Accueil Chronique de concert HomosuperioR
Mardi 19 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

HomosuperioR

L'Epicerie, Marseille 16 avril 2004

Critique écrite le 19 avril 2004 par LNA

Iah ! Iah ! Shub Niggurat !
HomosuperioR signe un magnifique voyage autour de la peur et de l'attraction du vide.

Avec ce nouvel opus, HomosuperioR a réussi à nous surprendre une fois de plus. Flirtant de nouveau avec les ambiances glauques, c'est autour de textes tirés de Ctulhu, le livre mythique de H.P. Lovecraft, que le groupe multifacettes a construit sa prestation. Le spectacle incluant vidéo, bande son enregistrée, musique et chant en live et une prestation scénique épurée mais magnifiquement oppressante a réussi a marquer les esprits autant que les âmes.
Autour d'un corps allongé, les six musiciens assis de chaque côté de la scène portent une cape à capuche découvrant d'horribles masques aux visages rongés et sales. Leur immobilisme, rehaussé par les convulsions de cet homme agonisant sous un linceul ensanglanté et dont le texte lu raconte les derniers instants, fait osciller le spectateur entre réalité et fiction. On devine la présence de personnages maléfiques rôdant dans la forêt, dans une sorte de Blairwitch I. L'odeur imaginaire de vase se fait de plus en plus présente à nos narines, notre souffle ralentit avec celui de l'acteur et notre malaise devient lancinant comme la douleur qui envahit son corps. Tels des acteurs, les trois tableaux musicaux écrits par différents membres du groupe illustrent et accompagnent cette pièce, nous guidant chaque fois un peu plus loin dans ce rite initiatique. L'invocation "Iah !Iah! Shub Niggurat!" (titre du spectacle) que l'on devine maléfique devient une incantation divine et les voix des deux chanteuses nous guident vers la fin de ce voyage... dont on ne revient pas sans mal.

Prochain spectacle le 24.04.04 dans le cadre de "Dans mon salon" à Marseille

plus d'infos : https://www.homospuerior.com

 Critique écrite le 19 avril 2004 par LNA


Homosuperior : les dernières chroniques concerts

Cap'tain Carnasse's Maxi Monster Show (Colloque Phrénétique - Des Menaces pèsent sur l'Univers) en concert

Cap'tain Carnasse's Maxi Monster Show (Colloque Phrénétique - Des Menaces pèsent sur l'Univers) par Philippe
Marseille, Théatre du Moulin, le 28/09/2006
Plus d'un an après ses premiers méfaits et une très pimpante La suite

La Nuit de l'Horreur (Capitaine Carnasse / Homosuperior) en concert

La Nuit de l'Horreur (Capitaine Carnasse / Homosuperior) par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 20/01/2006
J'arrive un peu à la bourre à cette soirée, où je compte bien retrouver Cap'tain Carnasse and his Mummy qui m'ont fait sacrément poiler la semaine dernière, en petit comité à... La suite

n Twin + -Lo- + HomosuperioR en concert

n Twin + -Lo- + HomosuperioR par Pirlouiiiit
Balthazar - Marseile , le 09/06/2005
Si j'attends encore un peu que l'une des personnes présente au concert fasse une chronique je risque d'avoir moi même oublié tout ce que j'ai vu et ressenti ce soir la. La soirée... La suite

Les Belles et les Clochards + Elektrolux + Homosuperior + Vibrion par Duarte
Balthazar - Marseille, le 30/09/2004
L'affiche était très sympa pour ce concert de soutien aux enseignants victimes de violences policières à Marseille. Malheureusement je suis arrivé un peu en retard donc j ai raté le premier groupe (Les Belles et les clochards). J'ai quand même pu voir une bonne partie d'Electrolux que j'avais déjà vu à la Machine à coudre en mars et que je... La suite

L'Epicerie, Marseille : les dernières chroniques concerts

Fire Warriors en concert

Fire Warriors par Philippe
L'Epicerie - Marseille, le 29/05/2004
Les Fire Warriors sont des fous dangereux, qu'on se le dise. Sous prétexte d'un talent insolent de musiciens, il se permettent tous les dérapages scéniques possibles, tous les... La suite

the buck project par Lady in red
L'Epicerie - Marseille, le 27/01/2005
On (moi) ne prêchera pour the Buk project, pas plus que pour Bukowski. On saura apprécier les jambes d'une serveuse, les rues et les hôtels de New Orleans; on aimera les insectes, la boisson; on sera tendre, amoureux et, pour finir en colère, avec les mots beaux de Bukowski, lu sobrement par Yvon Poirrier. la musique signée Christophe Leloil... La suite

Melc par Pirlouiiiit
Epicerie - Marseille, le 21/01/2005
Après avoir pris notre carte d'adhèrent qui a la forme d'une magnifique étiquette Soldes et après s'être acquitté du tarif "royal" 14 euros, "normal" 9 euros ou "fauché" 4 euros (à décider en son âme et conscience sans demande de justificatifs), nous voilà assis dans la petite salle de l'Epicerie (ou il vaut mieux avoir réservé si on vuet être sûr... La suite

Iah ! Iah ! Shub Niggurat !! Un spectacle d'Homosuperior par Mystic Punk Pinguin
L'Epicerie, Marseille, le 15/04/2004
Le rideau se lève. Au centre de la scène on devine un corps sous un drap ensanglanté. De part et d'autres de la litière macabre, 6 silhouettes encapuchonnées sont accroupies. Une voix s'élève. Le corps raconte son agonie. Il s'étouffe, se noie dans un marécage, les algue s'enfonce dans sa gorge. Peu à peu ses souvenirs reviennent. Tout cela a... La suite