Accueil Chronique de concert Elektrolux+The Cowbones
Mercredi 28 septembre 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Elektrolux+The Cowbones

Elektrolux+The Cowbones en concert

Enthropy, Marseille 11 septembre 2010

Critique écrite le par

Elektrolux by Pirlouiiiit 11092010

Sur le programme, c'était écrit Elektrolux, Garage Rock, Marseille, et Sons Of Mabuse, Rock, Manosque. Et oui, sans plus de précisions. En fait, j'avais déjà eu le bonheur de voir Elektrolux, mais jamais ces fils de Mabuse, qui doivent faire dans l'horror rock, trip assez répandu outre-Atlantique.
La semaine a été difficile, pensez, la rentrée, quoi. Comme si il y avait eu une sortie, d'abord!
Ce soir, c'est un peu, donc, le véritable concert de Rentrée. On peut s'attendre à voir débarquer le fan club des Sons Of Mabuse, les funny jeunes gens de Marseille.

Elektrolux by Pirlouiiiit 11092010

Et paf! au final, pas de Sons Of Mabuse, mais un groupe qui s'appelle Cowbones. Et qui vient de la Drome. On verra bien!
Comme d'habitude, la salle se remplit et bla bla bla...passons.
Moyenne assez basse pour un samedi. Mais je peux voir pas mal de figures connues, des habitués des concerts garage, surtout. On a le temps, avant que ça commence, de se descendre quelques bières au comptoir et d'échanger quelques petits potins.

Elektrolux by Pirlouiiiit 11092010

A ma grande surprise, c'est Elektrolux qui commence? Alors, je ne connais pas vraiment les titres des chansons, mais au bout du troisième morceau, je me sens très liée au tellurique, comme si jusqu'à l'air qui serait rempli d'énergie. Les pieds enracinés dans le rythme. Ca remue un peu, aussi, dans les rangs du public. Je ne sais pourquoi, mais le son me semble plus hard que d'ordinaire.

Elektrolux by Pirlouiiiit 11092010

Serait ce que tous les groupes de garage de Marseille vont venir faire des incursions dans le heavy, ou bien? fin août, déjà, en assistant au dernier concert (marseillais) de Johnny Division - vous les avez ratés? tant pis pour vous!- c'est un peu la réflexion que je me suis faite. Est ce dû à un changement de matos, est ce dans l'air du temps, le Métal fait il un grand retour dans le rock? tant mieux tant mieux! en tout cas, le trio en noir, ce soir, semble prêt à...

Elektrolux by Pirlouiiiit 11092010

C'est très proche de Sixteen horsepower mais qui auraient copulés avec Motörhead, ou The Cult, par exemple. Il y a toujours ce côté un peu sombre, chez Elektrolux, depuis les débuts, tout en gardant le côté High energy rock n roll. High Energy, et de plus en plus, on dirait. Ce soir, c'est à fond. Quelques titres assez longs en début de set, puis ça s'accélère, et tout s'enchaîne à la vitesse du son. Excellent et enivrant.

Elektrolux by Pirlouiiiit 11092010

Fade to Grey, une reprise de Visage, un groupe new wave des années 80 met carrément le feu et réveille même ceux qui étaient restés plus ou moins impassibles (Etrange, cette propension du public de se rallier toujours, de quelque bord qu'il soit, à ce qui porte l'étendard de la ringardise et/ou du standard). En rappel on aura droit à une reprise de Motörhead (je crois?) à la manière Eleckrolux, quand même.

Retour auprès du bar pendant que les suivants suivent et s'installent. Quand je tourne la tête, je vois des mecs avec des cagoules décorées de gaffeur métallisé. Sommes nous en train d'assister à une prise d'otages? y aura t'il un combat de catch? ouais, à part qu'eux aussi sont en noir et plus ou moins costardisés en plus, ils ont ces espèces de masques qui font penser, mais en gris et noir, sombres, à des masques de Lucha Libre, comme en portent les groupes de surf punk.

Enthtopy by Pirlouiiiit 11092010

D'ailleurs, ça commence. Je m'approche, évidemment. Ils m'ont l'air bien barrés, les agités! Effectivement, il y a un côté surf punk, là dedans, mais il faut bien fouiller! en tout cas, c'est carré, implacable, distordu et puissant. Ils sont quatre deux guitares, énormes les guitares, verte et blanche, mais énormes, un chanteur, un synthé, et un batteur qui a simplifié sa batterie pour en extraire l'indispensable. Mais quel son! ENORME
En fait, c'est la super fusion entre le surf et le Big Beat, entre Suicide, les Beasty Boys, et du Hardcore de teuf techno, presque, qui se croise avec de la new, new new wave du 21eme siècle. Les Beasty Boys, c'est surtout pour la véhémence, même si il n'y a qu'un chanteur (il en vaut bien deux!). C'est tout de même bien hardcore. Immédiatement, je me retrouve propulsée dans les étoiles, en plein trip cosmique! wahoo! c'est le genre de musique, on aimerait bien, quand c'est parti, que ça ne s'arrête JAMAIS! mais, bon, on est pas en free party, et les meilleures choses ont une fin.
Après ça, on s'attarde un peu au comptoir, on prends des nouvelles, on redescend tranquillement. Finalement, on y a pas perdu, au changement d'affiche, même si il n'y a pas eu d'affluence de jeunes gens en fleur, tant pis pour eux ça aurait sans doute élargi leurs horizons, mais quelle belle claque!

Plus de photos de Elektrolux par Pirlouiiiit - ensuite parti au Local voir Tom - en cliquant ici

Bonus vidéo :



Elektrolux : les dernières chroniques concerts

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy en concert

Release Party du livre Histoire du Rock à Marseille, Vol.2 avec De la Crau feat. Nicolas Dick + Screamin' Jungle + Oh Wee + Neurotic Swingers + Parade (Vendredi) / Elektrolux + Conger! Conger! + Cowboys from Outerspace + Venus as a Boy par odliz
Le Makeda, Marseille, le 30/11/2019
Deux mois après la Rue du Rock, Phocea Rocks remet le couvert, sauf que cette fois-ci, on laisse la sono branchée le temps d'un week-end dédié au rock immortel. Histoire de... La suite

Kurse en concert

Kurse par Catherine B
Lollipop Music Store, Marseille, le 29/06/2018
... Alors que James devient Cédric à grand renfort d'incertitude, son avenir nous semble enfin tout tracé : Tu feras du rock mon Petit ! J'en profite pour gentiment balancer... La suite

Human Toys-Elektrolux en concert

Human Toys-Elektrolux par Phil2guy
La Machine à Coudre - Marseille., le 23/01/2016
Gros affluence à La Machine à Coudre ce soir. En effet, Electrolux donne son dernier concert après quinze ans d'un parcours exemplaire et sans concession marqué sous le signe d'un... La suite

Human Toys + Elektrolux en concert

Human Toys + Elektrolux par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 23/01/2016
Ca faisait un moment qu'ils en parlaient et ça devait finir par arriver un jour : Elektrolux, meilleur trio garage-folk-punqueroque band de Marseille, et de bien plus loin si... La suite

Enthropy, Marseille : les dernières chroniques concerts

Mick Wigfall & The Toxics,Dj Garett Mc Lean en concert

Mick Wigfall & The Toxics,Dj Garett Mc Lean par Missjwl333
Enthropy, le 16/06/2012
Chronique pour une autre fois Ce soir, à marquer d'une pierre noire. Ce soir, à marquer au fer rouge.Comme un désir d'autodafé. Ce soir, c'est la dernière soirée dans ce creuset... La suite

Conger! Conger! + Devilish Piranhas en concert

Conger! Conger! + Devilish Piranhas par Pirlouiiiit
Enthropy - Marseille, le 12/06/2012
Note pour la prochaine fois : pensez à enlever son portable de la position vibreur et remettre la sonnerie, quand on demande à quelqu'un de nous prévenir qu'un concert commence.... La suite

Boss One + La Méthode + ... (KGB #20) en concert

Boss One + La Méthode + ... (KGB #20) par pirlouiiiit
Enthropy - Marseille, le 03/05/2012
Pour sa 20ème, KGB n'a pas fait les choses à moitié en programmant ce soir pas moins que RPZ et La Methode les deux que je ne veux surtout pas rater ce soir, mais aussi Boss One... La suite

Le Temple Solaire + Jubilé + Volx en concert

Le Temple Solaire + Jubilé + Volx par YannSonic
Enthropy - Marseille, le 12/04/2012
Les amateurs de Noise Rock en ont eu pour leurs tympans ce jeudi soir chez nos amis de l'Enthröpy lors de cette soirée organisée par l'excellent label marseillais Katatak. Au... La suite