cœur et... La suite

The Escape + Harmonic Generator + Sidharta en concert

The Escape + Harmonic Generator + Sidharta par Maryflo
Le Baby - Marseille, le 12/07/2009
Encore une bonne soirée parce qu'une bonne programmation ce soir au Baby, comme souvent d'ailleurs! En première partie the Escape que j'avais déjà vus au Jas'Rod le 05 juin. Cette... La suite

(ma) Fête de la musique : Harmonic Generator + Misa + 3 francs 6 sous + Sygmathe + Technicolor Hobo + Dissonant Nation en concert

(ma) Fête de la musique : Harmonic Generator + Misa + 3 francs 6 sous + Sygmathe + Technicolor Hobo + Dissonant Nation par Maryflo
Salon & Aubagne (13), le 21/06/2009
Sans vous raconter toutes mes pérégrinations de ce jour, voici quelques uns des groupes écoutés (en fait je devrais dire ceux pris en photos parce que j'en ai écouté d'autres) à... La suite

The Escape : les dernières chroniques concerts

The Escape + Harmonic Generator + Sidharta en concert

The Escape + Harmonic Generator + Sidharta par Maryflo
Le Baby - Marseille, le 12/07/2009
Encore une bonne soirée parce qu'une bonne programmation ce soir au Baby, comme souvent d'ailleurs! En première partie the Escape que j'avais déjà vus au Jas'Rod le 05 juin. Cette... La suite

Jas'Rod - Les Pennes Mirabeau : les dernières chroniques concerts

South troopers Festival 2ème édition : Sortilege + the Wizards + Mythra + Praying Mantis + Midnight Force + Sign of Jackal + Stonewitch + Electric Shock en concert

South troopers Festival 2ème édition : Sortilege + the Wizards + Mythra + Praying Mantis + Midnight Force + Sign of Jackal + Stonewitch + Electric Shock par Gandalf
Jas Rod aux Pennes Mirabeau, le 21/09/2019
Pour cette deuxième édition, les organisateurs du South troopers Festival ont décidé d'investir le Jas Rod une journée, au lieu de deux l'an dernier, ce qui me semble une juste... La suite

Venin / Night Demon / Diamond Head (South Trooper Fest) en concert

Venin / Night Demon / Diamond Head (South Trooper Fest) par jorma
Jas Rod, Marseille, le 21/09/2018
The Kings of Metal come to town ! Un festival " Trve " à Marseille, qui l'eut cru ? Deux jours de retour vers le futur au Jas Rod. Veste à patch élimée ou flambant neuve,... La suite

Richie Kotzen en concert

Richie Kotzen par jorma
Jas Rod - Pennes Mirabeau, le 06/09/2017
Richie, t'es vraiment un enfoiré. Déjà le mec, il a 50 balais, il en parait 25. Il joue comme un dieu. Et il s'est tapé la meuf du batteur de Poison. Bon je la connais pas... La suite

Steve'N'Seagulls en concert

Steve'N'Seagulls par Zulone
Usine Istres, le 02/12/2016
C'est sous une voix off bien rock que les 5 compatriotes de Steve'N'Seagulls font leurs entrées sur la scène de l'usine. Accordéon, contrebasse et Banjo font bon ménage avec eux.... La suite