Accueil Chronique de concert DOLLY-LUKE-KINITO
Lundi 18 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

DOLLY-LUKE-KINITO

Transbordeur- Villeurbanne 27 Octobre 2004

Critique écrite le par

Tout d'abord, désolé mais je suis arrivé en retard et je n'ai pas pu voir NO CURE, le groupe local qui n'a cependant pas dû jouer plus de 15min.

Passons donc rapidement sur le set de KINITO qui fût effectivement encore pire que ce qu'on pouvait en attendre. Je dis "set" mais je ferais mieux de parler d'une parodie de rock, à l'image de leur fâcheux clip passant en boucle sur la non moins fâcheuse MTV. Le seul élément digne d'intérêt ? Le T-shirt du bassiste à l'effigie des Doors (ca fait léger!). Car pour le reste, voilà un groupe qui confirme sur scène toute l'indigence de ses compos. Textes navrants, technique affligeante, chanteurs caricaturaux et pathétiques (mais pourquoi diable sont-ils deux ?), ils ont eu d'ailleurs bien du mal à emporter l'adhésion d'un public pourtant peu exigeant. On dirait des Playmobiles qui s'agitent inutilement dans une fumée dont l'usage est clairement abusif et qui ne trompera que les deux groupies isolées du 1er rang. Et pour couronner le tout au terme d'un set interminable de 30min (!), ils sont démago à souhait ! Bref, à force de vouloir chanter des trucs pseudo-pseudo-pseudo revendicatifs genre "La maison de disque" ou scander "Libérer José Bové" (Qui d'ailleurs est libre aux dernières nouvelles non ??), ils en deviennent complètement ridicules et finissent par servir la cause inverse du "rock" Star Ac' à la Kyo...

Autant dire qu'on attend autre chose de LUKE, formation autrement plus talentueuse. Étiqueté espoir du rock made in France depuis le récent succès de leur 2eme album "La Tête En Arrière", LUKE se révèle être effectivement un groupe assez prometteur. Aguerris par leur tournée avec TARMAC, on retrouve d'ailleurs chez eux toute la spontanéité de leur parrain. Au passage, c'est dingue ce que le guitariste (très bon) ressemble à Arnaud SAMUEL (Mais n'était-ce tout simplement pas lui, si quelqu'un peut confirmer ???). La sirène annonciatrice de "Comme un Homme" retentit donc et voilà qu'ils nous balancent ce titre d'ouverture avec conviction. Bien que le set manque un peu de rythme, il se poursuit avec entre autres les convaincants "Petite France", "L'Espèce Humaine" (pour moi leur meilleur titre) "Soledad !" ou "Hasta Siempre !" qui inspire quelques slammers plus quelques titre du premier album. Déception en revanche pour "La Sentinelle" au rendu très médiocre (du fait d'un mauvais mixage ?). Son riff d'intro est en effet quasi méconnaissable, on croit un instant qu'ils hésitent à l'interrompre mais finissent par le redresser maladroitement. Sinon ils ont le mérite d'oser quelques passages instrumentaux de façon à muscler un peu leurs morceaux et nous ont gratifié d'une reprise électrisée plutôt bien sentie de la MANO NEGRA en guise de rappel (mention à l'arrangement original de la ligne de basse).

Au final Thomas BOULARD, chanteur-guitariste assure et peut s'imposer comme un frontman de premier plan. On le sent plein de conviction et son attitude est louable. Et la tronche de psychopathe inquiétant qu'il nous fait sur ses "attaques" de micro n'est pas sans rappeler les mimiques de Jonny Rotten (Carrément !). De façon plus générale, on perçoit l'influence évidente de NOIR DESIR dans les compos de Thomas. La comparaison n'est pas inconvenante car la bande à CANTAT n'était guère plus avancée au même âge. Alors LUKE : NOIR DEZ' en puissance ? Parler de filiation est peut-être encore prématuré mais c'est tout ce qu'on leur souhaite car ils semblent en avoir le potentiel. On gagnerait sans doute aussi à les voir évoluer dans un contexte qui leur permette de s'exprimer pleinement en sortant une gratte acoustique de la housse... Ben oui, faut pas oublier qu'on était au pompeux "Europe 2 Campus Tour" avec tous les inconvénients que cela implique (A commencer par un set de 45min pour LUKE contre 30 pour KINITO ! )


Vint alors DOLLY. Alors oui, le bassiste cherche une complicité potache dans la fosse, oui la chanteuse Manu veille à communiquer convenablement, profite de son charme naturel et de son impeccable voix cristalline pour tenir la baraque mais le problème c'est que DOLLY joue précisément...du DOLLY. A savoir des morceaux construits grosso modo tous de la même manière depuis 10 ans. Et à en juger leur set, on est en droit de se demander si LUKE ne leur a pas volé la tête d'affiche. "Partir Seule", "C'est Pour Toi", "Comment Taire", "Il Fait Si Bon", "Tous Des Stars", "Au paradis", "Je Ne Veux Pas Rester Sage", tout cela est servi avec de bonnes intentions, c'est bien huilé, justement un peu trop. Cela dit, ces tubes parviennent à enthousiasmer sans mal un public concerné (enfin 2 ravissantes slameuses qui savent s'y prendre !!). Reconnaissons aussi que Nico BONNIERE le guitariste-clavier est visuellement très spectaculaire (bien aidé par ses mouvements capillaires débridés!) et sait envoyer la sauce. Un set d'une heure sans surprises donc, si ce n'est un final tribal tout en puissance avec une version longue de " Machines" dans le genre "Je monte un mur sonore et le démolit rageusement dans la foulée" accompagné d'un light show hypnotique très réussi même s'ils l'ont exagérément étiré à mon goût. DOLLY fait donc le job mais quand même : à quand un sérieux renouvellement ?


Conclusion générale : du très mauvais, du bon et du prévisible correct. Il se trouve que je n'ai pas payé ma place (Merci Elodie ;-) ) mais aurais-je déboursé 20 euros pour cette soirée ? A priori non, peut-être à posteriori mais alors vraiment pas plus...


 Critique écrite le 28 octobre 2004 par FLO


Dolly : les dernières chroniques concerts

Luke, Dolly, Kinito, No Cure par Camsou
transbordeur à Lyon, le 27/10/2004
Début de soirée.. No Cure, groupe de 3 mecs commencent leur chaud et le public est très joueur!! Le spectacle de ce groupe encore pas connu mais qui gagne à l'être, dure 20 minutes! Franchement réussi!! Kinito fait son entrée avec "la maison de disque"! Vu une critique je m'attendais à être déçue mais nan nan..ils ont fait pas mal... La suite

Dolly, Luke, Kinito par Sihg
Olympic, Nantes, le 15/10/2004
Quel concert!! C'est une soirée qui s'annonçait comme innoubliable et elle a été à la hauteur de l'événement: l'Europe 2 campus tour.Un concert qui est monté en puissance et en temps de scène. La salle se remplit et attend le premier groupe. Un groupe régional dont je n'ai pas bien entendu le nom lance la soirée par une première partie plûtot... La suite

Dolly + Mysanthrope + Hedawn par lucifuge
Espace Julien Marseille, le 23/05/2003
c'est dans une des meilleures salle de concert que ce festival rock-metal s'est produit! je suis arrivé un peu a la bourre j'ai donc loupé le 1° groupe layne, mais je suis arrivé au début de shown de Dolly, un vrai régal!!! Le public connaisait la plus part des paroles par coeur, et les musiciens était trés trés excités sur scéne, mise à part... La suite

Eiffel, Dolly, Bénabar, Sanseverino, Dionysos par Olivier
Le Bataclan, Paris, le 28/04/2003
C'était LE rendez-vous à ne pas manquer ! La salle s'est remplie petit à petit, mais la tension était à son comble. Le concert de soutien à l'organisation Survival n'aura pas déçu cette année. Cinq groupes mythiques se sont partagés la scène mais tous se sont surpassés... Eiffel : Premiers à entrer sur les planches, Eiffel démarre avec son... La suite

Kinito : les dernières chroniques concerts

Luke, Dolly, Kinito, No Cure par Camsou
transbordeur à Lyon, le 27/10/2004
Début de soirée.. No Cure, groupe de 3 mecs commencent leur chaud et le public est très joueur!! Le spectacle de ce groupe encore pas connu mais qui gagne à l'être, dure 20 minutes! Franchement réussi!! Kinito fait son entrée avec "la maison de disque"! Vu une critique je m'attendais à être déçue mais nan nan..ils ont fait pas mal... La suite

Dolly, Luke, Kinito par Sihg
Olympic, Nantes, le 15/10/2004
Quel concert!! C'est une soirée qui s'annonçait comme innoubliable et elle a été à la hauteur de l'événement: l'Europe 2 campus tour.Un concert qui est monté en puissance et en temps de scène. La salle se remplit et attend le premier groupe. Un groupe régional dont je n'ai pas bien entendu le nom lance la soirée par une première partie plûtot... La suite

Dolly + Luke + Kinito par BlackZero59
Le splendid de Lille, le 21 octobre 2004
Une première (gumma) vraiment excellente, puis kinito que je ne connaissait pas qui ont bien chauffé la salle, Luke nous ont offert un spectacle extraordinaire et même monstrueux, enfin dolly (pardon pour les fans) qui n'étaient vraiment pas géniaux. La suite

kinito,luke,dolly par john frusciante(flo)
rockstore montpellier, le 30 octobre 2004
bonjour a tous 20h il y a une grande queue devant le rockstore nous rentrons dans la salle kinito commence avec sa maison de disques le public n'est pas chaud et moi aussi il se sont donner a fond!!! je crois que jexagere??!!!! bof kinito ne ma pas convaincu pourtant jaime le punk rock mais la non luke suit le public les aplaudis des la... La suite

Luke : les dernières chroniques concerts

Luke + ToM en concert

Luke + ToM par Flag
Maison du Peuple - Gardanne (13), le 25/03/2011
Luke + ToM Nous faisons notre première sortie concert à la bien nommée Maison du Peuple de Gardanne ce soir. Je n'ai jamais eu l'occasion de venir ici avant. Comme pour le... La suite

Luke + Curry & Coco en concert

Luke + Curry & Coco par Zys
Salle Polyvalente de Montfavet - Avignon, le 01/10/2010
Le concert n'était pas complet mais pourtant bien attendu, d'après la longue file présente à l'ouverture des portes. Des adolescentes aux trentenaires, des bandes de lycéens aux... La suite

Stolen Sweet Hearts + Sarah Blasko + Eiffel + Maccabees + Coeur de Pirate + White Lies + Wax Tailor + Indochine + Luke (Festival Musilac 2010) en concert

Stolen Sweet Hearts + Sarah Blasko + Eiffel + Maccabees + Coeur de Pirate + White Lies + Wax Tailor + Indochine + Luke (Festival Musilac 2010) par Melanie V
Esplanade du lac/Aix les Bains, le 18/07/2010
Il est 14h, les barrières bloquent l'accès aux scènes, mais les indofans sont au rendez-vous. Ils chantent déjà sur les tubes des balances du groupe. Nous sommes de retour à... La suite

Luke par sssso
L OUVRE BOITE A BEAUVAIS, le 26/04/2008
J'ai découvert Luke par hasard à la télé dans l'émission Taratata à l'occasion de la sortie de leur 2ème album et j ai adoré. Hier soir j'ai assisté à leur concert a Beauvais et quel kiff ! quelle énergie !!! le moins que l'on puisse dire c est qu'ils envoient grave les mecs et il ne faut pas longtemps aux spectateurs pour entrer dans leur... La suite