Accueil Chronique de concert Iah ! Iah ! Shub Niggurat !! Un spectacle d'Homosuperior
Mardi 19 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Iah ! Iah ! Shub Niggurat !! Un spectacle d'Homosuperior

L'Epicerie, Marseille 15/04/2004

Critique écrite le par

Le rideau se lève. Au centre de la scène on devine un corps sous un drap ensanglanté. De part et d'autres de la litière macabre, 6 silhouettes encapuchonnées sont accroupies. Une voix s'élève. Le corps raconte son agonie. Il s'étouffe, se noie dans un marécage, les algue s'enfonce dans sa gorge. Peu à peu ses souvenirs reviennent. Tout cela a commencé quand il a emménagé dans cette maison en bordure du marais avec sa famille...

Le dernier spectacle de la bande à Homosuperior est une pure réussite d'angoisse Lovecraftienne. Ceux qui connaissent les nouvelles du maître de l'horreur de Providence ne seront pas dépaysés. Le texte de Nadia Drici serait digne de figurer dans une anthologie de Lovecraft. La mise en scène se renforce avec les vidéos qui illustrent la pensée du mourrant. Il ne s'agit en aucun cas d'un fil narratif. Les images se succèdent, souvent en boucle, avec en fond la musique, entre electro, jazz déjanté et musique Badalamantinienne composée par Dominique Viger, Roger Rami, Benjamin Darnaud, Christophe Rodomisto. L'ambiance est glauque et angoissante à souhait. Attention, c'est à déconseiller aux âmes sensibles, les images sont vraiment flippantes et cru, de même que le texte. De temps en temps, la pensée du mourrant s'interrompt pour laisser la place aux chants des sectateur de Shub Niggurat (je conseille à tout joueur du jeu de rôle L'appel de Chtulhu de se fournir la Bo du spectacle pour l'ambiance de leur partie.). L'horreur, toujours plus suggérée que montrée, s'intensifie jusqu'au final. Les applaudissement fusent mais personne ne bougera sur scène, les silhouettes encapuchonnées resteront immobiles. On sort de là, bien remué, mal à l'aise, tout comme après la lecture d'une nouvelle de Lovecraft. La mise en scène colle parfaitement à l'ambiance et la renforce. Une réussite d'Homosuperior, acteur incontournable de la scène marseillaise.

Textes : Nadia Drici.
Musiques : Dominique Viger, Roger Rami, Benjamin Darnaud, Christophe Rodomisto.
Vidéos : Dominique Viger, Nadia Drici, Eric Delarue.
Montage vidéo : Frédéric Roca.
Lumières : Eric Delarue, assisté d'une Larve Amorphe de Cthulhu.
Costumes : Sabine Richaud.
Sonorisation : Mathieu Leroux.
Graphisme : Mariama Dan.

Remerciements : Projectis, le Théâtre Gyptis, La compagnie Vol Plané, et les Oubliés.

Avec :
Anaïs Croze, chanteuse (Opossum, The Cheap Show)
Benjamin Darnaud, percussionniste, pianiste (HomosuperioR)
Océane Michel, chanteuse (Oshen, VG)
Romain Rivalan, bassiste (Biocide, HomosuperioR)
Christophe Rodomisto, guitariste (Opossum, Bishop)
Guilio Nesi, acteur, hurleur (Le Culte de la Vierge, Costes)
Dominique Viger, chanteur, escroc (HomosuperioR)

www.homosuperior.com

Homosuperior : les dernières chroniques concerts

Cap'tain Carnasse's Maxi Monster Show (Colloque Phrénétique - Des Menaces pèsent sur l'Univers) en concert

Cap'tain Carnasse's Maxi Monster Show (Colloque Phrénétique - Des Menaces pèsent sur l'Univers) par Philippe
Marseille, Théatre du Moulin, le 28/09/2006
Plus d'un an après ses premiers méfaits et une très pimpante La suite

La Nuit de l'Horreur (Capitaine Carnasse / Homosuperior) en concert

La Nuit de l'Horreur (Capitaine Carnasse / Homosuperior) par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 20/01/2006
J'arrive un peu à la bourre à cette soirée, où je compte bien retrouver Cap'tain Carnasse and his Mummy qui m'ont fait sacrément poiler la semaine dernière, en petit comité à... La suite

n Twin + -Lo- + HomosuperioR en concert

n Twin + -Lo- + HomosuperioR par Pirlouiiiit
Balthazar - Marseile , le 09/06/2005
Si j'attends encore un peu que l'une des personnes présente au concert fasse une chronique je risque d'avoir moi même oublié tout ce que j'ai vu et ressenti ce soir la. La soirée... La suite

Les Belles et les Clochards + Elektrolux + Homosuperior + Vibrion par Duarte
Balthazar - Marseille, le 30/09/2004
L'affiche était très sympa pour ce concert de soutien aux enseignants victimes de violences policières à Marseille. Malheureusement je suis arrivé un peu en retard donc j ai raté le premier groupe (Les Belles et les clochards). J'ai quand même pu voir une bonne partie d'Electrolux que j'avais déjà vu à la Machine à coudre en mars et que je... La suite

L'Epicerie, Marseille : les dernières chroniques concerts

Fire Warriors en concert

Fire Warriors par Philippe
L'Epicerie - Marseille, le 29/05/2004
Les Fire Warriors sont des fous dangereux, qu'on se le dise. Sous prétexte d'un talent insolent de musiciens, il se permettent tous les dérapages scéniques possibles, tous les... La suite

the buck project par Lady in red
L'Epicerie - Marseille, le 27/01/2005
On (moi) ne prêchera pour the Buk project, pas plus que pour Bukowski. On saura apprécier les jambes d'une serveuse, les rues et les hôtels de New Orleans; on aimera les insectes, la boisson; on sera tendre, amoureux et, pour finir en colère, avec les mots beaux de Bukowski, lu sobrement par Yvon Poirrier. la musique signée Christophe Leloil... La suite

Melc par Pirlouiiiit
Epicerie - Marseille, le 21/01/2005
Après avoir pris notre carte d'adhèrent qui a la forme d'une magnifique étiquette Soldes et après s'être acquitté du tarif "royal" 14 euros, "normal" 9 euros ou "fauché" 4 euros (à décider en son âme et conscience sans demande de justificatifs), nous voilà assis dans la petite salle de l'Epicerie (ou il vaut mieux avoir réservé si on vuet être sûr... La suite

HomosuperioR par LNA
L'Epicerie, Marseille, le 16/04/2004
Iah ! Iah ! Shub Niggurat ! HomosuperioR signe un magnifique voyage autour de la peur et de l'attraction du vide. Avec ce nouvel opus, HomosuperioR a réussi à nous surprendre une fois de plus. Flirtant de nouveau avec les ambiances glauques, c'est autour de textes tirés de Ctulhu, le livre mythique de H.P. Lovecraft, que le groupe multifacettes... La suite