Accueil Chronique de concert Green Day + Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012)
Vendredi 22 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Green Day + Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012)

Green Day + Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) en concert

Rock en Seine, Paris, Domaine de St Cloud 26 août 2012

Critique écrite le par




3 ans que je ne les avais pas vus, et il est vrai que l'affiche de la 10ème édition du festival parisien Rock en Seine était a priori alléchante. Green Day est tout de même un groupe susceptible de marquer pas mal de générations par ses compositions aux refrains entraînants et susceptibles de plaire aussi bien aux ados qu'aux vieux punks.

On est dans un festival et donc le décor du spectacle est moins chiadé que dans une grande salle, et c'est bien le cas ce soir, avec une scène toute en sobriété. Seule concession, la batterie de Tre Cool surélevée sur un podium (comme d'hab). Première impression lorsque Social Distorsion quitte la scène après un show énorme, la foule commence à se rapprocher de la scène. Il y a un monde de folie, et tous les jeunes se sont rués aux premières loges pour ne rien rater du spectacle. Quelle densité au mètre carré ! En plus il y fait chaud, ce qui n'arrange rien...

Lorsque les musiciens pénètrent sur la scène à 22 heures, une énorme ovation accompagne leur entrée et la 1er morceau joué est l'excellentissime Welcome to Paradise. Ça remue dans tous les sens, et je peux quasi sauter sans bouger par simple accompagnement des personnes qui m'entourent. Ça démarre relativement bien, sauf que très rapidement le show dévie d'un concert vers un spectacle de colonie de vacances. Je m'explique : quasiment aucun morceau n'a été joué sans marquer d'arrêt spectacle. A tout moment, Billie Joe s'arrête et entreprend de faire reprendre par la foule - qui ne demande que ça d'ailleurs - des Hé Hé... Ho/Ho... Hé/Hoooo...... à n'en plus finir. Quand il change, c'est pour nous refaire le coup avec Parisssss !!!!



Au bout d'un quart d'heure, je n'en peux plus et j'ai envie de leur crier Stoooppppp, on est au concert, pas au Club Med. Et c'est pas fini, comme a Bercy (revoir ma dernière critique), on a droit à un rafraichissement en règle avec un tuyau d'arrosage (manquerait plus que Gardena exploite la filon pour une prochaine pub), lancer de tee-shirts dans l'assistance, montée du public sur scène (beaucoup de filles en folie), et même des gros plans des caméras avec des jeunes filles (encore je sais et je m'excuse) qui ont les larmes aux yeux devant tant d'émotion. Si je rajoute a cela, les épisodes reprises diverses (Ac/Dc, Led Zeppelin, que le mec hurlant à tue tête à côté de moi n'avait meme pas reconnu, Ben E King et les Beatles...), j'en passe et des meilleures, comme la danse des canards ou son équivalent... Mais, que reste t'il de la musique du groupe ?

Alors franchement, trop c'est trop... lorsque sur un spectacle de 2 heures il y a au bas mot 30 minutes de Hé/Ho, on n'est pas au concert, mais au cirque, voire pire dans une cour de récréation. Et moi, c'est plus mon truc, mais alors plus du tout... Où est passé le groupe issu d'un squat qui passait dans des salles minuscules ? Celui qui confessait à ses débuts jouer devant 100 personnes pour des fêtes, et devant 600 personnes à Berkeley - qui incarnait l'esprit du punk, et crachait sur les premiers rangs des spectateurs et en recevait tout autant en retour. Green Day vieillit, gagne du fric, plait aux jeunes, alors la vie est belle, non ?



En tout cas, quelle différence avec le show de Social Distorsion, je vous laisse deviner vers lequel mon coeur balance. Pas sûr que je retournerai voir Green Day, la coupe est pleine et ils m'insupportent. Voilà, c'est dit, je ne vais pas me faire des copains sur ce coup là, mais je m'en tamponne le coquillard. Fuck !!!!



Set List :
Welcome to Paradise / Murder City / Know Your Enemy / Stay the Night / Oh Love / Holiday / Burnout / Hitchin' a Ride / Letterbomb / Highway to Hell / Rock and Roll / Brain Stew / St. Jimmy / Boulevard of Broken Dreams / 2000 Light Years Away / When I Come Around / Longview / Basket Case / She / King for a Day / Shout / Stand by Me / Hey Jude / Minority 

Rappel : American Idiot / 99 Revolutions / Good Riddance (Time of Your Life)

Et pour finir sur Rock en Seine 2012, les meilleurs prestations en auront été les sublimes Black Keys, les élégants the Shins et les authentiques Social Distorsion, qui nous ont tous donné des shows éblouissants dans des genres différents.



Photos du concert : Robert Gil, retrouvez ses photos ici : https://photosconcerts.com/green-day-saint-cloud)



Liens : www.rockenseine.com, www.facebook.com/rockenseine, https://twitter.com/rockenseine...

> Réponse le 02 septembre 2012, par Fanrem

Quelques extraits vidéos du programme de ce jour Green Day https://www.youtube.com/watch?v=Nk7ngeKJ1uI Social Distorsion https://www.youtube.com/watch?v=xqg6fAcOnzU https://www.youtube.com/watch?v=341uvz6c4-E  Réagir


Rock en Seine : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite

Green Day : les dernières chroniques concerts

Festival de Nimes : Green Day + Black Rebel Motorcycle Club + Volbeat en concert

Festival de Nimes : Green Day + Black Rebel Motorcycle Club + Volbeat par Jorma
Arènes - Nîmes, le 10/07/2013
Trois raisons m'ont poussées à revivre mes années lycées en me rendant au concert de Green Day en cette chaude et orageuse soirée de juillet : - les arènes de Nîmes, lieu... La suite

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends en concert

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends par Fredc
Domaine National de Saint-Cloud, le 26/08/2012
DIMANCHE 26 AOÛT 2012 Temps : Beau, frais en soirée. On a vu : Elisa Jo devant The Dandy Warhols ; Jean-Paul Huchon et Julien Dray devant Green Day ; Stuck In The Sound,... La suite

Grandaddy, Beach House, The Dandy Warhols, Stuck In The Sound, The Waterboys, Green Day, Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) en concert

Grandaddy, Beach House, The Dandy Warhols, Stuck In The Sound, The Waterboys, Green Day, Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 26/08/2012
Après l'énorme journée de la veille au Domaine National de Saint-Cloud pour Rock en Seine, la dernière série de concerts du festival 2012, le dimanche 26 août, parait un peu... La suite

Rock Werchter 2010 : jour 2 - Coheed and Cambria - 30 seconds to Mars - Jack Johnson - Editors - The Specials - Green Day en concert

Rock Werchter 2010 : jour 2 - Coheed and Cambria - 30 seconds to Mars - Jack Johnson - Editors - The Specials - Green Day par Cabask
Werchter, le 02/07/2010
Nous sommes réveillés de bonne heure en ce vendredi, avant 9H. Non pas que nos voisins soient horriblement bruyants (pas encore du moins...), mais malgré un placement plutôt... La suite

Social Distortion : les dernières chroniques concerts

Grandaddy, Beach House, The Dandy Warhols, Stuck In The Sound, The Waterboys, Green Day, Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) en concert

Grandaddy, Beach House, The Dandy Warhols, Stuck In The Sound, The Waterboys, Green Day, Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 26/08/2012
Après l'énorme journée de la veille au Domaine National de Saint-Cloud pour Rock en Seine, la dernière série de concerts du festival 2012, le dimanche 26 août, parait un peu... La suite

Rock en Seine, Paris, Domaine de St Cloud : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite