Accueil Chronique de concert Emily Jane White + Justine & Ben
Lundi 18 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Emily Jane White + Justine & Ben

Emily Jane White + Justine & Ben en concert

Le Poste à Galène - Marseille 24 octobre 2008

Critique écrite le par

Heureusement que le vélo existe. A la fin d'EZ3kiel, j'en ai enfourché un et je suis même pas arrivé en retard au Poste pour la première partie. Faut dire qu'ils commencent rarement à l'heure les filous, sans doute pour faire marcher le bar. J'ai même pas le temps de finir ma bière que Justine & Ben sont sur scène (enfin, si j'ai bien compris, Ben n'est pas sur la scène mais à la table de mixage mais je miserais pas lourd sur ce coup).



Justine, beaucoup plus sexy que VV (private joke juste pour embêter Mystic & Philippe) est accompagnée de trois garçons peu motivés, en tout cas c'est l'impression qu'ils donnent. Elle fait penser de temps en temps à Jane Birkin, la qualité des compositions de Gainsbourg en moins (du coup, qu'est-ce qu'il reste ???). Elle a un peu son timbre de voix et elle a même un morceau qui s'appelle Baby Doll.



Allez, je suis de bonne humeur, je ne vais pas en dire de mal. Il y a eu des applaudissements et pas seulement des membres de sa famille et de ses amis.

Emily Jane White et ses musiciens arrivent sur scène et accordent leurs instruments. Quand ils sont prêts, ils attendent que la chanson-de-la-bande-son-pour-patienter se termine. Ils sont bien polis. Puis, la salle s'éteint, les projecteurs s'allument et le public applaudit. Nous aussi, on sait vivre !



Que des cordes ! EJW, un petit bout de femme, à la guitare, un contrebassiste, une violoncelliste et une altoïste. Il y a bien un clavier derrière, mais Emily n'en jouera que sur deux morceaux, Ghost Of A Horse et Wild Tigers I Have Known. Ces deux titres sonnent comme du Cat Power. Les yeux fermés, on jurerait que c'est Chan Marshall qui chante deux titres inédits. Continuons le blind-test avec Two Shots In The Head : c'est carrément du Anna Ternheim.
En revanche, Stairs ne ressemble à rien. Malheureusement, c'est son morceau le plus long. Deux fois, j'ai espéré qu'il soit fini mais il a redémarré.



Tout le set (sauf Stairs, donc) est très plaisant, les arrangements de cordes sont magnifiques. Le son était parfait et pas de surprise pour l'éclairage : c'est le gros point faible de cette salle.



Emily a fait semblant de partir sans jouer Hole In The Middle, mon morceau préféré. Ce fut le premier rappel. Une merveille, le violoncelle et l'alto se déchaînant enfin. Puis une reprise 100 Miles (je croyais que c'était 500, mais c'est la crise partout on dirait) de Peter, Paul & Mary.



Le public était conquis. Il faut dire qu'en plus de charmer nos oreilles, elle a eu la bonne idée de dire "C'est pas comme à Paris ici", ce qui méritait bien un deuxième rappel pour un nouveau titre de bonne facture.

Setlist Justine & Ben : Brève / 5/4 / Paradoxe / Dans La peau D'Une Autre / Baby Doll / Petite Garce / Premier Jour / De Toi A Moi / News

Setlist Emily Jane White : Dark Undercoat / Two Shots In The Head / Never Dead / Stairs / Time On Your Side / Ghost Of A Horse / Liza / Dagger / Bessie Smith / Victoria America / Frozen Heart / Wild Tigers I Have Known
Rappels : Hole In The Middle / 100 Miles / Forgotten Song

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :




Emily Jane White : les dernières chroniques concerts

Entretien avec Emily Jane White à l'occasion de la sortie de son album Blood/Lines et de sa tournée 2013/2014 en concert

Entretien avec Emily Jane White à l'occasion de la sortie de son album Blood/Lines et de sa tournée 2013/2014 par Pierre Andrieu
Paris, le 18/10/2013
Après avoir sorti coup sur coup trois excellents albums - Dark Undercoat (2008), Victorian America (2009) et Ode To Sentience (2010) - pour lesquels elle a souvent rendu visite... La suite

Emily Jane White en concert

Emily Jane White par Ysabel
Poste à Galène - Marseille, le 23/11/2010
Les musiciens de la belle Emily prennent place tranquillement, devant un public détendu, qui papote un verre à la main. Tout cela se fait en toute simplicité ... Comme souvent au... La suite

Emily Jane White en concert

Emily Jane White par Lebonair
L'européen - Paris , le 16/11/2010
Emily Jane White vient tout juste de sortir son 3ème album en trois ans, le délicieux "Ode To Sentence". A cette occasion, Emily est venue chanter deux soirs dans cette jolie... La suite

Emily Jane White + Our Broken Garden en concert

Emily Jane White + Our Broken Garden par Pierre Andrieu
L'Européen, Paris, le 16/11/2010
Jolis instants intimistes avec Emily Jane White et Our Broken Garden dans la très cosy salle de L'Européen à Paris, à deux pas de la Place de Clichy... Et ce dans une ambiance... La suite

Le Poste à Galène - Marseille : les dernières chroniques concerts

Gontard - Splash Macadam en concert

Gontard - Splash Macadam par Lb Photographie
Le Makeda - Marseille, le 12/02/2020
Splash Macadam. Bis Repetita. Y aura t'il quelque chose à ajouter à une chronique écrite il y a moins d'un mois sur un groupe vu en novembre ? Pas de promo d'album en vue, pas... La suite

Venus en Mars + Marie-Flore en concert

Venus en Mars + Marie-Flore par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 16/01/2020
Pour être honnête ça partait mal ... rien ne me laissait penser que j'allais accrocher à la musique de cette Marie-Flore dont le portrait envahissait les rues du quartier depuis... La suite

The Bellrays + Lemon Cars en concert

The Bellrays + Lemon Cars par G Borgogno
Le Makéda, Marseille, le 19/10/2019
BELLRAYS Acte III. The Bellrays aiment Marseille. Qui le leur rend bien. C'était au moins leur troisième passage phocéen en groupe. Plus un Bob et Lisa, les deux "leaders",... La suite

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) en concert

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) par Sami
Makeda, Marseille, le 21/11/2019
Entre deux têtes d'affiche internationales du festival Tighten Up, de Puppetmastaz la veille au cabaret aléatoire à Pete Rock à la voute quelques jours après, c'est ce soir un... La suite