Accueil Chronique de concert Fiesta des Suds : Imany + Paco de Lucia
Vendredi 22 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Fiesta des Suds : Imany + Paco de Lucia

Fiesta des Suds : Imany + Paco de Lucia en concert

Docks des Suds - Marseille 15 Octobre 2011

Critique écrite le par

Retrouvailles avec Imany à La Fiesta Des Suds, avec une formation très différente : elle va être entourée de 8 musiciens ce soir et je dois reconnaitre que j'ai un peu peur qu'elle perde de son naturel et de son authenticité dans un tel cadre.



Lorsqu'elle entre sur scène, sa voix chaude est là et même bien là. Par contre, forcément, cela prend de l'ampleur musicalement parlant, tout en écrasant un peu le contraste de la voix. Elle semble un peu statique aussi au commencement et la distillation de l'émotion est moins évidente dans une grande salle comme cela (enfin un si grand chapiteau, devrais-je dire). Mais un joli plus est apporté par l'ajout des cordes (un violon & un violoncelle).

Elle salue Marseille, toute contente d'être présente pour cette Fiesta ... Mais son enthousiasme est de courte durée, lorsqu'elle est prise de peur par des bruits inquiétants qui semblent venir du micro. Elle s'en éloigne craintivement ... Dommage, elle commençait tout juste à danser !



Mais cette perturbation est de courte durée. Un petit signe de la main à un proche dans la salle et son assurance reprend le dessus. Et quand démarre You Will Never Know, le public commence à bien participer. Elle fait durer le plaisir, nous demande si on la connait pour la reprendre avec elle. Elle prend possession de la scène, micro en main : ça y est, le show commence vraiment.

Elle enrichie son répertoire par une reprise de Bohemian Rhapsody (de Queen), qui commence avec uniquement les cordes. C'est extrêmement harmonieux et un choix très judicieux ce soir. Le public amoureux de la culture tzigane venu nombreux pour écouter Paco De Lucia est aux anges et chante avec elle (et on a même de forts beaux ténors en arrière salle ;) !!) Par contre, il est clair qu'on s'éloigne un peu du monde de la soul qui m'est si cher ... C'est bien aussi, mais je ne peux m'empêcher d'avoir un petit pincement au cœur en repensant à la cession acoustique de l'Espace Julien l'année dernière, qui m'avait donné des frissons.

Par contre, sa gestuelle et sa grâce toutes particulières sont bien toujours présentes (ses mains tout particulièrement). La mise en lumière est parfaite. Son corps ondule alors qu'elle semble entourée d'un véritable soleil.



Sa maîtrise du public est, elle aussi, excellente. Elle sait organiser des pauses participatives et on ne peut s'empêcher de frapper dans nos mains quand elle entame quelques pas de danses chaussée de ses petites ballerines vertes. Elle va même nous jouer sa star avec un petit sourire gourmand et amusé quand IMANY en lettres de lumière s'inscrit derrière elle, salué d'un "Wouahhh !" du public.

"Est-ce qu'il y a des filles à Marseille ?? Oui ?? C'est une chanson pour vous : un conseil, arrêtez de vouloir changer vos mecs, ça ne marche pas ... Le plus simple, c'est de changer de mec. Ça va plus vite !!" Perso, j'ai adoré cette introduction de Please And Change !! Alors c'est sûr, c'est moins intimiste, mais c'est super bien quand même et super bien fait surtout. Elle s'adapte sans sourciller au défi d'une salle de cette taille. Nous avons droit à une présentation dans les règles de ses musiciens, avec petit solo de chacun et quelques pas de danse esquissés devant chacun d'eux ... Pour finir en sautant sur place comme un marsupilami !! En fait, ce choix de formation donne carrément l'impression de redécouvrir des morceaux qui sont complètement différents du précédent live ou de l'album. Et ça me plait bien finalement.

Elle va revenir pour un petit rappel quand même (et oui, on peut-être cool même en festival !!) et nous offre en comité musical réduit un Take Care tout en douceur, qui sera salué par une très belle clappe et de bons tapages pédestres ( et voui, ce qui est bien sur les planches ...C'est que ça marche super bien !!)



Setlist :
I Lost My Keys
Kisses In The Dark
You Will Never Know
Where Have You Been
Bohemian Rhapsody
Slow Down
Grey Monday
Pray For Help
Please And Change
I've Gotta Go
-------------------------
Take Care


-----



Une entrée assez particulière pour Paco De Lucia, prince du flamenco s'il en est. Pourtant, ce grand homme de la musique tzigane fait une entrée toute en discrétion sur la scène de la Fiesta Des Suds. Il s'installe sur une chaise, comme un simple guitariste venu se mettre en place en attendant la tête d'affiche et il accorde sa guitare en toute discrétion. Mais il ne passe bien sûr pas inaperçu. Le public, déjà au taquet avec ces trois accords, crie chuuut à l'attention des bavards. Et c'est vrai que cela fait une drôle d'impression de voir cet homme seul au milieu de cette scène immense et devant un parterre déjà bouche bée.

A peine le premier morceau (toujours en solo) commencé, toutes les têtes des premiers rangs (et plus) scandent la musique et des cris saluent chaque moment de virtuosité. C'est comme une sérénade privée quasi en plein ciel ... Très impressionnant ! je n'ai jamais vu ce genre de musique jouée dans un si grand espace.



Et puis, à la fin de ce premier morceau servi avec un talent et surtout une dextérité incroyables, ses compagnons de jeux viennent le rejoindre sur scène. Principalement d'autres guitaristes, mais aussi un chanteur et un percussionniste. Et là, maintenant que tout le monde est en place ¡Anda Ya! comme le crie ma voisine !!

Pendant tout le set, règles sacrées du flamenco obligent : c'est "chacun son tour" pour entrer dans la danse, avec exception faite du chanteur qui marque le rythme en tapant dans ses mains quand il n'accompagne pas les guitares de ses chants de pleurs, emplis de cette émotion très particulière qui anime la musique flamenca.

Le maître va continuer à nous offrir des moments de quasi tête à tête avec lui, tous les autres se regroupant sur le côté de la scène derrière le percussionniste pour marquer les temps par la clappe de leurs mains. Tous les aficionados sont hypnotisés par la musique qu'ils marquent à grands coups de hochement de tête.

Par moment, l'atmosphère "Pure Flamenca" est un peu distillée par une bande son qui ajoute des violons ou par la présence d'un harmonica. En fait, la formation évolue énormément selon les morceaux. Et lorsque le danseur fait son entrée, ce ne sont plus des bravos mais un tollé général qui le salue. Il y a de quoi d'ailleurs, avec sa belle gueule à la Orlando Bloom qui s'ajoute à son talent !



Tous les musiciens se regardent avec toute l'intensité qu'il peut y avoir dans les yeux d'hommes qui se respectent et s'admirent mutuellement. Antonio Ferdandez Montoya, lui, danse avec toute la théâtralité qui convient à ce type de chorégraphie, usant de la séduction quasi animale du danseur de flamenco, à grands coups de talons et jouant de sa veste. L'archétype même de l'arrogance d'une danse provocatrice. C'est vraiment très impressionnant et je trouve que les hommes donnent une image plus sobre et plus accessible que les femmes de cette danse. Quand à sa rapidité et sa dextérité, qui n'ont rien à envier à celles d'un danseur de claquettes, elles vont être ovationnées par la foule. A noter, les très belles images des gros plans de ses bottines sur l'écran géant du côté de scène : une initiative bien trouvée !!

Tous ces incroyables musiciens vont terminer en saluant, guitares posées au sol devant eux. Encore une bien belle image. Puis il reviendrons pour un denier morceau en rappel devant un public qui ne les aurait jamais laisser partir comme cela !!




Chroniques réalisées par l'équipe de Concerts en Boîte
Imany : https://www.concertsenboite.fr/2011/10/15/imany-2/
Paco de Lucia : https://www.concertsenboite.fr/2011/10/15/paco-de-lucia/

Fiesta des Suds : les dernières chroniques concerts

Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko + Sovox + Fred Nevché (Fiesta des Suds 2019) en concert

Catherine Ringer chante Les Rita Mitsouko + Sovox + Fred Nevché (Fiesta des Suds 2019) par Sami
J4, Marseille, le 10/10/2019
C'est parti pour la 28ème édition de la Fiesta des Suds, encore une fois au J4 pour trois soirées évidemment toujours très courues. L'endroit est plus visuellement beau que les... La suite

Moussu T e lei Joventz + Girls in Hawaii (Fiesta des Suds 2018) en concert

Moussu T e lei Joventz + Girls in Hawaii (Fiesta des Suds 2018) par pirlouiiiit
J4, Marseille, le 13/10/2018
Première année depuis longtemps que la Fiesta avait lieu ailleurs qu'au Dock des Suds. Retour au J4 donc avec une édition qui renoue avec les groupes du coin et même s'il y a pas... La suite

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018) en concert

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018) par Lumak
Esplanade J4, Marseille, le 13/10/2018
Pour ce samedi soir à la Fiesta des Suds, encore beaucoup de monde grâce à la belle programmation du jour ! J'arrive sur la scène Mer pour le début des français de General... La suite

Massilia Sound System, Jeanne Added (Fiesta des Suds 2018)  en concert

Massilia Sound System, Jeanne Added (Fiesta des Suds 2018) par Lumak
Esplanade J4, le 11/10/2018
Après avoir quitté le J4 et ses hangars il y a plus de 20 ans, la Fiesta des Suds y revient en 2018. L'esplanade est aménagée avec une très grande scène (scène Mer) et une de... La suite

Imany : les dernières chroniques concerts

Hyphen Hyphen & Imany (Nuits d'Istres 2018) en concert

Hyphen Hyphen & Imany (Nuits d'Istres 2018) par Fredb Art
Pavillon de Grignan, Istres, le 05/07/2018
Aujourd'hui, Jeudi 5 Juillet, je vais voir Hyphen Hyphen & Imany, oui oui une très belle affiche dans le cadre du festival Les Nuits d'Istres. Le lieu est vraiment agréable, c'est... La suite

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Imany / George Benson (Festival Jazz des Cinq Continents) par Zulone
Parc Longchamp, Marseille , le 27/07/2017
La nuit tombe sur le Palais Lomgchamp, le ciel laisse place à un petit coucher de soleil venté. Dans tout le parc raison les premiers échos de la voix chaude et berçante de la... La suite

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève,  (Paléo Festival 2017) en concert

Manu Chao, Imany, Keny Arkana, KT Gorique, Professor Wouassa, Orchestre de chambre de Genève, (Paléo Festival 2017) par Lionel Degiovanni
Paléo Festival , Nyon, le 23/07/2017
Pour démarrer ce dimanche au Paléo festival de Nyon, je découvre un groupe qui se nomme Professor Wouassa. ce groupe fait une sorte d'afro beat solaire si on peut dire. ... La suite

Interview avec Imany à l'occasion de la sortie de l'album <i>The wrong kind of war</i> en concert

Interview avec Imany à l'occasion de la sortie de l'album The wrong kind of war par Lily Rosana
Paris, le 11/04/2017
La Foi : c'est l'attente d'une réalité que l'on espère. Elle apporte l'idée de confiance et de ferme conviction, de fidélité aussi. En Swahili, la foi se dit "Imany". C'est le nom... La suite

Paco de Lucia : les dernières chroniques concerts

Paco de Lucia en concert

Paco de Lucia par lol
Paris, Zénith, le 16/11/2010
Autant le dire d'emblée, je ne connais rien au Flamenco ! Cette musique est un mystère, mais un mystère qui m'intrigue depuis de longues années. Comme beaucoup, j'ai été... La suite

Paco de lucia par Mousse
Dôme Marseille, le 15/03/2007
Dommage pour les gens qui l'aiment que ce concert ait été gâché par des troubles fêtes de premier ordre! Paco pour toujours mais plus jamais au Dôme de Marseille, où personne n'a été capable de faire régner silence respect que ce grand artiste mérite. Grosse déception et honte pour Marseille ! La suite

Paco de Lucia par Chacha
Dôme, le 18/03/2007
Les vibrations de cordes sensibles Ses doigts naviguent sur le manche de la guitare d'un plus grave et mélancolique accord parfait, à la plus extrême pointe de l' aigu, touchant, piquant au plus profond de notre sensibilité. Elles sont là, assises, Montsé Cortes et Chonchi Heredia, et transmettent verbalement ce langage universel.... La suite

Docks des Suds - Marseille : les dernières chroniques concerts

Alt-J + Holy Two en concert

Alt-J + Holy Two par Sami
Dock des suds, Marseille, le 15/05/2018
Du rock au Dock des suds ? Ça se compte en années en ce qui me concerne, Rodrigo y Gabriela en 2014, hormis quelques souvenirs de festival Marsatac (un peu), fiesta des suds et... La suite

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria  en concert

Fiesta des Suds : Amadou et Mariam + Labess + Big Flo et Oli + Mat Bastard + Puerto Candelaria par Lsl
Dock des suds Marseille , le 19/10/2017
La Fiesta est là depuis plus de deux décennies pour nous rappeler de continuer à aimer, rêver, danser et faire la fête ensemble et cette année tous les artistes conviés nous l'ont... La suite

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) en concert

Global Local #5 (La Chica, K.O.G and the Zongo Brigade, BCUC) par Lumak
Docks des Suds, Marseille, le 07/10/2017
J'arrive sur le dernier morceau de la franco-vénézuélienne La Chica, c'est dommage car j'avais envie de l'écouter, heureusement après quelques hésitations elle fait un rappel en... La suite

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) en concert

Uéi + Maarja Nuut & Hendrick Kaljujärv + Pachibaba + Walkabout Sound System (Babel Med 2017) par Pirlouiiiit
Dock des Suds, Marseille, le 17/03/2017
En complément de la chronique de cette deuxième soirée du Babel Med par Sami qui a déjà parlé de Rachid Taha, Dj Djel Mars Band, A Filetta, Vocal Sampling, One Foot et... La suite