Accueil Chronique de concert Endless + The Remembers + Devil Crocketts
Mercredi 20 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Endless + The Remembers + Devil Crocketts

Endless  + The Remembers + Devil Crocketts en concert

L'Intermédiaire - Marseille 04 avril 2009

Critique écrite le par

Baptême Punk hier soir pour moi et mes oreilles se rappellent encore des sacrements infernaux vociférés par les Remembers et les Devil Crocketts.

L'immersion dans ce nouvel univers a tout de même été progressive puisque la soirée a débuté avec les Endless, 4 jeunes gens (2 guitares électriques, 1 bassiste, 1 batteur) qui en fait de punk ont plutôt fait des reprises de métal et hard rock. Quelques couacs (dès les premières notes on se rend aisément compte qu'ils sont désaccordés, le chanteur ne sait pas chanter...dur dur quand on reprend Metallica et que le TNT d'AC/DC n'a rien d'explosif) qui sont heureusement surpassés par une belle energie et les encouragement acharnés de leur fan club qui saute de partout à la reprise de Nirvana. Allez, soyons indulgent, c'était leur première scène et des critiques contructives leur ont été adressées en fin de concert.

Sans comparaison aucune, les Remembers sont pour moi une entrée en la matière! Et là, c'est du violent, le public d'ailleurs a changé. En guise de décor personnalisé, les 3 loustics ont suspendus un slip kangourou portant le nom de leur groupe au-dessus de la batterie et placardé des posters de jeune femme dans des tenues plus que suggestives. Leur musique? du punk énergique à n'en pas douter !!! des morceaux qui vous projettent au plus loin de la scène (surtout quand vous ne pensez pas à vous munir de boules kiess)de par la puissance du jeu dès les premières secondes, les larsens à répétitions plus ou moins volontaires (vu le genre je pencherai pour plus!) et le chant, ah non pardon, les vociférations du chanteur qui maîtrise parfaitement ses braillements qui, si ce n'est la musique qui n'a rien à voir, rappellent ceux du métal. Un brin perfectionnistes, ils se réaccordent avant chaque nouveau morceau, comme pour mieux envoyer à un public très réceptif leur gros son rageur qui vous envoie des vibrations depuis le sol jusqu'aux oreilles.


A vrai dire, cette expérience vécue, je m'attendais au pire pour la dernière partie avec les Devil Crocketts. Tout aussi hargneux que les précédents mais leurs morceaux sont beaucoup plus "mélodieux" puisqu'ils déploient un psychobilly réjouissant! Amazing, c'est le seul adjectif que j'ai trouvé pour décrire le jeu du contrebassiste qui s'acharne, le sourire aux lèvres, sur son instrument qui pourrait porter plainte pour coups et blessures et d'ailleurs c'est à se demander comment il ne casse pas ses cordes. Autre original du groupe, le chanteur-batteur qui joue debout! Je ne sais où il puise cette énergie (peut-être dans le massif de Luminy où je l'ai croisé le lendemain, qui sait?) qui un instant le fait tonitruer et transforme son visage en une succession de grimaces qui accompagnent à merveille ses propos (roulement d'yeux, langue dehors...) et l'instant d'après jeter son dévolu sur sa batterie.


Autant de punch donne chaud et dès la fin du premier morceau trois des quatre T-Shirts tombent et 2 morceaux après c'est une bière qui est réclamée pour réhydrater et rafraîchir le gosier de ces fous furieux qui font bouger le public voire génèrent quelques petits pogos sur le devant de la scène. Ils sont à eux seuls un spectacle d'autodérision et leur musique endiablée un complément décoiffant mais ô combien jouissif aux influences rockabilly, punk, punk-rock.

Devil Crockett : les dernières chroniques concerts

Devil Crockett + Mick Wigfall & the Toxics + The Meteors en concert

Devil Crockett + Mick Wigfall & the Toxics + The Meteors par Philippe
Le Trolley-Bus, Marseille, le 17/09/2011
Bien belle soirée au Trolleybus, qui accueillait les mythiques The Meteors (enfin mythiques, pour une frange infime et très pointue de la population, dont je ne fais pas... La suite

Devil Crockett + WD40 en concert

Devil Crockett + WD40 par Mystic Punk Pinguin
Enthropy - Marseille, le 16/02/2010
A force de faire des chroniques de rock indé lors des (excellentes) soirées Sonic Boom dans cette salle, on en oublierait presque qu'elle est (auto)gérée par des punks. Le concert... La suite

Devil Crockett (+ John Schooley & his One Man Band) en concert

Devil Crockett (+ John Schooley & his One Man Band) par Philippe
La Machine à Coudre, Marseille, le 19/11/2008
M'étant héroïquement arraché à mon canapé ce mercredi soir (pas comme d'autres punks que je connais), j'arrive après 22 heures à la Machine, où je ne suis pas allé depuis un... La suite

Peter Pan Speedrock + Citizen Go + Devil Crockett  en concert

Peter Pan Speedrock + Citizen Go + Devil Crockett par Gandalf
Poste à Galène à Marseille, le 16/11/2008
C'est vraiment au dernier moment que je me suis décidé à aller voir de quoi retournait ce groupe typé Motorhead, suite à un coup de fil de mon père que je sentais bien motivé... La suite

Endless : les dernières chroniques concerts

Endless par Goa dans les loges
Oméga Live, Toulon, le 05/04/2003
Bon déja dès l'entrée du groupe pour les balances, une barre de fer tombe sur l'ampli du grateux, l'ampli qui a 2 concerts !!!! L'ampli troué, inutilisable. Puis les gars voulaient ouvrir (c'est la première fois, que l'on se bat pour ouvrir !!! dixit Marco) et non pas finir. Résultat, par rapport à la valeur du groupe un concert en demi-teinte... La suite

L'Intermédiaire - Marseille : les dernières chroniques concerts

Jim Younger's Spirit en concert

Jim Younger's Spirit par catherine
Devant l'Intermédiaire, Marseille, le 05/09/2020
... Il fut un temps où (quand, comment...) on sortait librement écouter de la musique. Il y avait des groupes, du rock, toute une communauté, des salles, des potes, de tous âges et... La suite

Splash Macadam  en concert

Splash Macadam par Lb Photographie
(In front of) L'intermédiaire, le 05/09/2020
Il n'aura échappé à personne que les annulations de concert s'accumulent comme la vérole frappe le bas-clergé. Pourtant, dans les rêves les plus fous, tout repartait en septembre.... La suite

BLMR, Off The Wagon, Projet Milan en concert

BLMR, Off The Wagon, Projet Milan par Pipoulem
L'Intermédiaire, Marseille, le 31/01/2020
Projet Milan à l'intermédiaire Vendredi soir, après une dure semaine de labeur j'avais prévu d'aller à l'intermédiaire pour (re)voir projet Milan. J'arrive trop tôt visiblement,... La suite

the Wayners + Jules Henriel en concert

the Wayners + Jules Henriel par Pirlouiiiit
Intermédiaire, Marseille, le 22/06/2019
Mieux vaut tard que jamais ? oui mais disons que quand trop de temps s'est écoulé et qu'on a pris des notes aussi peu "self explanatory" l'exerciez de la chronique de concert... La suite