Accueil Chronique de concert Fred Wesley & The New JBs + MC Monetti (Festival Tighten Up Series #7)
Samedi 4 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Fred Wesley & The New JBs + MC Monetti (Festival Tighten Up Series #7)

Fred Wesley & The New JBs + MC Monetti (Festival Tighten Up Series #7) en concert

Cabaret Aléatoire - Marseille 14 mai 2011

Critique écrite le par

La soirée est fraîche en ce samedi et les habitués du Cabaret Aléatoire patientent à l'extérieur, dans la cour, en fumant leur cigarette ou en buvant leur demi.

MC Monetti By McYavell - 110514 (2)

Lorsqu'ils entrent dans la salle pour renouveler le contenu de leur verre, ils peuvent apprécier la platine de MC Monetti qui a entrepris de réveiller la bête funk qui sommeille en eux. Quelquefois, la nostalgie les touche en plein coeur : "This Is A Man's Man's World !" nous crie James Brown. Une valeur sûre.

Tellement sûre qu'en 2011, le slogan "le tromboniste de James Brown" suffit encore à remplir les salles. C'est le gage d'une soirée mi-soul mi-funky. Fred Wesley n'est pas que ça. Il était tromboniste et également arrangeur du Godfather Of Soul, mais aussi du Genius. Excusez du peu. Et puis c'est la suite du Festival Tighten Up Series #7. Ceux qui ont accordé leur confiance aux programmeurs la semaine dernière (Youngblood Brassband + Samenakoa) ne peuvent que la leur renouveler. Encore une fois à raison.

Fred Wesley & The New JB's By McYavell - 110514 (78)

Ce ne sont pourtant pas les quelques phrases du Concerto d'Aranjuez esquissées en tout début de concert qui ont mis le feu à la Friche. Il s'agissait en fait de l'intro de Spain de Chick Corea. Une reprise hispanisante, certes mais plutôt à la sauce sud-américaine. Les préliminaires n'auront pas duré longtemps. It's time to funk.

Fred Wesley & The New JB's By McYavell - 110514 (11)

C'est parti pour une heure et demie où la basse, la caisse claire et la grosse caisse, vont déguster, où le clavier va rappeler le bon vieux temps du rhythm'n'blues, la guitare multiplier les accords en milieu de manche et délivrer quelques chorus sur la bien-nommée plaque de protection, le saxophone s'évader jusqu'à la saturation, la trompette s'égosiller dans les aigus, le trombone délivrer son phrasé coulissé et les cuivres tous ensemble ponctuer les morceaux avant bien entendu, de déposer la phrase finale.

Fred Wesley & The New JB's By McYavell - 110514 (15)

La chorégraphie est aisée pour les spectateurs : pied gauche devant le droit, je reviens, pied droit devant le gauche, je reviens. Pour les bras, chacun fait preuve d'imagination à condition que les mains ne soient pas occupées à battre la mesure.

Fred Wesley & The New JB's By McYavell - 110514 (13)

Sur la parenthèse soul, les corps ondulent différemment. Il manque une voix qui nous parlerait d'amour pour parachever les tendres messages que s'efforcent de nous adresser The New BJs, tout autant à l'aise dans ce registre-là. Alors, Fred Wesley empoigne son instrument. L'histoire d'amour, c'est son trombone qui va nous la conter. Son langage est universel, nul besoin de sous-titres.

Fred Wesley & The New JB's By McYavell - 110514 (46)

Lorsque le batteur accomplit son chorus, lorsque c'est l'heure pour le vieux sage de récupérer et que les New JBs se débrouillent sans lui, il vient poser sa silhouette sur un tabouret sur la gauche de la scène et contemple ses ouailles avec une délectation peut-être supérieure encore à la nôtre.

L'autre parenthèse-pas-funk, Count Basie ne l'aurait pas reniée. Mais plus la pièce avançait et plus le "big band" retrouvait ses accents funky. On ne se refait pas. Accents poussés à leur paroxysme sur la fin du concert. Le public est aux anges. Radieux et libéré, à l'image du septet. Aucun scrupule à ajouter du yaourt entre les "Breakin' Bread", aucune retenue gestuelle ni vocale lors du House Party final.

Fred Wesley & The New JB's By McYavell - 110514 (71)

Fred Wesley & The New JBs :
Peter Madsen : claviers / Dwayne Dolphin : basse / Bruce Cox : batterie /
Fred Wesley : trombone /
Reggie Ward : guitare / Gary Winters : trompette / Philip Whack : saxophone.


Bonus vidéo : Breakin' Bread


Plus de photos ici.

Fred Wesley : les dernières chroniques concerts

Abraham Inc. (David Krakauer + Fred Wesley +  Socalled) en concert

Abraham Inc. (David Krakauer + Fred Wesley + Socalled) par Jérôme Justine
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 13/10/2019
Mercredi 13 octobre 2019, Coopérative de Mai, grande salle : c'est l'ouverture de la nouvelle saison de Jazz à la Coopé, et une fois encore elle est plus que prometteuse. Pour... La suite

The Whitest Boy Alive + VV Brown + Abraham Inc  feat. David Krakauer, Fred Wesley & SoCalled + Hook & The Twin + An Experiment On A Bird In The Air Pump (Les Transmusicales de Rennes 2009) en concert

The Whitest Boy Alive + VV Brown + Abraham Inc feat. David Krakauer, Fred Wesley & SoCalled + Hook & The Twin + An Experiment On A Bird In The Air Pump (Les Transmusicales de Rennes 2009) par Pierre Andrieu
Le Liberté, Rennes, le 03/12/2009
Après une première soirée passée à L'Ubu, le retour des Trans au Liberté (un endroit historique du festival breton) six ans après l'édition 2003, s'est parfaitement effectué le... La suite

Fred Wesley par Roo Ha Kim
Espace Julien - Marseille, le 25/05/2007
Après un concert historique, en décembre dernier à Rennes réunissant le clarinettiste jazz Klezmer David Krakauer, le Dj hiphop yiddish SoCalled et le tromboniste de James Brown (et de George Clinton) Fred Wesley...j'avais très envie de revoir ce monument de la musique qu'est Fred Wesley dans un contexte purement funk... Finalement, on a... La suite

Cabaret Aléatoire - Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite